Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 342
Invisible : 0
Total : 346
· LeVentQuiSeLève · Jean-Louis
Équipe de gestion
· Maschoune · Catwoman
13325 membres inscrits

Montréal: 26 oct 14:15:11
Paris: 26 oct 19:15:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le fauve en hiver (saâ) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 18 mars à 17:21
Modifié:  19 mars à 11:23 par Rose-Amélie
Citer     Aller en bas de page

La robe constellée, blanc et noir solitude
Est sa mère en allée, demeurant par-devers
Lui ; deuil de sa fille aux vents des altitudes,
Deux pertes – escarbille entre l’âme et l’hiver.

Ignorant ce totem, elle chasse à l’affût
Quelque troupeau de yacks seuls visibles. La neige
Entame un requiem, s’accroche à ce qui fût.
Cependant, du bivouac la panthère des neiges

S’éloigne toujours plus, corps coulant sous les blocs,
Singe une mort ou plus, sa représentation:
Souveraine Saâ, coups de taille et d’estoc.

D’attendre, bientôt las il perd son attention:
« Ce fauve, y croire encore ou le voir disparaître! »
... L'ombre qu’il veut enclore, une proie pour seul maître.




Saâ: (tibétain) panthère des neiges

  🌷
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
275 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 19 mars à 01:50
Modifié:  19 mars à 03:00 par monthery
Citer     Aller en bas de page

Impeccable de forme et deb fond. Une belle poésie telle que je les aime : originale pleine de surprise et de mouvement comme un tableau de Brueghel, avec le contrepoint obsédant de la mort.

Merci pour ce moment exquis, Rose-Amélie!

 
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul abyssal du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
310 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 19 mars à 06:05 Citer     Aller en bas de page

Magnifique poème, comme une prière tibétaine flottant dans l'air himalayen, par la reine du sonnet.
Juste après la lecture de "La panthère des neiges" de Sylvain Tesson, ça ne pouvait pas tomber mieux pour m'enchanter. Merci, Rose-Amélie.
Filiquier

  TF
Adria d'Orances


Recueil de poésies érotiques édité ...... (voir mon profil)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
1323 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 19 mars à 06:20 Citer     Aller en bas de page

Mon amie, je vous sens sur mes pas himalayens.
Bel hommage à cet once merveilleux de beauté et de félinité.
Vos vers sont une empreinte sensible et émerveillée qu'il me plait à relever.
J'avoue rester dans le flou quant à la référence à Saâ.


Adria


 
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2803 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 19 mars à 08:43 Citer     Aller en bas de page

Amoureuse de la rime intérieure, bonsoir!



Le parallèle entre l'homme endeuillé et la panthère, qui se confondent finalement, est réussi.

 
HF.TELLER
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
364 commentaires
Membre depuis
24 décembre 2019
Dernière connexion
1er juillet
  Publié: 19 mars à 08:58 Citer     Aller en bas de page

Très beau...ça vous coule dans la tête comme un sirop dans la gorge...
HFT

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
12550 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 19 mars à 09:06 Citer     Aller en bas de page

Je suis admirative du "travail" d'écriture !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16650 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 19 mars à 12:09 Citer     Aller en bas de page

très belle construction

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
4750 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 20 mars à 08:38 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Un beau poème assez étonnant et suffisamment envoûtant.
Vous publiez peu, tout du moins ici et je le regrette.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
2993 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 20 mars à 09:05 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Rose-Amélie

Je me suis laissée emporter par le choix de tes mots, très peu usités pour certains et qui pourtant sonnent si bien ! La forme, la construction de ton poème, tout est superbement mené.

Un poème de haute qualité dont j'ai fortement apprécié la lecture.

Merci pour ce partage et ... je rejoins le com de Jean-Louis concernant tes publications. Trop rares... mais de qualité irréprochable !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3935 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 août
  Publié: 20 mars à 10:02 Citer     Aller en bas de page


Je rejoins les autres commentaires,
Etonnant et déroutant par le choix des mots et de la construction.... J'aime

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 20 mars à 11:55 Citer     Aller en bas de page

Citation de monthery
Impeccable de forme et de fond. Une belle poésie telle que je les aime : originale pleine de surprise et de mouvement comme un tableau de Brueghel, avec le contrepoint obsédant de la mort.

Merci pour ce moment exquis, Rose-Amélie!



Brueghel et son beau tableau de scènes d'hiver... Vous me faites un grand plaisir par cet exquis commentaire. Merci Monthery


Citation de Filiquier
Magnifique poème, comme une prière tibétaine flottant dans l'air himalayen, par la reine du sonnet.
Juste après la lecture de "La panthère des neiges" de Sylvain Tesson, ça ne pouvait pas tomber mieux pour m'enchanter. Merci, Rose-Amélie.
Filiquier




Oui, c'est justement un hommage à ce roman, où le ''chasseur d'images'' et la panthère se répondent, entre ciel et sommets du Tibet.

