Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 592
Invisible : 0
Total : 592
13162 membres inscrits

Montréal: 29 févr 08:20:01
Paris: 29 févr 14:20:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le Jardin des Songes... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
6528 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
29 février
  Publié: 24 jan à 12:08
Modifié:  24 jan à 13:25 par Hubix-Jeee
Citer     Aller en bas de page

Une entrée au fond
Du jardin des songes
Où le corps répond
À l'esprit qui plonge.

Dans l'océan des mots
Avec des yeux si bleus
D'émois pyramidaux
Un rien miraculeux.

Au cœur de la vie
Au sang originel
D'un néant reconstruit
D'un chant existentiel.

De lumineux éclats
Fluides et mystérieux
Où se cueille la voix
De cristal et de feu.

La chair de l'écho
D'un souvenir latent
À la beauté d'émaux
Sur les rives du vent.

Une forme usuelle
Du langage émanant
Du for substantiel
De l'âme en mouvement.

L'espace dans la tête
Où rêve le silence
Se décompose en fait
En sillons d'omniscience.

La raison inconnue
Des lignes empruntées
Au reflet déjà vu
Est d'amour partagé.

Aux charmilles intérieures
Captivant les parfums
L'humilité des heures
La fleur du destin.

À l'orée de l'étrange
Au souffle des miroirs
S'ouvre la veine orange
Mécanique du hasard.

Une main vient bleuir
Les nues imaginaires
Accrochée au sourire
Des enfants solitaires.

Où la femme s'éveille
Et quitte son tableau
Épanouie d'un soleil
Vénus sortie des eaux.

Une idée qui croît
Au jardin des non
Comme brille l'émoi
D'un ciel vermillon.

Hubix.


 
Sihläryn


"Mon cher Chair ! — Mon bon Bone !"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
782 commentaires
Membre depuis
18 octobre 2006
Dernière connexion
26 février
  Publié: 26 jan à 22:46 Citer     Aller en bas de page

Étonnée qu'il n'y ai pas encore de commentaires sous ce poème. Il est magnifique. Les images et sonorités coulent si harmonieusement...

  Arilyn Rhapsody, Zephirah...
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22295 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 février
  Publié: 28 jan à 12:02 Citer     Aller en bas de page

Si, si, moi je trouve ce poème très agréable à lire, des mots profonds, des images qui font rêver.

" Où la femme s'éveille
Et quitte son tableau,
Epanouie d'un soleil
Vénus sortie des eaux."
C'est très beau

Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
6528 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
29 février
  Publié: 29 jan à 15:55 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous deux...

Sihläryn, vu que les vers sont courts, j'ai essayé de les harmoniser au mieux, sachant que, logiquement, la lecture doit être rapide, autant la rendre agréable à l'oreille...

Ode, si, de plus les yeux y trouvent leur compte, moi aussi...

De plus, je ne me formalise plus depuis longtemps du peu de commentaires, mais, il est évident, que la cause n'est ici, pas la complexité du thème abordé, donc, je reste dans l'expectative...

Amicalement vôtre...

Hubix.

 
Sihläryn


"Mon cher Chair ! — Mon bon Bone !"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
782 commentaires
Membre depuis
18 octobre 2006
Dernière connexion
26 février
  Publié: 9 févr à 09:22 Citer     Aller en bas de page

Il y a des chefs d'œuvres en manque de visibilité

  Arilyn Rhapsody, Zephirah...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 161
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0481] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.