Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 42
Invisible : 1
Total : 43
13267 membres inscrits

Montréal: 19 oct 15:58:58
Paris: 19 oct 21:58:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L'Antre du Dragon Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 19 juil 2002 à 03:51
Modifié:  17 mars 2004 à 20:38 par Lograth
Citer     Aller en bas de page

Avis aux intéressées : Avant qu'on me prenne pour un misogyne invétéré suite à la lecture de ce poème, sachez que je n'ai rien contre les femmes en particulier, au contraire, je ne cesse de rechercher l'âme soeur depuis des innombrables lunes, mais depuis quelques temps une colère qui s'exprime dans mes vers n'est dirigée contre aucune de vous, chères poétesses ou lectrices du site, mais elle se doit d'être exprimée d'une manière ou d'une autre dans la détresse que je vis au travers d'UNE femme (qui n'a aucun rapport avec le site!), c'est tout... Pour le reste, cet avis au cas ou quelques unes d'entre-vous se seraient senties personnellement visées...
(N'ayez crainte, je ne suis pas si méchant!)

*************************************

L'Antre du Dragon


Femmes!
De mon antre ténébreux
Je vous adresse ces propos sulfureux
Moi, le feu, le dragon…
Je suis votre ange ou votre démon
Je suis le gardien de vos âmes
Ou la mort qui fauche sans raison

Je veille sur vos songes de mon regard de flammes
Et de mon haleine empestant le souffre
De vos peurs et de vos angoisses proverbiales
Je m’en nourris, récompensant mon appétit frugal
Autant que de vos esprits qui (en) souffrent

Vierges pures qui passez en ces lieux
N’ayez crainte de ma furreur ou de mon ire
Elle ne sert qu’à éloigner les envieux
Passez votre chemin sans mot dire

Mais femmes damnées qui excitez le sang et les sens
Des hommes pour mieux voler leur cœurs assoiffés
D’amour ou de caresses soyeuses comme les fées.
Méfiez-vous du souffle vengeur qui brûle, intense
Comme la braise qui couve sous l’écaille verte et rance

Entre les griffes du dragon, redoutez son juste courroux
Car c’est le diable aussi doux…

…Et tendre qu’un agneau
Ou c’est le mortel Lucifer
Aussi noir que son mal !


  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 19 juil 2002 à 17:26
Modifié:  26 déc 2003 à 17:43 par Lograth
Citer     Aller en bas de page

Pas de danger Mystique...
Tout ceci est plutôt "symbolique" pour moi...
Un sorte de défoulement auquel je m'exerce simplement.
Bien que je sois "fâché" de la situation dans laquelle je me trouve vis-à-vis d'elle, mon dernier soucis serait de faire du mal à qui que ce soit, même pas à elle ou à une autre créature que Dieu a crée du haut de ses cimes éternelles, enfin, disons... :-)

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
scottish princess


l'amour , est le poumon de l'humanité , celui qui pourra nous sauver .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
134 commentaires
Membre depuis
20 juillet 2002
Dernière connexion
3 décembre 2002
  Publié: 28 sept 2002 à 06:32 Citer     Aller en bas de page

ouais martin bel ecrit ke voici , c vrai ke ce dragon de feu semble bien avoir de la rancoeur au fond de son coeur , mais ca lui permet au moins de cracher ce fantastik poeme ...
bravo
loray

  waiting for an angel one to carry me home hope u come soon ...
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 28 sept 2002 à 06:40 Citer     Aller en bas de page

Eh bien, que te dire loray...

Tu es allée rechercher vraiment un de mes anciens textes (enfin, un poème passé, je veux dire), mais merci de le commenter à nouveau. J'apprécie ton commentaire, c'est vraiment gentil de ta part.

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Solys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
51 commentaires
Membre depuis
28 août 2002
Dernière connexion
16 octobre 2003
  Publié: 28 sept 2002 à 07:11 Citer     Aller en bas de page

Quelle belle et sombre liqueur coule de ton poème, cher Lograth...
Que dire des femmes si ce n'est qu'elles sont sur terre dans l'unique but de nous faire souffrir pour mieux être aimé, adulé, envié, glorifié...
Ceci est un hommage à leurs charmes et non une mauvaise critique.
Je vous aime TOUTES.
Sauf les connes!
BRAVO Lograth...

