Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 8
Invisible : 0
Total : 8
13243 membres inscrits

Montréal: 1er déc 22:33:38
Paris: 2 déc 04:33:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Un arbre / Le Cyprès de Provence Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1293 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 19 nov à 11:03
Modifié:  19 nov à 11:29 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Leur port fier et majestueux
Souligne et ponctue les collines
Glorifie de nos châteaux les ruines
Et veille nos aïeux

Sous le Mistral impitoyable
Au flanc des calcaires stériles
Et toutes conditions hostiles
Offrent leur senteur éthérable

Ecrivent les longs pinceaux minces
Sous la bourrasque anémochore
Le nom de leurs pollens d’or :
Cupressus Sempervirens*


* Nom latin du Cyprès de Provence, littéralement "Cyprès toujours vert"




Châteaux de Lastours, Aude, image personnelle.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16725 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 19 nov à 11:34 Citer     Aller en bas de page

Vos vers et la photo
épouse la beauté

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
6022 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 19 nov à 11:40 Citer     Aller en bas de page

Oh jolis cyprès qu’on voit de si loin!
C’est aussi un arbre que j’aime même si parfois il est assimilé avec la mort.
Amicalement
Jc

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
726 poèmes Liste
15538 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 19 nov à 11:42 Citer     Aller en bas de page

Leur port fier et majestueux
Souligne et ponctue les collines
Glorifie de nos châteaux les ruines
Et veille nos aïeux






Hélène , j'aime beaucoup la Provence. Merci pour partager tes mots et la belle photo.
Les arbres ...ma passion !
Amicalement

lilia


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
805 poèmes Liste
22826 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 19 nov à 13:01 Citer     Aller en bas de page

J'espère que c'est le début d'une série horticole ?
J'aime beaucoup les arbres et ton poème.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
FeudB

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
130 poèmes Liste
7253 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 19 nov à 14:18 Citer     Aller en bas de page

J’adore les cyprès (on dirait des flammes de bougies )
Merci pour ces mots qui me portent les odeurs que l’hiver tend à etouffer.
Feu

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
526 poèmes Liste
23820 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 19 nov à 14:23 Citer     Aller en bas de page

Tout simplement magnifique, poème et image.
J'adore les arbres, je leur parle et je les sens vibrer.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1293 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 20 nov à 03:46 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
Vos vers et la photo
épouse la beauté


Bonjour Mido,

Merci pour ces mots !
Amitiés

Citation de rimarien
Oh jolis cyprès qu’on voit de si loin!
C’est aussi un arbre que j’aime même si parfois il est assimilé avec la mort.
Amicalement
Jc


Merci Rimarien,
Il paraît qu'on en a fait un symbole de la mort parce que lorsqu'on le coupe, la souche ne rejette jamais. Mais c'est le cas de tous les résineux !
J'ai une version personnelle différente : son enracinement est pivotant (la racine principale descend tout droit dans la terre) ; alors que des arbres à l'enracinement traçant (les racines s'étalant en surface) causeraient bien des dégâts à proximité des tombes ...

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1293 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 20 nov à 03:56 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga
Leur port fier et majestueux
Souligne et ponctue les collines
Glorifie de nos châteaux les ruines
Et veille nos aïeux






Hélène , j'aime beaucoup la Provence. Merci pour partager tes mots et la belle photo.
Les arbres ...ma passion !
Amicalement

lilia




Bonjour Lilia, heureuse de toucher à ta passion !
J'ai laissé passer quelques erreurs en fait, puisque l'Aude n'est pas en Provence mais en Languedoc, il n'y souffle pas le Mistral mais le Cers. En tous cas, le Cyprès de Provence s'y plaît bien, comme dans toute la zone méditerranéenne.
Amitiés.

Citation de Aude Doiderose
J'espère que c'est le début d'une série horticole ?
J'aime beaucoup les arbres et ton poème.



Merci Aude.
J'ai choisi le titre avec l'idée de faire une série sur les arbres, si mon inspiration est d'accord.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1293 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 20 nov à 04:00 Citer     Aller en bas de page

Citation de FeudB
J’adore les cyprès (on dirait des flammes de bougies )
Merci pour ces mots qui me portent les odeurs que l’hiver tend à etouffer.
Feu



Bonjour Feu,
Si je peux contribuer à animer ton hiver ...

Citation de Ode3117
Tout simplement magnifique, poème et image.


Merci Ode,

Citation de Ode3117
J'adore les arbres, je leur parle et je les sens vibrer.


Oh, que moi aussi !



  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1031 poèmes Liste
16659 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 20 nov à 08:23 Citer     Aller en bas de page

Offrir des mots qui établissent un rapport à la nature, se souvenir d'un seul coup de ses merveilles à travers ces arbres...que ça fait du bien, comme une parenthèse enchantée. Merci beaucoup, pour la photographie aussi, car j'ai passé beaucoup de vacances dans l'Aude dans ma jeunesse.
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
399 poèmes Liste
4400 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 20 nov à 09:53 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Chlamys,
belle photo qui accompagne un joli poème.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
140 poèmes Liste
1374 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 20 nov à 22:52 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Hélene.
On ressent dans cette belle poésie l'amour que tu éprouves pour la nature et la botanique. Et ce n'est pas pour rien que tu en as fait ton métier. Amicalement Georges

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1293 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 21 nov à 09:42 Citer     Aller en bas de page

Citation de pyc
Offrir des mots qui établissent un rapport à la nature, se souvenir d'un seul coup de ses merveilles à travers ces arbres...que ça fait du bien, comme une parenthèse enchantée. Merci beaucoup, pour la photographie aussi, car j'ai passé beaucoup de vacances dans l'Aude dans ma jeunesse.
amitiés chaleureuses.
pyc.



Bonjour Pyc, tant mieux si ces quelques vers et cette photo résonnent pour toi !
Amicalement.

Citation de Pichardin
Bonjour Chlamys,
belle photo qui accompagne un joli poème.
Amicalement
Pichardin


Merci Pichardin

Citation de Tychilios
Bonjour Hélene.
On ressent dans cette belle poésie l'amour que tu éprouves pour la nature et la botanique. Et ce n'est pas pour rien que tu en as fait ton métier. Amicalement Georges


Merci pour ce commentaire, Georges

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
1486 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 21 nov à 19:46
Modifié:  21 nov à 19:49 par Flora Lynn
Citer     Aller en bas de page

Chlamys,
Un très bel hommage rendu à cet arbre qui le mérite bien. J'aime beaucoup la personnification de la dernière strophe où il est capable d'écrire le nom de son pollen.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1293 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 23 nov à 06:29 Citer     Aller en bas de page

Citation de Flora Lynn
Chlamys,
Un très bel hommage rendu à cet arbre qui le mérite bien. J'aime beaucoup la personnification de la dernière strophe où il est capable d'écrire le nom de son pollen.
Amitiés sincères


Merci Flora Lynn !
Il y a avait là pour moi l'idée confuse de l'ADN que transportent les pollens ...
Amicalement

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
176 poèmes Liste
1657 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 25 nov à 11:19 Citer     Aller en bas de page

Pinceau et pollens d'or, de quoi peindre des paysages aussi harmonieux que celui de ta photo Chlamys
Il est vivifiant ton poème

  SHElene
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1293 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 27 nov à 08:33 Citer     Aller en bas de page

Citation de SHElene
Pinceau et pollens d'or, de quoi peindre des paysages aussi harmonieux que celui de ta photo Chlamys
Il est vivifiant ton poème


Merci SHElene, je ne suis pas très douée en peinture et en dessin ...

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 152
Réponses: 17
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0432] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.