Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 396
Invisible : 0
Total : 398
· Pichardin · Teumii
13092 membres inscrits

Montréal: 24 juil 00:51:08
Paris: 24 juil 06:51:08
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: Le rire de l'étoile... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 25 nov 2008 à 08:39
Modifié:  22 août 2009 à 19:59 par (...)
Citer     Aller en bas de page



(au tit papillon)


Les ombres de l'amour ont endeuillé ton ciel
Et te laissent, doutant, au bord de ton destin
Où sont passées les joies dont le ferment de miel
Offrait au papillon ses ailes de satin ?

Personne n'est coupable ou fautif de son âge
Se vouloir exister est l'irraison du monde
S'il le faut traverser, l'encre prise en otage
C'est de sa liberté qu'il nous tient dans sa ronde

Si tu veilles la lune où s'insinue l'espoir
Peut-être verras-tu qu'il existe un chemin
Qui se cache souvent dans la peine d'un soir
Et se découvre à ceux qui l'écrivent sans fin

Une main ne suffit pour gommer l'amertume
Un pied n'est pas assez pour redorer l'envie
D'il était une fois, mais il est une plume
Qui sait les dessiner aux lignes de ta vie !

Un mot chasse les maux, à chacun sa saveur
Il faut tous les chanter, qu'importe leur cadence
Pour qu'un rire d'étoile élance un autre coeur
Il doit se rallumer de ta luminescence


© AD

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2018
  Publié: 25 nov 2008 à 09:15 Citer     Aller en bas de page

Et ben...

Une fois n'est pas coutume, je ne sais pas quoi dire.

(Mes silences admirent mieux que mes mots)

(Merci)

 
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 25 nov 2008 à 09:21 Citer     Aller en bas de page

Si tu veilles la lune où s'insinue l'espoir
Peut-être verras-tu qu'il existe un chemin
Qui se cache souvent dans la peine d'un soir
Et se découvre à ceux qui l'écrivent sans fin

C'est vraiment superbe.

Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
Alponse BLAISE. Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15477 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 25 nov 2008 à 09:33 Citer     Aller en bas de page

Que ton texte et beau...douceur...espoir et tes mots coulent si limpides et si universels...merci ma petitebulle pour ce cadeau... Alex

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 25 nov 2008 à 09:34 Citer     Aller en bas de page

ton poèmes est magnifique, il génère l'espoir ce rire....

Si tu veilles la lune où s'insinue l'espoir
Peut-être verras-tu qu'il existe un chemin
Qui se cache souvent dans la peine d'un soir
Et se découvre à ceux qui l'écrivent sans fin


.... qu'il en soit ainsi

amitiés sincères

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 25 nov 2008 à 09:46 Citer     Aller en bas de page

"Si tu veilles la lune où s'insinue l'espoir
Peut-être verras-tu qu'il existe un chemin
Qui se cache souvent dans la peine d'un soir
Et se découvre à ceux qui l'écrivent sans fin"

ô Sartre " dans les combats de l'existence, le plus fort et le plus rapide ne l'emportent pas toujours mais, tôt ou tard, le véritable gagnant est l'homme qui s'est cru capable de gagner "

Ta poésie m'emporte bien loin dans mon moi intérieur, ma très belle poétesse. Merci de nous la confier. Bonne journée à toi.

Poétiquement, ton lecteur

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 25 nov 2008 à 13:13 Citer     Aller en bas de page

Et ben, moi aussi je vais devoir aller me sécher dehors (en plus ça caille ouinnn!)

J'ai pas encore tout à fait atterri... Bouhouhou... Merci Ambre...


