Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 420
Invisible : 0
Total : 421
· Antisèche
13138 membres inscrits

Montréal: 21 févr 19:01:05
Paris: 22 févr 01:01:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Mélisande.... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 3 4 5 6 ... 12 :: Répondre
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 12 avr 2008 à 11:10
Modifié:  5 juin 2011 à 11:07 par James
Citer     Aller en bas de page

Mélisande


Ton beau visage était recouvert d’un velours
De poussière, à tel point massif par la mort
Que j’en ai encore cette odeur sur mes lèvres.

L’arbre de ta triste vie a cessé de mûrir,
Les feuilles blanches se sont mises à tomber
Et les branches ont fracturé mon existence.

Oh Mélisande ! Pourquoi cet enneigement
Sur mon coeur déjà refroidi par le marbre.
Mon âme est devenue un grand cimetière !

Les vents enflent les voiles où vogue mon deuil
Dans un éclat couleur sommeil, qui fuit la vie,
Comme une étoile qui me fend le fond de la gorge.

J’aboierai dans la vallée de la peine de mort
Ton prénom miellé par notre maman défunte.
Aujourd’hui brûlent les roses fanées du passé.

J’entends encore gémir l’ombre de tes souffles
Dans mes yeux revêtus d’un hiver perverti
Par ton très jeune âge, je pleure ton silence d’or !


James le 13/03/08





Texte protégé par Copyright

n° 00044627

  Membre de la Société des poètes Français.
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 12 avr 2008 à 11:28
Modifié:  12 avr 2008 à 11:32 par Hassan
Citer     Aller en bas de page

"J’entends encore gémir l’ombre de tes souffles
Dans mes yeux revêtus d’un hiver perverti
Par ton très jeune âge, je pleure ton silence d’or"

Je sais comment tu souffres mon poète ... je sais la triste qui t'engouffre ... je sais ce qui te traverse car te connaissant bien toi qui aimes tes prochains comme toi-même ... oui je connais l'âme de mon poète bien-aimé. Que la force de tes mots et le soleil qui les accompagne te soient encore fidèles sur le chemin de l'amour et de la poésie, nos seules boussoles.

Très touché, mon poète

Bonsoir

Poétiquement, ton lecteur

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 12 avr 2008 à 11:31 Citer     Aller en bas de page

Merci Hassan

tu as écris : de la poésie notre seule boussole

c'est une thérapie , je l'espère car mon coeur
souffre

a bientôt
james

  Membre de la Société des poètes Français.
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2336 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
10 décembre 2019
  Publié: 12 avr 2008 à 12:01 Citer     Aller en bas de page



Au crépuscule d'un printemps
à l'orée d'un été
ce toi encore qui soufre et pleure
plus seul encore...
comme un oiseau frémissant
si vulnérable...
ça cogne à l'intérieur des petits coups
que parfois s'emballent et rugissent
Et ce froid soudain...
Le coeur s'arrête
devant tant de douleur
que faire pour te soulager...
sinon te dire qu'on t'aime
et qu'on partage ta souffrance.


Mes bras à toi...

Saldday.

  Nous sommes le temps qui nous reste.
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
21 février
  Publié: 12 avr 2008 à 12:05 Citer     Aller en bas de page

Cher James...je suis bouleversée par ton poème et je ne sais que dire ...je ressens tant d'amour , de désespoir ...je t'embrasse très fort...Alexandra

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 12 avr 2008 à 12:16 Citer     Aller en bas de page

Merci Salday pour ton commentaire

suis très touché
bises

Merci Alexandra et oui un malheur
qui fait très mal après celui de ma mère ...
deux mois auparavant

bises

james

  Membre de la Société des poètes Français.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 12 avr 2008 à 12:17 Citer     Aller en bas de page

merci ERICP

ton passage me donne courage

toute mon amitié

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3770 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
15 février
  Publié: 12 avr 2008 à 12:29 Citer     Aller en bas de page

Même si je suis heureux de voir tes mots refleurirent, cette joie se consume à la lecture de ce poème et de la peine qu'il suscite...

  Carpe diem...
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 12 avr 2008 à 12:33
Modifié:  20 avr 2008 à 13:35 par James
Citer     Aller en bas de page

Merci Naej

pour ton soutien , ceci me donne beaucoup de courage
merci pour ton passage
je suis touché ..

toute mon amitié

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
761 poèmes Liste
10426 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
15 février
  Publié: 12 avr 2008 à 12:53 Citer     Aller en bas de page

, je sais que ces quelques mots ne te consoleront pas mais je les ecris quand meme, meme dans la douleur ta plume est belle , merci


Mystic

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 12 avr 2008 à 17:57
Modifié:  20 avr 2008 à 13:36 par James
Citer     Aller en bas de page

merci de ton passage Mystic

la vie est dure , je peux l'affirmer aujourd'hui
d'ailleurs j'aime aussi ta plume
comme beaucoup de belles plumes sur LPDP

merci pour tes mots et ton soutien

merci Marion pour ton soutien
mon coeur est triste, mais je vais essayer
de prendre sur moi

bisous a vous deux poétesse

james

  Membre de la Société des poètes Français.
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril 2019
  Publié: 13 avr 2008 à 02:22 Citer     Aller en bas de page


Cher James, il est difficile de commenter un tel poème
pour sa douloureuse beauté...
Mais sache que nous sommes de tout coeur avec toi...

