Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 9
Invités : 1055
Invisible : 1
Total : 1065
· ode3117 · Andesine · mido ben · Panthera · Cath'ia · Pichardin · revecrire · Aude Doiderose
Équipe de gestion
· Bestiole
13169 membres inscrits

Montréal: 5 avr 12:05:52
Paris: 5 avr 18:05:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Rêve extraordinaire Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Dominique Bouy

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
190 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
2 avril
  Publié: 22 jan à 07:38 Citer     Aller en bas de page

Dans cette atmosphère de bonheur,
le printemps orchestre la nature,
elle est toute harmonie et le vent
odorant s’amuse avec les ombres.
Du paysage versicolore sur la soierie
embaumée d’un ruisseau entouré
de pâquerettes, bleuets, coquelicots.
Les arbres aux feuillages radieux
fusent vers le ciel avec la brillance.
Les abeilles butinent le pollen d’amour,
une libellule bleue se confond avec l’azur,
elle est folle amoureuse d’un prince fugitif.
Au milieu des campanules, le regard ébloui
un enfant couché sur le vert éclat de l’herbe,
sourit, où les oiseaux bruissent l'union à venir.
Là où les mouches valsent avec le frisson de l’eau,
les moustiques content fleurette aux vaches qui mugissent
le mariage de la libellule avec son prince éphémère.
L’enfant ébahi par ce firmament multicolore dans un lit
plein sommeille sur le chemin du rêve extraordinaire.

 
Lettre.contreLavoir

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
4 commentaires
Membre depuis
21 octobre 2019
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 22 jan à 22:27 Citer     Aller en bas de page

Printemps avant l'heure

Une lecture cerise -que dis-je quant au fond- lecture presque exquise , à coup de pieds dans les yeux , cependant

Précepte de la station assise , odorante et grasse , fosse dense , duodénum bouché, vendredi soir les voitures ?

Dominique , nom de Dieu , la présentation du céans ...

En aurais-tu chi-é dur ?

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6584 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
5 avril
  Publié: 24 jan à 12:48 Citer     Aller en bas de page

La rencontre du rêve et du réel, de l'onirisme et de la nature...

Dans toute sa beauté, sa richesse, ses odeurs, ses bruissements...

Il est clair que ce cheminement est lumineux, chaleureux et sensé...

C'est tout ce que l'univers livre de finesse, à travers la faune et la flore, liées...

De forme pyramidale, ton poème enchante...

Amitiés...

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 189
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0324] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.