Il y a cette distance que j'ai voulu souligner entre le deuxième quatrain et le premier tercet: ''(...) la panthère des neiges
S'éloigne (...)''


Et pourtant, le personnage projette en l'animal la perte récente de sa mère et de sa fille... si loin, mais pourtant à portée du cœur, même au cœur du lointain.

Merci beaucoup, cher ami.

  🌷
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
751 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
7 septembre
  Publié: 20 mars à 12:14 Citer     Aller en bas de page

Une manière originale d'exprimer la mort... dans un sonnet profond et imagé...
Des rimes internes qui donnent un certain cachet à ton poème...
Bravo Rose-Amélie !

 
doux18 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
692 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 21 mars à 04:58 Citer     Aller en bas de page

Je rejoins tout ce qui a été dit. C'est très beau, sans que la forme extrêmement soignée n'entame la pureté du fond.

Merci Rose-Amélie pour ce partage

Pierre-Emmanuel

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
519 poèmes Liste
23635 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 21 mars à 06:03 Citer     Aller en bas de page

Pour avoir vu un reportage sur la panthère des neiges au Népal, panthère reine des neiges en altitude, je trouve ton poème très émouvant.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 23 mars à 09:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de belle Adria de mon coeur
Mon amie, je vous sens sur mes pas himalayens.
Bel hommage à cet once merveilleux de beauté et de félinité.
Vos vers sont une empreinte sensible et émerveillée qu'il me plait à relever.
J'avoue rester dans le flou quant à la référence à Saâ.


Adria



Beauté et félinité, j'aime...
Oui, c'est un hasard (ou pas, certains esprits ou âmes sœurs se rejoignent) que nous ayons chacune écrit un poème en les mêmes contrées, presque simultanément. Je vous embrasse.


Citation de SienKieWicz
Amoureuse de la rime intérieure, bonsoir!



Le parallèle entre l'homme endeuillé et la panthère, qui se confondent finalement, est réussi.



Citation de Pieds-en-vers
Une manière originale d'exprimer la mort... dans un sonnet profond et imagé...
Des rimes internes qui donnent un certain cachet à ton poème...
Bravo Rose-Amélie !



Sien, vous avez bien relevé ce parallèle, c'est tout à fait ça! Et merci à vous, et à Pied-en-vers, pour la rime intérieure... Merci pour votre ces beaux commentaires

  🌷
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 23 mars à 09:40 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous, H.F Teller, Maschoune, Damon, Mido ben, de m'avoir fait part de votre ressenti... c'est très apprécié!

Amitiés

  🌷
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 23 mars à 09:43 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Louis
Bonjour,

Un beau poème assez étonnant et suffisamment envoûtant.
Vous publiez peu, tout du moins ici et je le regrette.

Amitiés
jlouis




Cher Jean-Louis,
je suis très heureuse que vous aimiez mes poèmes et trouviez celui-ci envoûtant, c'est flatteur!
Amitiés...



Citation de Mawringhe
Bonjour Rose-Amélie

Je me suis laissée emporter par le choix de tes mots, très peu usités pour certains et qui pourtant sonnent si bien ! La forme, la construction de ton poème, tout est superbement mené.

Un poème de haute qualité dont j'ai fortement apprécié la lecture.

Merci pour ce partage et ... je rejoins le com de Jean-Louis concernant tes publications. Trop rares... mais de qualité irréprochable !


Chère amie,
tu me flattes aussi... irréprochable, je ne pense pas, mais l'important est que ces vers aient trouvé le chemin vers ton cœur.
Merci
Rose-Amélie

  🌷
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 23 mars à 09:49 Citer     Aller en bas de page


Citation de Sidonie
Je rejoins les autres commentaires,
Etonnant et déroutant par le choix des mots et de la construction.... J'aime

Merci pour ton passage, Sidonie... et d'avoir relevé ces choses de l'ensemble. Bisous

  🌷
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 23 mars à 09:51 Citer     Aller en bas de page

Citation de doux18
Je rejoins tout ce qui a été dit. C'est très beau, sans que la forme extrêmement soignée n'entame la pureté du fond.

Merci Rose-Amélie pour ce partage

Pierre-Emmanuel


Salut mon beau, ton commentaire me touche!

Citation de ODE 31-17
Pour avoir vu un reportage sur la panthère des neiges au Népal, panthère reine des neiges en altitude, je trouve ton poème très émouvant.
Bises amicales ODE 31 - 17

Oui, quel animal fascinant... pour ces contrées qui le sont tout autant...

Bisous

  🌷
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1234 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 23 mars à 10:54
Modifié:  23 mars à 10:55 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Rose-Amélie,

Mes premières lectures de ton poème avaient le charme du mystère ...
Arrivant bien tard, je relis une fois de plus en profitant de tes auto-commentaires.

Merci pour ce texte fascinant.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 763
Réponses: 28
Réponses uniques: 18
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0694] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.