Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 577
Invisible : 0
Total : 577
13162 membres inscrits

Montréal: 29 févr 07:58:26
Paris: 29 févr 13:58:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: 1,2,3 abracadabra ...je suis là! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ellea Lee
Impossible d'afficher l'image
Garde tes rêves, tu ne peux jamais savoir à quel moment tu en auras besoin ...(Carlos Zafon)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1372 commentaires
Membre depuis
23 septembre 2007
Dernière connexion
19 mai 2018
  Publié: 30 avr 2010 à 08:44 Citer     Aller en bas de page

1, 2, 3, abracadabra !,,,
je ne suis plus là !
Tu le sais bien maman
Qu'il arrive un Vendredi sur deux
sans cantine et sans multi jeux
où je ne suis plus à toi vraiment!

Je disparais de tes jours
moi l'enfant parfois lourd
qui marche et qui suit
tes pas où résonnent
les cris que je laisse par tonnes
dans ta maison sans ma vie!

Et je cours dans mon blouson
sans manche étiqueté de ton nom,
Je te veux ma maman
Mais je t'oublie presqu'un peu
parce que j'ai mes jeux
où tu ne joues plus vraiment,,,

Et je reviens tu le sais
pour salir ton doux parquet
et tu cris j'en ris je l'entends,
Je suis en toi dans tes veines
dans les draps qui te peinent
je suis en toi ma maman,

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
18009 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
28 février
  Publié: 30 avr 2010 à 08:54 Citer     Aller en bas de page

intéressant ce texte (et l'autre également, ils se font écho je crois), une sorte de déchirure mais toutes ces marques qui transpirent de l'enfant, qui prend toute la place

je n'ai pas d'enfant, mais quand je lis ce type de mots, ça donne encore plus envie ... merci

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Ellea Lee
Impossible d'afficher l'image
Garde tes rêves, tu ne peux jamais savoir à quel moment tu en auras besoin ...(Carlos Zafon)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1372 commentaires
Membre depuis
23 septembre 2007
Dernière connexion
19 mai 2018
  Publié: 30 avr 2010 à 09:00
Modifié:  30 avr 2010 à 10:06 par Ellea Lee
Citer     Aller en bas de page

Vinie oui ils se font écho à quelques semaines d'intervalle, parce- que c'est une mauvaise passe pour la maman

et j'essaie de voir au-delà leurs petites épaules, et je sais qu'il n'y a pas que des rayons de soleil !

Merci, vraiment, d'être passée et d'être restée un moment.

 
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9809 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 30 avr 2010 à 12:04 Citer     Aller en bas de page

Ellea Lee

Ce poème à touché mon cœur de mère...vraiment trop émouvant ..je suis sans voix...

Je file en catimini

Sélénaé

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 1er mai 2010 à 10:31 Citer     Aller en bas de page

ce sont des poèmes qui m'ont touché très fort !

ému je suis

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Elféemère

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1570 commentaires
Membre depuis
10 février 2010
Dernière connexion
1er novembre 2011
  Publié: 1er mai 2010 à 12:16 Citer     Aller en bas de page

Oui moi aussi je suis ému c'est plein de tendresse et de sincérité bravo Amitié Nathalie

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1252
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0281] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.