Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 241
Invisible : 0
Total : 245
· Cinthia · Lachésis (Moirae) · Bombadil · dejamorte
13314 membres inscrits

Montréal: 27 jan 07:32:08
Paris: 27 jan 13:32:08
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Rencontre autour de l'Alexandrin :: Le derniers des géants Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
332 poèmes Liste
2833 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 15 nov 2020 à 12:38
Modifié:  15 nov 2020 à 13:53 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Le dernier des géants

Dix-neuf cent vingt-huit, premier rôle au cinéma,
Cheval galopant et obstacles parsemés...
Des films, oui ! Séries B, pas vraiment son dada,
Traversée du désert, le foulard animé.

Une chevauchée fantastique avec John Ford,
Parcourant de part en part les États-Unis,
Immense pays qui vous transperce le corps,
À coups de feu, bivouacs, cigarettes entre amis.

Et ces moments avec toi John, très paternels...
Démarche chaloupée, décideur engagé.
Défile à l’écran, l’héroïque mise en scène !
En fond, l’Arizona au mirage estompé.

Dix-neuf cent quarante-et-un, Pearl Harbor, la Guerre !
En pleine ascension devoir tout quitter, que faire ?
Lettre envoyée pour s’enrôler sans réponse : Hein ?
Ah oui ! Des regrets lancinants chaque matin.

Ta force patriotique est venue de là !
Réalisateur, acteur sublime en héros,
Défendre la patrie : Chut ! On tourne à tout va...
(J’ai adoré les scènes de Rio Bravo !!!).

Printemps soixante-dix neuf, une vie s’enfuit...
Te voici digne, bien amaigri aux Oscars,
Dévoilant votre même année d’entrée (vingt-huit).
John ! Aujourd’hui plus encore adorons ton art.

En deux mille vingt, tes pas nonchalants s’invitent !
Souvenirs d’enfance s’évaporent (de l’or...)
Sous mes yeux s’illuminent toutes ces pépites !
Ton sourire évidemment, le plus beau trésor...


    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
501 poèmes Liste
10056 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 15 nov 2020 à 13:52 Citer     Aller en bas de page

Hello,

On s'imagine : nous sommes en cavalcade, en équilibre, une jambe sur chaque cheval et un colt au poing. Les franges de notre gilet au vent, le chapeau de cow-boy si vissé sur la tête qu'il reste bien en place malgré le galop de l'équidé.
Le thème est aussi inspiré qu'inspirant. Le 7è art fait toujours autant rêver.

Allez, au galop !


 
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
844 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 16 nov 2020 à 03:21 Citer     Aller en bas de page

Une belle utilisation du thème pour rendre un hommage à la fois à ce "géant du cinéma" et au 7ème art. Des images se superposent aux mots, bribes de films cultes et allures de l'acteur, au fil du temps, jusqu'aux deux derniers quatrains, particulièrement touchants. Très belle inspiration... Lucie

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
326 poèmes Liste
5899 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 16 nov 2020 à 09:43 Citer     Aller en bas de page



Amitiés

Yvon

  YD
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
5898 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 17 nov 2020 à 13:24
Modifié:  17 nov 2020 à 13:25 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Grâce à ce texte je me suis replongé dans mes classiques cinématographiques.
Ah... "The Duke" ou la virilité incarnée.
Bel exemple d'un Hollywood d'hier que ce John Wayne éternel.
Merci pour cette dernière séance "alexandrinisée"

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 274
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0256] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.