Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 385
Invisible : 0
Total : 386
· Poemian
13319 membres inscrits

Montréal: 25 oct 00:31:55
Paris: 25 oct 05:31:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: 16 octobre 2020 (3 haïkus et/ou mukis) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
745 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 16 oct à 07:36
Modifié:  17 oct à 01:47 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

16 octobre 2020

sous le couvre-feu
cette soirée est privée ~
surtout de convives


dès vingt-et-une heures
la ville retient son souffle ~
virus en apnée

la jeunesse en berne ~
mais sous les pavés la rage*
celle de fêter



"Sous les pavés la rage" : titre de plusieurs œuvres, dont le polar de Maurice Gouiran (2005), ou l'album du rappeur Ekoué, groupe La Rumeur.

  MariePaule
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2801 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 16 oct à 11:09 Citer     Aller en bas de page

Superbes haïkus qui se répondent, sous les pavés la rage: j'adore!

 
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1457 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 16 oct à 11:53 Citer     Aller en bas de page

Cette soirée est privée - surtout de convives ...

Le pavillon de la jeunesse est en berne et la synthèse de tes mots le dit avec justesse.

Merci.
Rose-Amélie

  🌷
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16643 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 16 oct à 12:55 Citer     Aller en bas de page

Un message clair
et net
en si peu de mots

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
720 poèmes Liste
15380 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 16 oct à 13:06 Citer     Aller en bas de page


Nous retenons tous notre souffle et à toutes les latitudes.

J'ai beaucoup aimé la précision cristalline de ton message poètique.


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
1307 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 16 oct à 16:05 Citer     Aller en bas de page

Toujours au top Marie-Paule... et troulalhaïku ! Amitiés, Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
4745 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 17 oct à 04:58 Citer     Aller en bas de page


Bonjour Marie-Paule,

Excellent triptyque de courts poèmes qui se suffisent à éclairer le triste air du temps.

Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
735 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 17 oct à 07:00 Citer     Aller en bas de page

Au fil de tes mots, le temps semble suspendu, tandis que quelque chose couve... Tes vers concentrent l'essentiel et se complètent, sur une triste réalité. Lucie

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
12547 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 17 oct à 07:07
Modifié:  17 oct à 07:07 par MaschouneBonne Fête!!!
Citer     Aller en bas de page

Puisse cette situation ne pas perdurer... pour le bien de tous !

Merci pour ces mots Allantvers

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
244 poèmes Liste
4255 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 17 oct à 08:30 Citer     Aller en bas de page

Réflexion on ne peut plus pertinente face à la situation...

Une touche d'humour pour faire passer la pilule.
Patience, patience ...

Bravo!

Myo

 
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
745 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 19 oct à 15:32 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci à tous !!

D'après mes dernières lectures sur la question ces tout petits poèmes ne sont finalement pas des haïkus au sens strict du terme, car ils ne contiennent aucun mot de saison. Il semblerait que ce soient des "mukis" ou haïkus libres... J'apprends encore

Amitiés poétiques.
MariePaule

  MariePaule
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
4745 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 20 oct à 16:37 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

Vous avez raison...et vive les mukis.
JLOUIS

  Poésie, la vie entière
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 195
Réponses: 11
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0347] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.