Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 155
Invisible : 0
Total : 158
· ode3117 · AIMA · rené duruisseau
13279 membres inscrits

Montréal: 22 oct 02:26:38
Paris: 22 oct 08:26:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Front national en fièvre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Dimitryet

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
23 commentaires
Membre depuis
27 mars 2019
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 13 mai à 05:24 Citer     Aller en bas de page

Les sirènes hurlent à la place des lyres,
Les nuages des moustiques arrivent et arrivent,
Depuis l'Hôtel des Invalides,
Les mirages plein de chloroquine,
Se préparent à nouvelle vague de covid,
Les machines construisent la digue,
Les pays comptent ses victimes,
De la terre poussent des obélisques d'Égypte,
Comme des missiles partis,
La manie pharaonique et la dépression dans l'économie,
Les fantômes et migs,
Un virus androïde et vampire,
Barabas le vieux bandit,
Qu'ont financé plein de pays dans l'institut de virologie
À Wuhan en Chine,
Demande sa rançon des filles, des vies,
Importées de l'Ukraine et Russie,
En sa langue barbare des s-protéines,
La famille chamite,
Ma diplomatie en couronne d'épines,
Mieux que la thérapie
De choc électrique pour ses propres bêtises,
Tant de lampadaires sans l'huile d'olives,
Le vide à remplir,
Par le repentir ou par le pire vice et crime,
La maladie de Job a franchi la ligne,
La clandestine, mystique, médite,
La crise de Pise,
Tour Eiffel contaminé à Paris,
Apocalypse de Dimitri à lire.

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
9746 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 12 juin à 04:38 Citer     Aller en bas de page

bonjour DIMI
où est-il possible de lire
"Apocalypse de Dimitri à lire"
en MP c'est possible, mon retard d'une autre promesse, va se conclure.
gros bisou de SAM autorisé par MUSE.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 277
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0201] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.