Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 32
Invisible : 0
Total : 35
· Quitterie · datura · FeudB
13527 membres inscrits

Montréal: 22 sept 17:20:24
Paris: 22 sept 23:20:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Rebondir (tanka) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
511 poèmes Liste
23456 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 24 juil à 14:05
Modifié:  25 juil à 00:54 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Quelques ricochets
trois chocs d'une pierre plate
étang endormi
est-ce une attaque pirate
irritation des brochets.

ODE 31 - 17

  OM
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
392 poèmes Liste
4291 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 25 juil à 02:58 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode,
je comprends l'irritation des brochets contrairement aux carpes qui elles restent muettes.
Très beau tanka, j'ai l'image de l'étang sous les yeux.
Bises
Pierre

  Pichardin
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
511 poèmes Liste
23456 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 25 juil à 04:14 Citer     Aller en bas de page

Merci PIERRE, je suis abonnée aux tankas, à défaut de longs poèmes.
Merci de ta visite, j'en éprouve toujours un vif plaisir car tes réponses ne manquent pas de subtilité.
Les carpes risquent elles aussi d'être embrochées.
Bises amicales
ODE 31 - 17

  OM
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1030 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 25 juil à 05:07 Citer     Aller en bas de page



Bonjour Ode,

Un jardin japonais, un étang, des cercles sur l'eau : un beau moment de zénitude.

Amitiés.
JMJ

 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
75 poèmes Liste
1391 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
8 septembre
  Publié: 25 juil à 08:48 Citer     Aller en bas de page

Chère Ode,
Un réveil brusque pour les habitants de cet étang. J'aime beaucoup le cadre naturel de votre beau poème et d'un point de vue formel, la grande richesse des rimes.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
511 poèmes Liste
23456 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 25 juil à 10:27
Modifié:  25 juil à 11:43 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Merci JEAN-MARIE
Je vois que tu te représentes de belles images. Le Japon sait nous offrir tout cela avec beaucoup plus de délices que je ne sais proposer.
Bien amicalement ODE 31 - 17

Coucou FLORA, toi amoureuse de la nature, je suis ravie que tu aies pu apprécier ce modeste tanka. Les rimes ne sont pas obligatoires, mais j'ai cru bon de les rajouter. Cela donne plus de puissance à l'évènement
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1759 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
6 septembre
  Publié: 25 juil à 11:04 Citer     Aller en bas de page

Merci Ode, pour le partage de ce Tanka. J'aime bien " étang endormi ", à la lecture cela peut donner l'impression d'une personne endormie, le narrateur, et que son irritation d'avoir été sorti du sommeil s'est reportée sur les brochets. C'est juste un ressenti. Il y a là, dans ce paysage, une conscience d'être là, sans être là. Bises, Ode et à bientôt !

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
511 poèmes Liste
23456 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 25 juil à 11:48 Citer     Aller en bas de page

Merci JEAN-CLAUDE, c'est bien imaginé, cela pourrait représenter ce que tu entrevois. Chaque poème peut donner aux yeux du lecteur une toute autre forme dans le sujet, si c'est son ressenti.
Bises JEAN-CLAUDE.
ODE 31 - 17

  OM
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
320 commentaires
Membre depuis
19 mars 2019
Dernière connexion
2 août
  Publié: 25 juil à 12:49 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode

Entre Haïku et Tanka, tu rends la poésie belle, simple et tellement contemplative... Les images restent en tête, on se laisse porter et l'on imagine l'étang, la pierre plate rebondir sous nos yeux , et les brochets dans l'eau...

J'aime beaucoup!

Amitiés - Franck
















 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
511 poèmes Liste
23456 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 25 juil à 14:00 Citer     Aller en bas de page

Merci FRANCK, ces images ne font que de me faire souvenir surtout des ricochets que j'aimais faire avec mes cousins dans tous les endroits de point d'eau et de cela m'est venu ce petit poème.
Merci d'en avoir partagé les images, ton message me fait très plaisir
Bises amicales ODE 31 - 17
Ma passion de la nature aidant.

  OM
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
157 poèmes Liste
3566 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
21 août
  Publié: 30 juil à 14:39 Citer     Aller en bas de page

Pareil pour le jeux d'eaux de ricochets...juste pour jouer à en rider la surface...comme un miroir mouvant.
(pleins d'interprétations dans ces quelques lignes qui font du beau et du bien)...
Bisouxxx

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
511 poèmes Liste
23456 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 31 juil à 14:28 Citer     Aller en bas de page

Merci RIAGA, cela me fait très plaisir de savoir que tu te représentes ces plissures sur les eaux.
Des interprétations peuvent être multiples.
Bisous
CIGOGNE

  OM
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
4716 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 11 août à 16:01 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Ode,

Alors ! on fâche ainsi la gente des brochets mais bien vite tout retournera à son état naturel... Un beau tanka

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
511 poèmes Liste
23456 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 12 août à 02:23 Citer     Aller en bas de page

Merci JEAN-LOUIS, la pierre a ricochée, j'espère bien que d'autres tankas viendront faire de même dans ma petite tête.
Les brochets ne s'affolent pas pour autant.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 209
Réponses: 13
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0342] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.