Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 45
Invisible : 0
Total : 46
· Georges Ioannitis
13142 membres inscrits

Montréal: 8 avr 23:20:00
Paris: 9 avr 05:20:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Souffle Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
726 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 24 mars à 09:43 Citer     Aller en bas de page


Un souffle au bord des marécages, ils dansent. Il y en a de très grands. Ils se dressent fièrement. Ils regardent dans l’eau le reflet de leurs feuilles coupantes. Ils admirent la légèreté de leurs fleurs : on dirait des bouquets de plumes blanches ces roseaux.

Mais il y a aussi des plus petits. Ceux-là se tiennent tranquilles entre les
grands. Pourtant, le vent qui passe fait chanter tous les roseaux.
Tous ? Non. Il y en a un, vraiment très, très petit, pas très joli, qui ne chante
pas.
Il murmure tristement, pour lui seul :
- Je ne peux pas chanter. Je ne pourrai jamais. Je suis trop petit ! Le vent n’arrive pas jusqu’à moi. Oh ! Comme j’aimerais chanter, moi aussi !

Une jeune femme venue boire à la rivière découvre ce petit roseau. Elle le découpe en forme de flûte et les jours suivant moutons blancs moutons noirs la suivent au son du pipeau.

Petit roseau n'attend plus le vent ; l'air doux et chaud qui le fait chanter est un soufle de vie.

 
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
4584 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 24 mars à 09:46 Citer     Aller en bas de page

Comme c'est joli !

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
726 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 24 mars à 11:53 Citer     Aller en bas de page

Merci Anna.

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
176 poèmes Liste
2415 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 24 mars à 12:27 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Fried

Ton poème est un enchantement ! J'ai adoré l'histoire de ce petit roseau...

Cette douceur qui émane de cet écrit par ces temps difficiles fait beaucoup de bien ! Comme le petit roseau, après ces jours d'isolement, grands et petits nous sentirons à nouveau le soleil, le vent, la liberté..." un souffle de vie!"

Merci Francis, prends bien soin de toi et des tiens !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
297 poèmes Liste
5377 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 24 mars à 13:01 Citer     Aller en bas de page

C'est sympa - j'aime!

Yvon

  YD
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
968 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 24 mars à 13:30 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Fried,
C'est doux et léger et si métaphorique.. Cette lecture fait du bien.
Merci
Amicalement
Philippe

  Ori
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
4369 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 24 mars à 14:05 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

Une jolie évocation en forme de conte où l' on verrait bien la soutenir deux ou trois fusains...clap
Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
4173 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 24 mars à 14:50 Citer     Aller en bas de page

Une main tendue, un petit coup de pouce, il n'en faut parfois pas plus pour pouvoir donner le meilleur de soi.

J'ai beaucoup aimé.

Myo

 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
726 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 24 mars à 15:00 Citer     Aller en bas de page

Merci Mawr, j'aime beaucoup ton interprétation,
Merci Yvon,
Merci Ori pour ton appréciation
Merci Jean-Louis, tu as raison je trouverai peut-être une photo dans mes archives.
Merci Myo pour ta lecture.

 
Adria d'Orances


Recueil de poésies érotiques édité ...... (voir mon profil)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1063 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 24 mars à 16:37 Citer     Aller en bas de page


Jolie comptine.
Actuellement, nous sommes roseaux et nous courbons l'échine pour que le vent mauvais ne nous cueille.
Merci Fried.

Adria

 
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
3813 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 24 mars à 19:16
Modifié:  24 mars à 19:17 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page





« Le roseau plie mais ne rompt pas » !
Jamais.

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
2914 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 25 mars à 03:51 Citer     Aller en bas de page

De belle images ... De la nature

 
HF.TELLER
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
200 commentaires
Membre depuis
24 décembre 2019
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 25 mars à 05:20 Citer     Aller en bas de page

Très très beau. Un enchantement. Entre poème en prose et conte = une petite perle à savourer sans modération.
On en redemande !
HFT

 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
726 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 25 mars à 08:15 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous pour vos appréciations, HF Teller, Cidnos, Brune Colombe et Adria.

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
1318 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 25 mars à 18:12 Citer     Aller en bas de page

Petite roseau a chatouillé mon esprit et sa petite mélodie m'a séduite.
Merci Fried

  SHElene
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
473 poèmes Liste
22548 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 27 mars à 05:19 Citer     Aller en bas de page

Très belle et délicate poésie.
Merci FRIED, cela fait du bien de respirer tes mots.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
1139 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
8 avril
  Publié: Hier à 20:11 Citer     Aller en bas de page

Fried,
Une très belle fable qui en célébrant le souffle de vie, nous apporte de l'espérance.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
726 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
8 avril
  Publié: Aujourd'hui à 03:24 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous Shelene Ode et Flora
Amitié
Francis

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 157
Réponses: 17
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1025] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.