Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 521
Invisible : 1
Total : 525
· Emile-André · Galatea belga · ori
13142 membres inscrits

Montréal: 22 févr 17:16:56
Paris: 22 févr 23:16:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L'étang Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
118 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
22 février
  Publié: 24 jan à 04:55 Citer     Aller en bas de page

Je rêvais d'un étang qu'on disait de Millères
De ses eaux s'exhalaient des vapeurs enivrantes
Seul j'ai démarré la barque des Bienveillantes
Espérant naviguer parmi les roselières

Mais la barque a coulé le fond était percé
-- Je sens bien sur le bois que ma tête s'écorche
Que des éclats de vers ont giclé de ma poche
Alors que lentement je tentais d'émerger

Dans une extase intempestive passagère
J'ai bu d'un coup les eaux noires jusqu'à la lie
Flottant sur l'onde comme la blonde Ophélie
Je me suis endormi dans les nénuphars verts

  TF
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11845 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 février
  Publié: 24 jan à 08:10 Citer     Aller en bas de page

J'aime bien l'image des "éclats de vers" qui éclaircissent ces mots sombres...

Merci à toi Filiquier, belle lecture

  ISABELLE
Adria d'Orances


Recueil de poésies érotiques édité ...... (voir mon profil)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
867 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
22 février
  Publié: 24 jan à 08:19 Citer     Aller en bas de page


Bonjour Filiquier,

Cet étang là semble avoir plusieurs lectures. Il y a de la mélancolie et j'y perçois aussi du regret ... puis la quiétude des nénuphars.
Il faut toujours bien choisir sa barque.


Adria

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
6505 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
22 février
  Publié: 24 jan à 12:27 Citer     Aller en bas de page

Tout cela n'est qu'un rêve, forme de voyage aléatoire...

Qui se transforme, peu à peu, en fin cauchemar, en mauvais rêve intelligent...

Parce qu'il te mène là où il veut, dans le profondeur de sa noirceur...

Amitiés...

Hubix.

 
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
118 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
22 février
  Publié: 25 jan à 05:15 Citer     Aller en bas de page

Tu as raison Maschoune, ces "éclats de vers" ont pris du sens après coup et jouent comme une petite lumière jaillissant des ténèbres. Merci de l'avoir senti.

Adria, j'apprécie ton commentaire. Je suis d'accord, il y a tout ce que tu y vois. La "quiétude des nénuphars", c'est aussi une forme de sérénité fatale. S'il faut "bien choisir sa barque", c'est toujours le Nautonier qui finit par la gouverner.

Oui, Hubix-Jeee, il s'agit bien d'un "voyage aléatoire" qui finit en "mauvais rêve intelligent…"
C'est lui qui mène la barque en effet. Et "les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons" … La poésie est un grand révélateur.

Merci à vous trois de m'avoir aidé à mieux comprendre ce que j'écris. Reconnaissance.
Filiquier

  TF
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
877 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
22 février
  Publié: 25 jan à 09:47 Citer     Aller en bas de page

Des mots qui transportent, et toujours cette ambiance entre rêve et réalité. Ici le trouble enveloppe le lecteur dans une lumière d'aurore naissante. Une poésie chargée d'émotion. Amicalement, Georges

 
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
118 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
22 février
  Publié: 26 jan à 04:29 Citer     Aller en bas de page

J'aime bien ta lecture, Georges, elle m'éclaire. Grand merci.
Filiquier

  TF
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
2865 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
22 février
  Publié: 26 jan à 08:01 Citer     Aller en bas de page

Très beau texte bien imagé sur les difficultés de la vie.
J'aime les allégories et la référence poétique.
Bravo

 
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
324 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
22 février
  Publié: 26 jan à 14:19 Citer     Aller en bas de page

Jolie poésie qui emporte le lecteur dans une atmosphère sombre, entre rêve et réalité. L'alternance de moments de flottement avec cette impression de couler et de toucher le fond, entre calme et intensité, rappelle le rythme d'une vie. Le dernier vers crée un effet de boucle avec le premier, comme un éternel recommencement . Amicalement, Lucie

 
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
118 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
22 février
  Publié: 27 jan à 05:33 Citer     Aller en bas de page

Merci Cidnos. Bien heureux que ce poème te plaise. Amitiés.
Merci Lucie. Ton commentaire me touche. Il donne un éclairage précieux sur un texte qui me dépasse un peu. Bien à toi.
Filiquier

  TF
HF.TELLER

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
49 commentaires
Membre depuis
24 décembre 2019
Dernière connexion
22 février
  Publié: 30 jan à 11:15 Citer     Aller en bas de page

un poème qui se boit plutôt qu'il ne se lit (et sans modération).

 
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
118 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
22 février
  Publié: 31 jan à 05:06 Citer     Aller en bas de page

Eh bien, HF.TELLER, bonne ivresse ! Et trinquons !
Merci de tout cœur.

  TF
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 149
Réponses: 11
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0618] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.