Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 388
Invisible : 0
Total : 389
· glycine
13288 membres inscrits

Montréal: 20 jan 17:47:29
Paris: 20 jan 23:47:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le sel et le cacao Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2574 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 4 mars 2020 à 09:55
Modifié:  5 mars 2020 à 01:46 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Le sel et le cacao

Suite au bel été menthe à l’eau
Revient l’hiver marron glacé
Et nous ne sommes jamais lassés
Ni de sel ni de cacao

Dans nos désirs rien d’inutile
Nos vies sont des consommations
Bien que parfois nous les fuyons
De peur d’être futiles, disent-ils

L’urgent se veut superficiel
Préfères-tu des bulles ou du gin
Des robes en soie ou bien des jeans
L’important attendra le ciel

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
5897 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 5 mars 2020 à 16:49 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup l'inspiration du premier quatrain.

"Suite au bel été menthe à l’eau
Revient l’hiver marron glacé
Et nous ne sommes jamais lassés
Ni de sel ni de cacao"

Merci pour le partage

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2574 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 6 mars 2020 à 02:54
Modifié:  6 mars 2020 à 02:55 par Didier
Citer     Aller en bas de page

- Adria, oui, aimer trop la vie dans ce qu'elle a d'instantané semble superficiel. C'est ainsi.
Je ne suis pas surpris que vous ayez choisi des saveurs variées provenant de l'Himalaya à l'Equateur, ainsi que le champagne et la soie. Je trouve cela parfait.
Le futur viendra à nous, mais en effet, en considérant son grand frère le présent, il n'est pas toujours judicieux de lui demander son avis !
Enfin, pour conclure, je ne résiste pas à la tentation de citer pour vous Ninon de Lenclos que j'aime beaucoup. "Ce ne sont point les qualités supérieures seules qui vous rendent aimables : c'est peut-être même un défaut que de n'être qu'essentiel." Lettres au marquis de Sévigné ou l'Art de se faire aimer"


- Lacase, merci d'avoir apprécié ce quatrain.

 
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
669 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
5 janvier
  Publié: 6 mars 2020 à 03:16 Citer     Aller en bas de page

Oui, effectivement le superficiel devient parfois l'essentiel la futilité ressemble à un bonbon sucré!!

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
240 poèmes Liste
5840 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 6 mars 2020 à 09:51 Citer     Aller en bas de page

Belle philosophie... cependant je voudrais t'inviter à ne pas oublier le poids de l'instant car les promesses... Tu sais ce que l'on dit des promesses.

Un cacao brûlant pour moi, avec une pointe de rhum et de poivre. Merci !

Tu nous as livré là un fort beau poème.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2574 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 6 mars 2020 à 12:38 Citer     Aller en bas de page

- Papillon, je suis assez d'accord, le superficiel et l'essentiel se rejoignent. Ils ne sont parfois que des questions de choix, d'instants, de goût oserai-je dire. N'essayons-nous pas de choisir notre vie, ce qui est en soi essentiel.

- In Poésie, merci pour le compliment. Par contre je n'ai pas saisi l'idée de "promesses" à laquelle tu fais allusion ?
Va pour un cacao brûlant rhum poivre. Euh, ça doit remonter un truc pareil !

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
240 poèmes Liste
5840 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 7 mars 2020 à 05:10
Modifié:  7 mars 2020 à 05:10 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Citation de Didier

- In Poésie, merci pour le compliment. Par contre je n'ai pas saisi l'idée de "promesses" à laquelle tu fais allusion ?
Va pour un cacao brûlant rhum poivre. Euh, ça doit remonter un truc pareil !



Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent...

Oui, ça remonte. C'était mon breuvage de rentrée de ski ou de rando en raquettes.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2574 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 7 mars 2020 à 11:37 Citer     Aller en bas de page

Ok ça marche !

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
18716 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 15 juin 2020 à 17:40 Citer     Aller en bas de page

Alors on se consomme aussi l'un l'autre... c'est très juste

Je crois que je choisis pareil qu'Adria

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2574 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 16 juin 2020 à 02:31 Citer     Aller en bas de page

Bestiole, je n'y avais pas pensé, mais effectivement on se consomme l'un et l'autre dans une relation.
Même choix qu'Adria, le raffinement pur ; un très bon choix aussi je trouve.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 437
Réponses: 9
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0269] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.