Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 247
Invisible : 0
Total : 248
· samamuse
13306 membres inscrits

Montréal: 26 jan 04:43:51
Paris: 26 jan 10:43:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Combien de temps encore... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 27 oct 2020 à 13:04
Modifié:  27 oct 2020 à 13:09 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

COMBIEN DE TEMPS ENCORE ?…

Soulevant mes paupières au lever du soleil,
J’écarte les poussières des scories du sommeil.
Je vois ce jour nouveau, qui a fait fuir la nuit
Activant mon cerveau, remet tout en circuit.

La vérité est là qui me brûle les yeux
Et ce que je vois là, est sans mots, m’est odieux
J’aurais pu il est vrai garder les yeux fermés ;
Tirer, comme ça, un trait et ne pas m’alarmer.

Mais j’ose aujourd’hui regarder cet ailleurs
Sera-t-il le fruit d’un avenir meilleur ?
Ils épuisent les vies au profit de la leur.
Au gré de leurs envies, ils créent le malheur.

De vouloir toujours plus, ils détruisent l’essentiel.
Mais où est l’élu créateur célestiel ?
Serions-nous arrivés au point de non-retour
Pour ainsi nous priver de son parfum d’amour ?

Comme des anges déchus qui remontent de l’enfer
Avec leurs pieds fourchus, laissent un gout amer
Mais le cheval de Troie est entré dans la place
Nous refusons les Rois, qui ne sont que rapaces

Point bleu de lumière, Oasis de l'espace,
Jardin de l'univers, qu'aujourd'hui on menace.
Monte ma tristesse, engendre ma colère !
Je crie ma détresse infligée à la terre.

Nous étions les gardiens du temple de la vie.
À faire les magiciens on se trouve en survie
Notre monde se meurt et ses larmes de sang
Nous montrent sa douleur, par jet incandescent

Il nous reste l’espoir dans l’enfant avenir,
Sans se faire valoir pourra-t-il parvenir
À porter la pureté, sagesse et probité
Au plus haut des degrés de notre humanité ?


Gutierres Le 15/8/2019

 
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
836 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 27 oct 2020 à 13:25
Modifié:  27 oct 2020 à 14:16 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

C'est la course contre la montre, si toutefois il n'est pas déjà trop tard... mais pendant ce temps la course au profit continue et saccage la terre, saccage des vies.
Oui, je pense que les jeunes sont plus conscients de l'urgence (et pour cause) que nous ne l'étions à leur âge...

J'ai beaucoup aimé ma lecture

Bibises
MariePaule

  MariePaule
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
829 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 27 oct 2020 à 15:41 Citer     Aller en bas de page

indignez vous !
c'est ce que je ressens en lisant ce poème un peu comme le "Comment osez-vous ?!" de Greta
Bravo

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
18717 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 27 oct 2020 à 16:06 Citer     Aller en bas de page

Tu as raison plusieurs générations ont épuisé la terre, notamment à cause de la guerre, réelle et économique...
Bel écrit qui crie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
537 poèmes Liste
24101 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 28 oct 2020 à 10:27 Citer     Aller en bas de page

Force de vérités et à force d'espérer, l'attente se fait longue.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 6 nov 2020 à 12:56 Citer     Aller en bas de page

***Merci à vous MariePaule
Fried
Bestiole
Et ode3117 pour vos commentaires qui me touchent

Au plaisir de vous lire

Yvon

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 160
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0215] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.