Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 48
Invisible : 0
Total : 48
13259 membres inscrits

Montréal: 17 oct 04:26:47
Paris: 17 oct 10:26:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Danger dans la rue Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
4388 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 2 févr 2014 à 05:57 Citer     Aller en bas de page

Il descendait la rue
Directement vers moi.
Enfin c’est que j’ai cru,
Mais c’était pas pour moi.
Alors je l’ai suivi
Pour voir où il allait.
Là j’ai très vite compris
Qu’il était aux aguets.

Attention un drame
Risque d’arriver.
Hé oui Messieurs Dames
Cet homme est armé !

Fallait voir sa tenue.
L’était tout débraillé.
Il était tout poilu :
N’était même pas rasé.
Le teint cadavérique
Enfin c’est c’que j’croyais.
Il évitait les flics,
Quand il l’a repéré.

Il sortit son arme.
L’autre il était cuit.
Mais l’autre en alarme
Tira avant lui.

Comme la balle s’est perdue,
Alors il riposta
D’un véritable obus.
L’autre alors s’écroula.
C’en était bien fini.
Enfin c’est c’qu’il croyait.
Car il fut poursuivi
Par un flic, un poulet.

Et là quelle cavale
Pour lui échapper.
Mais s’est fait la malle,
S’est évaporé.

Ce jour je l’ai revu ;
Il était allongé
En plein milieu d’une rue :
S’était fait rétamé.
C’était fini d’fini.
Enfin c’est c’que j’croyais.
J’ai vu qu’j’étais suivi,
Par quelqu’un que j’connais.

Oh là Messieurs Dames !
Ça sera sans moi.
J’veux pas rendre l’âme,
Je rentre chez moi

 
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
351 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 2 févr 2014 à 08:13 Citer     Aller en bas de page

bonjour QUOIQOUIJE
bravo pour ce roman feuilleton...Mais attention à toi quand même c'est vrai que les rues ne sont pas très sûres de nos jours.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 2 févr 2014 à 11:16 Citer     Aller en bas de page

Ce texte pour le moins loufoque me " désarme " J'aurais aimé écrire le scénario pour un thriller, mais l'inspiration ne me serait pas venue avec autant de facilité.
J'espère que ce n'était qu'un cauchemar
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 2 févr 2014 à 13:43 Citer     Aller en bas de page

J'espère que tu as pu rentrer chez toi sain et sauf.
Catherine

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
423 poèmes Liste
13472 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 2 févr 2014 à 16:00 Citer     Aller en bas de page

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
4388 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 4 févr 2014 à 11:14
Modifié:  4 févr 2014 à 11:17 par QUOIQOUIJE
Citer     Aller en bas de page

Le gars que je connais n'est pas là ?
Bon je me dépêche.
Vous ne savez pas qui c'est !
Il est facile à reconnaître.
Il ne porte ni moustaches ni souliers à fortes semelles.
Ses vêtements sont de laine assez fine, de bonne coupe.
Et lui, il se rase chaque matin et ses mains sont soignées.
Il a des muscles durs qui se dessinent sous le veston et qui déforment vite ses pantalons les plus neufs.
Il a surtout une façon bien à lui de se camper.
C’est plus que de l’assurance.
Il arrive, d’un seul bloc et veut tout briser d'un bloc
Je dois faire vite ; mon temps est sans doute compté.
Car lui les armes, c'est comme les femmes, il les aime quand il les touche.
Moi je suis désarmé quand elles me touchent.
Bon où en étais-je ?
Ah oui il fait que je me dépêche!
Il n’est toujours pas arrivé ?
Non ! Merci.
Non arrête Ishtar de me faire de l’œil je ne vais pas arrivé à vous dire ce que j’ai envie de vous dire.
Au fait qu’est-ce que je voulais dire.
Ah oui !
Je crois qu’il y a eu un complot. Oui, oui.
Il paraît qu’il y a eu 3 lecteurs à ma loufoquerie.
Alors je leur dis …
Approchez-vous plus près que les autres ne m’entendent pas : ils ne sauraient pas comprendre et on ne peut rien attendre d’eux.
Attendez, attendez. J’ai quelque chose à vous dire.
Allons bon maintenant c’est Catwoman qui me fait des signes.
Mais qu’est-ce qu’elles ont toutes !
Ben sûr c'est flatteur mais les autres hommes sont jaloux de moi.
Mais je ne suis pas le seul homme du coin pourtant.
Ah ben voilà pourquoi l’autre il me suit. Il est jaloux.
Bon je ne m’attarde pas plus ; on ne sait jamais si l’autre arrivait.
Quoi encore ! maintenant c’est ODE3117 qui manifeste .
Plus tard, je te téléphonerai, c’est bien ODEon 31 17 !
Oui Pichardin ! Pourquoi tu lèves le doigt ?
Tu veux… aller faire…pipi ! Et ben ne te gêne pas ; fais comme chez toi.

Ah oui, au fait merci de votre lecture.

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
4388 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 5 févr 2014 à 17:30 Citer     Aller en bas de page

Ah t'as vu ça !
Quand j'entends
Showdown de Britney Spears
Je suis comme un poisson
J'ai la queue qui frétille.

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 14 sept 2014 à 10:18 Citer     Aller en bas de page


un bien dangereux drame! il vaut mieux être vigilant!
merci pour ce superbe partage,
bien amicalement,
Josette

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
4388 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 6 oct 2014 à 03:41 Citer     Aller en bas de page

josette

Ça défoule de temps en temps

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1167
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0400] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.