Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 302
Invisible : 0
Total : 307
· saldday · AIMA · Aude Doiderose · mido ben · Avraham
13341 membres inscrits

Montréal: 29 oct 12:35:19
Paris: 29 oct 17:35:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Monts et merveilles Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
4753 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
28 octobre
  Publié: 8 août à 15:26 Citer     Aller en bas de page

Monts et merveilles
A Ode, notre distinguée cigogne



C’est chose solennelle
Lorsque la nuit s’est fatiguée
De retrouver le matin
Toujours à sa place
Vous faisant signe.

Je sors…

Dans le lilas des Indes
Deux mésanges patientent,
Un bourdon se promène au-dessus
Des bouquets de lavande,
Le merle observe sévèrement
Quelques moineaux
Aux aguets dans le prunus
Un couple de pigeon ramier
Très amoureux se dandine,
Un paon du jour paresseux,
Ne sait pas encore où se poser.

Alors, j’accomplis mes petits devoirs
Des graines et de l’eau fraîche pour tous

Chacun chante victoire
Dans le remue-ménage du nouveau jour.
A les entendre mon cœur se serre
Mais à quoi bon comparer !
Je ne suis qu’un invité
Dans ce jardin éternel.

Survient toujours l’heure
Pareille à celle de la veille
Où l’orchestre disparait
Au bord d’un ciel rapiécé

  Poésie, la vie entière
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
721 poèmes Liste
15394 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 8 août à 16:00 Citer     Aller en bas de page




Le monde plein de merveilles de notre Ode, I suppose....


Amicalement


Lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
668 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
7 octobre
  Publié: 9 août à 02:04 Citer     Aller en bas de page

Jean louis
Les oiseaux nous enchantent toute l'année et notre cigogne "Lpédienne " en est une preuve flagrante
J'ai aimé cet orchestre.
Amitié

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
3033 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 9 août à 02:26
Modifié:  9 août à 02:28 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Très belle échappée matinale.
En compagnie de Dame nature ...dans un merveilleux jardin.
Bonne journée

 
mido ben

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16657 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 9 août à 12:26 Citer     Aller en bas de page

une très belle mélodie
en vers

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
2999 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
28 octobre
  Publié: 9 août à 15:51 Citer     Aller en bas de page

Jean-Louis,

Un très beau poème en dédicace pour Notre Petite Cigogne bien méritante que j'embrasse au passage ! Je pense qu'elle saura l'apprécier à sa juste valeur.

Un plaisir de lecture et merci à ta belle plume pour cet hommage à tous les petits amis de notre Ode !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1736 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 9 août à 16:50 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jl

Sur que la petite cigogne va venir à tire d'ailes se poser sur ces merveilles !
bien agréable lecture
Amitiés

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
1607 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 11 août à 02:49 Citer     Aller en bas de page

Quel jardin enchanteur, Ode y sera à son aise, c'est certain
Je t'imagine entrain de remplir tes arrosoirs Jean-Louis

  SHElene
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
1088 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 14 août à 13:13 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Jean-Louis,

Un bel hommage à ODE messagère des cigognes qui, de son nid de branches fait, aura pour ce jardin enchanteur que tu décris si bien, un œil admiratif et protecteur.
Merci Jean-Louis de mettre dans nos cœurs un peu de la fraîcheur du Vivant.

Amitiés sincères.
JMJ

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
4753 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
28 octobre
  Publié: 14 août à 16:59 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,
Lilia, Papillon Mystère, Christophe, Nico, mido, Mawr, Pieds-enVers, Hélène, Jacques-Marie,

Pourriez-vous m'excuser pour cette réponse tardive à vos commentaires si agréables ?
Ce sont quelques vers attentionnés à entrevoir les choses à notre portée.

Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
5802 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 15 août à 13:24 Citer     Aller en bas de page

Bon, je vais finir par croire que tu es à la tête d'un refuge LPO.

Bel hommage à la petite cigogne non alsacienne.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
4753 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
28 octobre
  Publié: 16 août à 15:54 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jean-Baptiste,

Merci pour ton attention à la pointe du matin où quelques menus habitants peuplent ce lieu que l'on aime.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
519 poèmes Liste
23649 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 17 août à 05:22 Citer     Aller en bas de page

Alors là je ne m'attendais pas à un si joli cadeau, merci de tout coeur à JEAN-LOUIS pour cet adorable poème, ça me touche beaucoup et à vous tous qui vous ralliez à nous pour la protection des oiseaux et de toute la nature.
Bises à tous
Une cigogne attendrie
ODE 31 - 17
Un coup de coeur

  OM
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
1451 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 20 août à 12:46 Citer     Aller en bas de page

Jean-Louis,
Un jardin merveilleux qui fait songer au Paradis.Comme j'aimerais entendre tous ces oiseaux chanter en choeur et je pense que notre amie Ode serait volontiers leur chef d'orchestre.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
4753 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
28 octobre
  Publié: 21 août à 08:21 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode,

Citation de Ode3117
Alors là je ne m'attendais pas à un si joli cadeau, merci de tout coeur à JEAN-LOUIS pour cet adorable poème, ça me touche beaucoup et à vous tous qui vous ralliez à nous pour la protection des oiseaux et de toute la nature.
Bises à tous
Une cigogne attendrie
ODE 31 - 17
Un coup de coeur



Tes mots sont ma récompense.
Amitiés
jlouis

Bonjour Flora,

Citation de Flora Lynn
Jean-Louis,
Un jardin merveilleux qui fait songer au Paradis. Comme j'aimerais entendre tous ces oiseaux chanter en choeur et je pense que notre amie Ode serait volontiers leur chef d'orchestre.
Amitiés sincères



Merci beaucoup, Flora pour cet aimable évocation du Paradis ...
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul abyssal du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
310 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 27 août à 08:52 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème, dans le genre bucolique, voire merveilleux.
Il flotte comme dans l'air comme un papillon. On le suit du regard, on le perd, on le retrouve plus loin, quelquefois tout près, là où on ne l'attendait pas, frais comme une eau de source. C'est comme un paradis, sur terre, mais mortel, avec nous.
Un grand plaisir de lecture.
Filiquier



  TF
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
4753 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
28 octobre
  Publié: 6 sept à 05:24 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Je vous remercie pour votre très agréable commentaire et vous prie de m'excuser pour ce retard.
Je ne suis plus trop présent actuellement et pense revenir fin septembre.

Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 256
Réponses: 16
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0300] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.