Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 17
Invisible : 0
Total : 17
13259 membres inscrits

Montréal: 16 oct 21:31:24
Paris: 17 oct 03:31:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Les délires de l'amie graine ( comme promis Cat) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 4 sept 2013 à 04:57
Modifié:  4 sept 2013 à 18:34 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page


Attention, cerf veaux et âme sans cible s'abstenir.
Idées perdues dans l'hémisphère droit ou le gauche,
Mon pôle nord en ébullition, un texte sans que nie tête.



Les délires de l'amie graine.


Elle pousse dans ma tête et me malmène
Elle est là sournoise, elle danse l'amie graine
De ses branches tentaculaires la bourdaine*
Actionne l'étau qui tant serre dans cet art haine.

La lumière est mon amie mais aujourd'hui
Elle crie, je me cache et elle m'en veut, je fuis
Je sympathise, docteur pénombre, dame la nuit
Chuchotent à mes yeux, évite tout ce qui luit.

L'amie graine comme la pire des faux qu'eus
Mon crâne est là, toujours, elle parle une langue ardue
De sa langue bifide que sait Lucie faire
Sonorités infâmes dans mon cerveau grabataire.

Et quand l'alchimie du cas chez le docteur
Me délivre de cette "amitié", L'ode là aspire in
Et me détaille l'envie de la vie, anthologie d'ailleurs
Qui revient de Louin* pour chanter un avenir meilleur.

Mais attention, si rose l'apprend elle pourrait bien
M'imposer une cure, envieuse de là ment si rien
N'est fait pour amener l'amie graine à divorcer du lien
Qui sur dose en ta logique a l'effet ras le gant.

Quand à le faire alléguant que tes sous rirent sans peine
Sache que six rose s'aime l'âme s'y dit gère, à Meyne* !
Thon fou a de la peine et sera jugé si rose sait vers
Saint urre*, impôts scission, l'âme haine à la guerre hissons.

Et je dit verge car je suis fou et...Sade oh... fait mâle
La faux lie, la mort et sa peau lithique, de Dieux cause alité.
Mais les fous taisent que la folie du dés ment
Jeux de sous pire que l'amie graine et l'amant peine.

L'amant peine ? Un ami des ires* un peu anglais qui écossait les fèves !
En vieux coléreux qu'il était, les cornes, muses de son art aire
D'ado laid sans l'aveu...dettes de ses jeux... naissent sous le sabot d'un boeuf
Bourguignon, il en taillait des pipes, donnant tous loisirs à mesdames de lui porter les cornes.

Allez prends un efferalgan me dit-il, si rose ne guette que l'apéro elle ne viendra pas tout de suite et l'amie graine ne poussera pas dans ton verre de whisky, il la soûlera peut-être et cela la fera fuir, elle n'aime pas qui ressasse en liesse. Et moi je lui dirai pour la soûler de bon vieux proverbes sans queue ni tête comme ce que tu me dis en ce moment "les pommes de terres cuites sont plus digestes que les pommes en terre cuite" tu vois, des trucs comme ça, ça soûle de telle manière que si rose arrive elle n'appréciera pas et l'amie graine ne fera foi de rien, elle n'est pas bavarde cette vache-là et ne trouve pas ça beau.
Et puis, tu lui jettes un gant, graine te dit "non monsieur je n'aime pas les duels, je me retrouve seule après ! Sans personne de cultivé, j'ai besoin d'un cerveau moi monsieur, humain de préférence, car le cerf vaut rien, et puis la vache vêle,mais le cerf... vêle ? Je ne sais plus moi monsieur, vous me rendez folle avec votre gangrène, est-ce de ma faute si le cerf vêla ? Mais certes hissons la folie entre nous, j'aime ça."

Pour l'instant c'est toi qui es seul et qui écris des énormités pour éviter de penser à cette mégère encéphalique qui hurle plus qu'elle ne prend la parole la garce ! Et voilà ce qui se passe, une suite de hiéroglyphes quasi indéchiffrables qui vont te donner des maux de tête quand tu vas te relire pour les corriger.

Non non, les mots, de tête non plus ne te feront pas oublier la migraine.

Les maux tètent mon cerveau car je vois des images. Un cerf veau lent par exemple, il s'envole Ô il s'en vole et tire d'elle, l'amie graine...


Sous l'effet de l'amie graine les faits d'hivers noient un nœud Rhône



25.08.2013
PMJB ©

Bourdaine : arbrisseau produisant des fruits rouges toxiques pour l'homme.
Louin : petite commune du centre-ouest de la France. (Deux sèvres)
Meyne : petite rivière du sud de la France qui se jette dans le Rhône.
Urre : mot basque désignant l'or.
Ire : se dit de la colère.


Revu et un tout petit peu modifié sans l'amie graine qui me tourne v...autour...



  pmjb
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 4 sept 2013 à 10:04
Modifié:  4 sept 2013 à 10:06 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Mon Sieur, beau parleur de penser à mes des sirs, rien ne vous en pêche à la ligne, Ô jeux de maux, de gant-graine en et tôt, je suis fort aise de vous relier à new veaux, vêler, veiller, et danser sans que ni panse bête.