Mes amitiés Yvon

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 13 avr 2008 à 02:26 Citer     Aller en bas de page

je suis ému,james de lire ce poème...je voulais te dire que si un jour,tu veux parler pour évacuer un peu de ta souffrance,tu peux venir me voir.
il y a dans ton poème une sensibilité à fleur de peau qu'on voit dans tes vers et qui marque le lecteur.
courage à toi !
je t'envoie toutes mes amitiés.
pyc.

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 13 avr 2008 à 08:47
Modifié:  20 avr 2008 à 13:37 par James
Citer     Aller en bas de page

Merci Yvon

la disparition de ma petite soeur
me fait très mal elle n'avait que 35 ans !

merci aussi Rose

je venais de perdre ma maman
et deux mois après ma soeur
la vie est très dure
pour ton soutien

merci PYC

ton passage me touche beaucoup et tes mots
me donne courage , je vais essayé de guérir
ces plaies , mais ne les oublieraient jamais

toutes mes amitiés
je vous remercie vous tous



Chaque larme efface les ombres de la mort,
En asséchant les vents glacés de nos pensées.
Leurs froideurs incendient nos paupières tant gorgées
De chagrins, des maux qui dénudent nos cœurs d’or.


james

  Membre de la Société des poètes Français.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 13 avr 2008 à 10:05
Modifié:  20 avr 2008 à 13:40 par James
Citer     Aller en bas de page

Merci de ton passage et de ton soutien douce poétesse

mille bisous


james

  Membre de la Société des poètes Français.
xav21

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
1497 commentaires
Membre depuis
3 mars
Dernière connexion
9 juin 2018
  Publié: 13 avr 2008 à 12:00 Citer     Aller en bas de page

Le temps ne brûle rien d'une peine fleurissante,
le temps ne soude rien que son souffle à tes lèvres, pour expirer ta peine.

Tant de douleurs contenues ne volent entre les mots que pour atteindre ton amour.
Tes vers sont là, nous couvrant d'un langage émotionnel, toi poète au courage puisé aux flots d'amour, merci.

Je te l'ai dit, tu le sais, mais je répète,
je suis près de toi, James.

Mil bisous affectueux;
Flore

 
FloRe


Tu es beau, j'aime cette image de toi jouant de la guitare!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
1478 commentaires
Membre depuis
17 mai 2006
Dernière connexion
3 mai 2019
  Publié: 13 avr 2008 à 12:00 Citer     Aller en bas de page

Le temps ne brûle rien d'une peine fleurissante,
le temps ne soude rien que son souffle à tes lèvres, pour expirer ta peine.

Tant de douleurs contenues ne volent entre les mots que pour atteindre ton amour.
Tes vers sont là, nous couvrant d'un langage émotionnel, toi poète au courage puisé aux flots d'amour, merci.

Je te l'ai dit, tu le sais, mais je répète,
je suis près de toi, James.

Mil bisous affectueux;
Flore

  Toujours l'Amour, Toujours les heures (The hours)
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
31 octobre 2019
  Publié: 13 avr 2008 à 14:26 Citer     Aller en bas de page

Je pleure avec toi... je pleure....
amitiés serge

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 13 avr 2008 à 15:04
Modifié:  20 avr 2008 à 13:41 par James
Citer     Aller en bas de page

merci Flore

tes mots sont un souffle qui réchauffe mon coeur
désespéré dans ces tourments que la vie m'offre depuis deux mois

mille bisous mon amie

merci Serge

pour ton passage et ton soutien

  Membre de la Société des poètes Français.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 13 avr 2008 à 16:49 Citer     Aller en bas de page

merci Mélusine de ton passage sur cette tristesse



james un coeur en deux

  Membre de la Société des poètes Français.
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16122 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 14 avr 2008 à 05:43 Citer     Aller en bas de page

Toute ma sympathie et mon amitié James...

que te dire de plus, ton poème est si éloquent...

Courage...

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Page : [1] 2 3 4 5 6 ... 12 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 20112
Réponses: 232
Réponses uniques: 89
Listes: 10 - Voir

Page : [1] 2 3 4 5 6 ... 12
Poèmes de l'année 2008
Décerné le 21 mars 2009
1ère position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

comme un conte (Amour)
Auteur : emy999
Leur Coeur! Va-t-il s'ouvrir?...(4ème partie) (Amour)
Auteur : LE PASSANT
Féerie (Amour)
Auteur : okana
A une poétesse du temps passé (Amour)
Auteur : Le_chat_mauve
Nos petits cailloux (Amour)
Auteur : Nullepart (Ailleurs)
A court temps (Amour)
Auteur : Little stella
" Je t'aime " (Amour)
Auteur : Hassan
L'élu (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
il sentait la nuit (Amour)
Auteur : xebeche
Elle regardait pousser les fleurs (Amour)
Auteur : patrick dabard
Déflorée (Amour)
Auteur : okana
Tu manques à mon coeur. (Amour)
Auteur : NeVeR
Au Fond de Notre Ailleurs... (Amour)
Auteur : LE PASSANT
Dans mon Carnaval (Amour)
Auteur : Lysée
Le cri de Lou (Amour)
Auteur : LOUNNA

 

 
Cette page a été générée en [0,3171] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.