Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 1183
Invisible : 0
Total : 1184
· ami_des_vers
13203 membres inscrits

Montréal: 28 jan 02:48:32
Paris: 28 jan 08:48:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les âmes printanières Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
1053 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 4 févr 2020 à 15:28 Citer     Aller en bas de page

Les âmes printanières



S'envolent les pensées, éclatent des bouquets
D'épineuses roses qui viennent embrasser,
Les duvets de rosée d'un angelot marin,
Un mousse étouffé dans les flots du chagrin.

La faute aux rêves, ces douces chimères,
Qui donnent des rires, aux âmes printanières,
Mais aussi des larmes, aux minots apeurés,
Quand vient l'étrangeté, du sombre des soirées.

Mais la nourricière chasse les désordres.
Son balai de bisous remet tout en ordre.
Et le coup de torchon jette son éponge,
Asséchant des vagues, redonnant des songes.

Et un capitaine, digne de son bateau,
Quittera le port, partira à nouveau,
Vers l'aventure en des pays lointains,
Gardé par sa maman et son ourson malin.

Vogue le navire, affronte les marées.
Des blanches calanques, où les pensées ont pied,
Vont toujours de pair avec un bras de mère
Qui endort un ange, bercé par la mer.




  ODH MAD
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
3016 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 4 févr 2020 à 17:19 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir coldasice,

Perso, je trouve ce poème empreint de tendresse... comme quoi, il n'y a pas que le sombre !

"Gardé par sa maman et son ourson malin...

Vont toujours de pair avec un bras de mère
Qui endort un ange, bercé par la mer."

Ces images sont excellentes et j'ai apprécié cette lecture. Merci pour ce partage !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12738 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 5 févr 2020 à 04:37 Citer     Aller en bas de page

Jolis jeux de mots !

Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
732 poèmes Liste
15656 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 6 févr 2020 à 08:14 Citer     Aller en bas de page



Mais la nourricière chasse les désordres.
Son balai de bisous remet tout en ordre.
Et le coup de torchon jette son éponge,
Asséchant des vagues, redonnant des songes.



Toujours entre ombres noires et cette douceur qui t'appartient si bien !
Magnifique pas en avant !


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
1053 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 8 févr 2020 à 12:16 Citer     Aller en bas de page

Merci d'être venus, lire un ancien texte, pas sombre pour une fois

  ODH MAD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 412
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0210] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.