Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 621
Invisible : 0
Total : 621
13251 membres inscrits

Montréal: 4 déc 22:01:26
Paris: 5 déc 04:01:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Dans le ventre de Paris Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Alanna

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
30 août 2012
Dernière connexion
4 janvier 2015
  Publié: 29 jan 2014 à 12:45 Citer     Aller en bas de page


Il est un endroit à Paris que je vous recommande
Départ place Denfert accompagnée de ma bande
Un nom qui soit dit en passant est approprié
Pour une visite qui il est vrai peut faire crier.

Les catacombes deux cent cinquante kilomètres
Mais la visite n'est qu'une ébauche il faut l'admettre
Six millions de parisiens y furent entreposés
Vidant les cimetières de tous les os usés.

Il faut donc descendre dans les entrailles de la terre
Si vous êtes claustrophobes supporterez vous l'atmosphere
Des cranes par centaines Hamlet n'y retrouverait pas le sien
Des humérus des cubitus dans un échafaudage qui convient.

Mais tout d'un coup l'alarme résonne et glace l'air
Les gens se hâtent vers la sortie pas si fiers
Le plus beau du spectacle nous échappe alors
Une seule idée quitter au plus vite ce décor.


 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
805 poèmes Liste
22842 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 29 jan 2014 à 14:01 Citer     Aller en bas de page

Ben moi, au contraire, j'irais bien.
Mais j'ai deux-trois expos à voir avant, les morts peuvent attendre.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
4620 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 29 jan 2014 à 15:34 Citer     Aller en bas de page

"Zig et zig et zag, la mort en cadence
Frappant une tombe avec son talon,
La mort à minuit joue un air de danse,
Zig et zig et zag, sur son violon."

Paroles de la danse macabre de Henri Cazalis, musique de Camille Saint-Saëns

 
Alanna

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
30 août 2012
Dernière connexion
4 janvier 2015
  Publié: 29 jan 2014 à 15:36 Citer     Aller en bas de page

Très sympa merci

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
527 poèmes Liste
23827 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 29 jan 2014 à 16:32
Modifié:  29 jan 2014 à 16:34 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

C'est bien de l'avoir mis dans loufoque ce texte très réussi, je veux bien croire que l'alarme a gelé les os de quelques vivants.
Je ne pense pas aller dans les antres de la terre pour voir cela, j'aurais trop peur, où alors il faudrait me tenir la main.
Bises amicales ALLANA ODE 31 - 17
J'espère qu'ils ne font pas chambres d'hôtes ( ça c'est pour me joindre à ton humour,)
Ce sont mes toutous qui se plairaient là dedans, mais ils n'aiment que les os à moelle, alors...
Faut-il réserver sa place ?

  OM
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
4103 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 1er févr 2014 à 10:05
Modifié:  1er févr 2014 à 10:32 par ballandine
Citer     Aller en bas de page



Les catacombes de Paris ? Connais pas..

Mais ai visIté celle de Marseille sous l'église Saint VICTOR... Impressionnant....claustrophobe s'abstenir....mais le coeur de vie y bat, curieusement, avec une force incroyable....Emotion exceptionnelle sans aucun doute !



Ces vers sont tout à fait dans le tempo d'une visite guidée..en ce type de lieu....et le rire de nervosité ne peut être évité....





  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
445 poèmes Liste
14588 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 2 févr 2014 à 14:53 Citer     Aller en bas de page

J'ai peur des fantômes mais pourquoi pas...
En tout cas, j'ai apprécié cette visite privée .

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Giorgius Calinus

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
44 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2014
Dernière connexion
16 mai 2016
  Publié: 2 févr 2014 à 23:22 Citer     Aller en bas de page

On peut y jouer aux osselets...

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
399 poèmes Liste
4410 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 4 févr 2014 à 00:36 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Alanna,
ça aurait pu se trouver boulevard Haussman...Oui c'était facile je te l'accorde...
J'ai bien aimé, merci !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 815
Réponses: 8
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

(Poèmes par thèmes)
Auteur :
J'attendrai ton départ (Poèmes par thèmes)
Auteur : Jean-Claude Glissant
La poésie, c'est ghetto ... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie

 

 
Cette page a été générée en [0,0260] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.