 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 28 sept 2002 à 07:39 Citer     Aller en bas de page

Merci, Solys...
J'ai été toujours charmé par tes écrits, même si je ne les ai pas tous commentés, mais je viens de lire ton dernier "danser avec les mots" et je vois que tu as trouvé (dans ton commentaire) un certain bonheur de ton côté...
J'en suis heureux pour toi et t'en félicite...
Effectivment, pour beaucoup de poètes, il est plus difficile de composer quand on est en amour...
Drôle de dilemme...

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Le Gitan
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
429 poèmes Liste
527 commentaires
Membre depuis
29 juin 2002
Dernière connexion
1er juillet 2009
  Publié: 28 sept 2002 à 07:45 Citer     Aller en bas de page

Bravo Lograth vraiment bon pis chu dans la même situation ou presque alors j'apprécie encore d'avantage

  Bon retour à Gitan
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 28 sept 2002 à 19:37 Citer     Aller en bas de page

Merci, Le Gitan, pour ton commentaire...
Mais j'suis curieux...
Dans la même situation que moi ou celle de Solys ?

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
chimay Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
254 poèmes Liste
5032 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 30 sept 2002 à 05:36 Citer     Aller en bas de page

Fantastique ton poème !
Comme quoi, ce sont les sentiments
les plus intenses qui donnent les
meilleurs vers. Et un vote de
plus pour celui-ci !

  La musique danse, la poésie chante
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 30 sept 2002 à 15:32 Citer     Aller en bas de page

Oh là, là! chimay, tu vas me faire rougir!
Surtout que je le croyais perdu, celui-là, dans les oublis des mois passés... Mais merci beaucoup!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 1er oct 2002 à 15:06
Modifié:  Il y a 0 minute par Lograth
Citer     Aller en bas de page

Merci de tes charmants commentaires, chère Sylvie...
Pour ton questionnement, c'était "Fuis" le titre du poème dont tu parles... Effectivement, ces poèmes "Fuis" et l'antre du dragon, ainsi que peut-être "Un Coeur peut-il ? (I et II)" sont assez "durs" questions sentiments exprimés, ce qui ne veut pas dire que je suis toujours comme ça, du moins, je l'espère bien, sinon, je serais bien difficile à vivre, non ?

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
25 février 2013
  Publié: 16 oct 2002 à 09:43 Citer     Aller en bas de page

J'ai osé réouvrir l'antre du dragon afin d'en découvrir ses mystères ...
beauté du courroux sans conteste ...

 
Eveil de Fée
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1521 commentaires
Membre depuis
23 octobre 2002
Dernière connexion
17 septembre 2011
  Publié: 30 jan 2003 à 03:28 Citer     Aller en bas de page

au moins grâce à cette "unique" femme tu auras réussi à écrire un texte joliment tourné....

je vous tire mon chapeau...

il me plaît tant, je ne suis pas sexiste ,
que je le nomine...

 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 4 févr 2003 à 16:52
Modifié:  Il y a 0 minute par Lograth
Citer     Aller en bas de page

Merci Nath et Saphariel et très chère, Isola...
Désolé du retard dans ma réponse. Mais, c'est agréable de voir que certains de nos écrits passés sont relus...

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 5 févr 2003 à 01:22 Citer     Aller en bas de page

Brrr...fait peur le dragon là !

Tes mots sont puissants comme ton souffle de feu !

Bon défoulement que je nomine Martin!

Amitié
Marie

 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 17 mars 2004 à 20:37 Citer     Aller en bas de page

Hé, hé, Marine, j'avais pas vu que t'étais passée sur celui-là aussi! Oui, un défoulement, c'est certain!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 20 mars 2004 à 22:30 Citer     Aller en bas de page

Mais non, Saphariel... Tu es vraiment gentille d'avoir été redénicher ce poème et d'avoir pris la peine de le recommneter... Quant à ne pas savoir t'exprimer (commentaire minable, dis-tu?), il n'est rien... Je connais une Sapahriel qui s'exprime très bien dans ces poèmes qui sort forts beaux par ailleurs, donc, tu n'as rien à te reprocher...
Je te remercie de ton commentaire et de cet autre passage sur ce poème pour en témoigner de ton appréciation, merci beaucoup!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Markus
Impossible d'afficher l'image
Un oiseau qui sait voler, mais qui préfère marcher. l'pingouin!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1658 commentaires
Membre depuis
22 janvier 2004
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 21 mars 2004 à 10:17 Citer     Aller en bas de page

c est femme du dernier paragraphe son des vampire d amour, monstre contre monste...qui va gagner???le feu tue les vampire....hum!

excellent poeme!!

Victor

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1882
Réponses: 17
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0479] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.