Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 112
Invisible : 0
Total : 113
· Adria d'Orances
13153 membres inscrits

Montréal: 7 déc 15:23:05
Paris: 7 déc 21:23:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Lundi bus 111 6h45 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Klafooty
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
499 commentaires
Membre depuis
21 avril 2014
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 2 déc à 03:18
Modifié:  2 déc à 06:18 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Surgissant du rond-point, un vaisseau de lumière,
Le "111" au frontal en lanterne allumée
Cueille les échoués des ilots clairsemés ;
Mon passe Navigu'eau et vogue la galère.

Cramponné vers la poupe au rythme du tangage,
Je tiens bon à la barre absorbant le roulis ;
Une mer agitée m'a sorti de mon lit.
La nuit pour océan, en marin je voyage.

Ombres floues au-dehors, phares à trois couleurs...
D'un rond dans la buée on se fait un hublot.
Comme une terre promise on arrive au boulot.
Un peu le mal de mer, au moins on est à l'heure.

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
260 poèmes Liste
8814 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 2 déc à 03:35 Citer     Aller en bas de page

merci Klafooty
- moi ici ce sont les 54, 59, 89 puis le tram ligne 3.
- un "bonjour chauffeur" (pour les dames "chauffeuses", j'aimerais souvent que ce soit vrai) et avec ma carte je valide mon passage. les défilement d'extérieurs trop rapides, hors embouteillages, n'occasionnent pas de buée.
- puis parfois un siège vide, permet à mes genoux de me dire "merci", ma plante de pieds devenant mon séant.
- ton texte semble être une banalité, et pourtant (en même temps, ce qui est de mode gouvernementale) des variantes viennent agrémenter mes parcours.
j'ai aimé tes assemblages de mots.
de SAM

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15794 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 2 déc à 11:25 Citer     Aller en bas de page

tres plaisante lecture
malge les difficultes
du voyage

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
188 poèmes Liste
4895 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 3 déc à 05:50 Citer     Aller en bas de page

J'aime ces petits instants de la vie ordinaire quand sous les mots du poète la poésie fait un créneau réussi. Merci.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
22024 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 3 déc à 09:09 Citer     Aller en bas de page

C'est quelque chose qui me dit que j'ai vécu cela.
Bien vu avec des images originales.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Rosy
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
14 commentaires
Membre depuis
29 août
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 3 déc à 21:27 Citer     Aller en bas de page

Une photo prise sur le vif, ou plutôt un court métrage sur un moment banal de la vie quotidienne parfaitement réussi.

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
208 poèmes Liste
11546 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 4 déc à 03:10
Modifié:  4 déc à 03:11 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Bienheureux les piétons !

Tu as raison de partager les affres des transports en commun !
Et puis au moins, celui-là, il roule !

  ISABELLE
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
1001 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 4 déc à 12:10 Citer     Aller en bas de page

Ton poème m'a renvoyé aux interminables trajets en bus qui m'amenaient au lycée, la poésie je la trouvai dans les rencontres avec les habitués de la ligne; aujourd'hui quand je reprends un transport en commun, les usagers sont "enfermés" dans leurs téléphones… du coup moi aussi

  SHElene
PaulMUR

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
142 commentaires
Membre depuis
17 avril
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 4 déc à 12:34 Citer     Aller en bas de page

Tous les petits moments sont des prétextes à écrire de la poésie.
De grands moments, il y en a peu. Merci.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5147 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: Avant-hier à 11:54 Citer     Aller en bas de page

j'ai revu mon avant la retraite - mais il fallait bien aller gagner sa croûte…

Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 93
Réponses: 9
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0473] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.