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 25 nov 2008 à 14:26 Citer     Aller en bas de page

oui j'aime beaucoup !!
merci

  Seirén - ©
Le Hérisson Cet utilisateur est un membre privilège


Où sont-ils mes vingt ans ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
1240 commentaires
Membre depuis
10 mai 2007
Dernière connexion
20 décembre 2018
  Publié: 25 nov 2008 à 16:39 Citer     Aller en bas de page

j'aime les jolis messages

  Poupi le gentil hérisson
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 25 nov 2008 à 17:47 Citer     Aller en bas de page

bonsoir à toi...
Quelle joli poème, avec cette écriture très riche, soutenue...tes vers sont magnifiquement ciselés au travers de chaque mot.
le talent est au rendez vous, on s'en doutait, mais on est toujours aussi conquis.
merci et bravo à toi.
amitiés les plus sincères.
pyc.

 
odio mei


L'âme a ses brumes, ses soleils et ses chaleurs d'orages.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
47 commentaires
Membre depuis
17 juin 2006
Dernière connexion
12 mai 2010
  Publié: 26 nov 2008 à 00:59 Citer     Aller en bas de page

"Une main ne suffit pour gommer l'amertume
Un pied n'est pas assez pour redorer l'envie
D'il était une fois, mais il est une plume
Qui sait les dessiner aux lignes de ta vie !"

Et comme la tienne nous a gentiment marquer ce soir!
Tout simplement superbe.

Au plaisir,
Odio Mei.

  Odio Mei
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 28 nov 2008 à 05:13 Citer     Aller en bas de page

Et c'est toujours mon insecte préféré, ça n'a pas changé depuis des années...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 30 nov 2008 à 04:31 Citer     Aller en bas de page


Te lire est comme toujours un ravissement , une eau pure que
mes yeux absorbent avec délicatesse et qui s'en va rafraîchir mon âme...

Merci Ambre pour ce délicieux moment

Yvon

 
MARIEPROSE
Impossible d'afficher l'image
Les paroles s'envolent, les écrits restent...ADAGE TRADUIT DU LATIN
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1656 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2006
Dernière connexion
15 février
  Publié: 1er déc 2008 à 09:15 Citer     Aller en bas de page



J'aime Beaucoup...

Tout spécialement celui-ci: ''une main ne suffit pas pour gommer l'amertume''.







Marie.


  Je suis, tu es, nous sommes Poésie!
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 1er déc 2008 à 13:46 Citer     Aller en bas de page

Si tu veilles la lune où s'insinue l'espoir
Peut-être verras-tu qu'il existe un chemin
Qui se cache souvent dans la peine d'un soir
Et se découvre à ceux qui l'écrivent sans fin

Une main ne suffit pour gommer l'amertume
Un pied n'est pas assez pour redorer l'envie
D'il était une fois, mais il est une plume
Qui sait les dessiner aux lignes de ta vie !

Vraiment splendide, Ambre, merci pour elle...!

Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 9 déc 2008 à 11:00
Modifié:  9 déc 2008 à 11:10 par (...)
Citer     Aller en bas de page

Un grand merci à vous tous... vers elle..

Ce texte avait l'heur de ne pas se poser depuis plusieurs mois... mais il est arrivé une heure où la date l'y déposa, tout de même..

Encore merci d'être venus à sa rencontre...



(Et merci à Justine qui lui a permis de vivre.. )

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
4892 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 10 déc 2008 à 16:27 Citer     Aller en bas de page


J'aime croire que tu as raison.
merci

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 8 mars 2009 à 10:40 Citer     Aller en bas de page

Je ne sais pas si j'ai raison Lacase, et je ne cherche pas à avoir raison surtout.. Peut-être que je m'auto-persuade aussi ? (il le faut parfois)..

C'est moi qui te remercie de ton passage..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 17 juin 2009 à 09:12 Citer     Aller en bas de page

Je viens te rendre une petite visite, il y avait longtemps, mais je manquais de temps... Très beau texte, j'aime venir te lire

Merci à toi,
Je t'embrasse

Mille pensées

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 9 juil 2009 à 10:22 Citer     Aller en bas de page

Je suis toujours en retard aussi.. ou en avance sur le temps qui n'est pas encore là..

Suis heureuse de revoir ta tite frimousse Magalie..

Merci beaucoup.. t'embrasse aussi..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3680
Réponses: 19
Réponses uniques: 16
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0832] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.