Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 288
Invisible : 0
Total : 288
13118 membres inscrits

Montréal: 17 févr 18:13:30
Paris: 18 févr 00:13:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Incendies Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
5142 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 février
  Publié: 12 févr à 07:47 Citer     Aller en bas de page

 
Incendies


Pleurs
Oui je dis pleurs
Quand la face où pleurer n’est plus
Quand le visage est de carton
Traces rosées de larmes-sang

Feu
Parce que le feu inonde
L’âme d’un sacrifice ardent
Oui je dis feu
Pour couvrir le cri du lance-flammes
Et l’odeur noire des fumées

Et dans la maison
Où tout était aimé
Aimé de main fait
L’innocent tapis
Et le broc ébréché
La volute infernale
Crématise l’espoir

La lumière se rue dans l’horreur
Huile et gaz mêlés
L’air manque soudain
La peau crépite

L’aventure
dit la flamme
C’est ma liberté
Déjouer les entraves
Brûler est ma raison d’être
Par le néant

Rochefort-du-Gard, le 12 février 2020


 

  La vie commence à chaque instant.
HF.TELLER

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
41 commentaires
Membre depuis
24 décembre 2019
Dernière connexion
14 février
  Publié: 12 févr à 11:25 Citer     Aller en bas de page

superbe !
HFT

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15994 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
17 février
  Publié: 12 févr à 11:47 Citer     Aller en bas de page

tres beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
1044 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
17 février
  Publié: 12 févr à 13:37 Citer     Aller en bas de page

Il suffit d'oser
Tu as osé !
Bien joué, et merci pour ce texte

  -
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
339 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
17 février
  Publié: 12 févr à 13:54 Citer     Aller en bas de page

"Si le feu brûlait ma maison, qu'emporterais-je? J'aimerais emporter le feu... " (Jean Cocteau).
Je ne saurais dire ce que j'aime de ce poème mais le l'ai lu une bonne dizaine de fois, et je le relirai encore, il "m'appelle".
Une profondeur qui me captive. Quelque chose d'implaccable. Une sonorité presque râpeuse, âpre...


Bibises.
MariePaule

  MariePaule
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1251 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
15 février
  Publié: 13 févr à 04:04 Citer     Aller en bas de page

Très beau...

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
4268 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
16 février
  Publié: 13 févr à 07:43 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean-Baptiste,

Aux épreuves de la vie, tu éveilles d'autres chants et entraîne merveilles et détresses vers un autre littoral.
jlouis

  Poésie, la vie entière
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
5142 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 février
  Publié: 13 févr à 08:26 Citer     Aller en bas de page

Citation de HF.TELLER
superbe !
HFT



Je suis heureux de le lire.

Citation de mido ben
tres beau



Dans tes yeux poète... dans tes yeux.

Citation de coldasice
Il suffit d'oser
Tu as osé !
Bien joué, et merci pour ce texte



C'est un peu mon leitmotiv...

Merci pour vos commenatires.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
5142 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 février
  Publié: 13 févr à 11:43
Modifié:  14 févr à 21:43 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Citation de Allantvers
"Si le feu brûlait ma maison, qu'emporterais-je? J'aimerais emporter le feu... " (Jean Cocteau).
Je ne saurais dire ce que j'aime de ce poème mais le l'ai lu une bonne dizaine de fois, et je le relirai encore, il "m'appelle".
Une profondeur qui me captive. Quelque chose d'implaccable. Une sonorité presque râpeuse, âpre...


Bibises.
MariePaule



Attention à ne pas te brûler les yeux. Prends garde à la liberté des flammes.
En fait je parle ici d'un acte de guerre... si ça peut t'éclairer.

Merci pour l'enlistage.

Citation de NicoNavel
Très beau...



Ah ! J'en suis ravi.

Citation de Jean-Louis
Bonjour Jean-Baptiste,

Aux épreuves de la vie, tu éveilles d'autres chants et entraîne merveilles et détresses vers un autre littoral.
jlouis



Tu sais bien que j'ai l'esprit voyageur... même si mon corps ne bouge plus trop.
Allez ! Allumez le feu !!!

Merci pour vos commentaires.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Dacie Cet utilisateur est un membre privilège Nouveau membre!


Je voudrais oublier! Oublier d'oublier pour tout me rappeler
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
14 commentaires
Membre depuis
1er février
Dernière connexion
17 février
  Publié: Avant-hier à 11:00 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir In Poésie. J’ai lu et relu se poème troublant, que j’ai interprété entre hommage aux victimes de l’holocauste et une forme d’ambiguïté, de liberté que s’octroient les flammes à la fin de votre poésie.
Superbe poème, très profond. Amicalement Laurent

  Laurent Lemarquand
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 103
Réponses: 9
Réponses uniques: 8
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0385] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.