Catherine

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 4 sept 2013 à 15:44 Citer     Aller en bas de page

HOU Là Là, un loufoque bien fourni, que de jeux de mots, tes neurones ne sont pas atrophiés à ce que je vois. " l'amie hante " ton cerveau, sans toutefois le brûler." L'amie gale " risque de te piquer et tu vas finir par te gratter...A trop écrire.
Mais je me suis bien régalée par cette lecture qui ma fois fait bien rire.
Tu es " l'ami dont " on espère beaucoup
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 8 sept 2013 à 13:56 Citer     Aller en bas de page

Bon, je ne suis pas trop fan des jeux de mots...

Bon, ok, je sors...

Bon, je suis migraineux dès un très jeune âge et me fait traiter par des anti-migraineux... ça fonctionne mais parfois certaines crises ne peuvent être soulagées et il suffit alors d'attendre dans le noir en dormant, vomissant (oui, la migraine touche le foie) et des gants chaud sur le tête...

Bon, ok, je sors...

Bon, y'a eu un coup de chaud on dirait... Je ne peux émettre encore une fois d'avis, mais je ne peux pas non plus t'accorder tous les droits car je suis d'une nature sang chaud, et parfois je m'embraque dans des histoires pas possible alors, un élève aussi dissipé que moi, ne peut rien apporter, conseiller, suggérer et surtout juger...

Prend plutôt un Aspro... ça aide à faire descendre...

Bisous à toi mon beau jeune homme au yeux papillons ...


Chris



  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 20 sept 2013 à 19:52 Citer     Aller en bas de page



Cette amie graine qui t'a donné la mi graine est elle de la graine à semer des graines dans un champ égrène...
Un loufoque que j'ai lu et relu maintes fois ne sachant que répondre....

Tu as une imagination débordante!!!

A bientôt de lire une nouvelle création nous l'espérons tous....

Amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 24 sept 2013 à 13:57 Citer     Aller en bas de page

Merci sybilla, une imagination débordante qui a du mal à déborder quelques fois et hop en avant la page blanche

Tout pleins de très chère

Amitiés
F.d.

  pmjb
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 24 sept 2013 à 14:00 Citer     Aller en bas de page


Et voilà tu as lu, tu n'aime pas trop les jeux de mots. Bon tant pis. Il y en a des sympa ici, pas tous mais...et tu vois, c'est pas un poème. Oui ça comme ce un peu comme mais...j'insiste c'est pas un poème.

Amitiés et sans oublier


Merci sybilla, une imagination débordante qui a du mal à déborder quelques fois et hop en avant la page blanche

Tout pleins de très chère

Amitiés
F.d.

  pmjb
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 4 oct 2013 à 12:55 Citer     Aller en bas de page

Il faut croire que "l'amie graine" est comme est comme la gangrène, elle ronge de l'intérieur...
En tout cas en lisant ton texte, je n'ai pas eu la migraine !
J'adore !

Amities

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 13 oct 2013 à 18:00 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Ava. Oui "l'amie graine" fait des ravages elle se plante toute seule, se fertilise et pousse avec une multitude de bras tentaculaires qui font que plus rien d'autre ne se voit ou ne se ressent, sauf la douleur...

Amitiés et tout plein de

F.d.

  pmjb
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 30 oct 2013 à 02:42 Citer     Aller en bas de page

bonjour...

très vite, je me suis dit "moi qui aime les jeux de mots, je crois que je vais être servi"...je ne croyais pas si bien dire, quel délire complètement loufoque que tu nous as offerts la, on se régale de tes tournures, du choix des mots...ça se lit avec un immense plaisir, et même si peu de gens affectionnent la migraine, je me suis senti bien avec ton amie graine.
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 8 nov 2013 à 02:55 Citer     Aller en bas de page

Merci pyc, merci beaucoup, je suis touché !...
Amitiés très sincères à toi aussi

  pmjb
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 8 nov 2013 à 03:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
HOU Là Là, un loufoque bien fourni, que de jeux de mots, tes neurones ne sont pas atrophiés à ce que je vois. " l'amie hante " ton cerveau, sans toutefois le brûler." L'amie gale " risque de te piquer et tu vas finir par te gratter...A trop écrire.
Mais je me suis bien régalée par cette lecture qui ma fois fait bien rire.
Tu es " l'ami dont " on espère beaucoup
Bien amicalement ODE 31 - 17



Bien, très bien les jeux ! L'amie hante j'adore, faut que je retienne ! L'ami dont aussi
Désolé ode, je n'avais pas vu ton comm.

Tous pleins de merci de ton passage

  pmjb
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 8 nov 2013 à 03:11 Citer     Aller en bas de page

Citation de Catwoman
Mon Sieur, beau parleur de penser à mes des sirs, rien ne vous en pêche à la ligne, Ô jeux de maux, de gant-graine en et tôt, je suis fort aise de vous relier à new veaux, vêler, veiller, et danser sans que ni panse bête.

Catherine



Hey dis donc, à toi non plus je ne t'ai pas répondu. Mais nom de d.. Ou avais la tète inné que je suis pour les oublis. Non ! Pas un oubli, mais une polémique de l'époque m'a fait diverger oups mille pardon Cat !

Et encore tous pleins de

Je fais le tour de mes textes avant le jour J :-)

  pmjb
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 993
Réponses: 12
Réponses uniques: 7
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0392] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.