Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 39
· Andesine · coeursolitaire62 · aigredoux
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 12:58:41
Paris: 20 sept 18:58:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Viol, De Fete. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 25 août 2014 à 10:08
Modifié:  10 déc 2014 à 08:05 par samamuse
Citer     Aller en bas de page

Oui, je suis un bouchon, de goulot.
Victime, violé, de mon orifice.
Sans mon accord, une vis métal, fît l’office.
Et dans un bruit sourd, ils m’ôtèrent, du goulot.

Vois ce trou béant. Sans moi, qui attend.
Horreur, en penchant le contenant,
Ils vont faire sortir, ce que je gardais,
Et qui grâce à moi, en-bonifiait.

Écoute ces « glouglous » libérés, qui vont mourir.
Certains prétendront, qu’ils ont le goût de bouchon.
Le goût du gardien, qui ne va plus servir.

Oui, je sais, toi, tu considères cela normal.
J’étais utile. J’ai fini mon temps. Voyons.
Ce raisonnement réducteur, me fait du mal.

Le contenant, pourra peut-être resservir ?
Moi, je deviendrais, flotteur, ou cale, c’est selon.
En poubelle, contenant et moi bouchon... sans rires.

Tu m’aimerais, en pelote d’épingles ? Pourquoi pas.
Ou bien sur table, en support de couteau, à plat ?

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
213 poèmes Liste
4377 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 25 août 2014 à 17:49 Citer     Aller en bas de page

Belle histoire
J'ai aimé

Il y a aussi le jeu du bouchon

Un peu spécial
N participants
N -1 bouchons
(Comme les chaise musicales)
Les bouchons sont alignés sur une table contre un mur
Les participants sont alignés à l'autre bout de la pièce
Au signal les participants se ruent pour récupérer un bouchon
Celui qui n'a pas eu de bouchon est éliminé
On retire un bouchon
Et on recommence
Le gagnant est celui qui a eu le dernier bouchon

Tout est permis pour épicé le jeu : prélèvement de plusieurs bouchon supplémentaires qu'on rejette au loin,bousculade , etc.

 
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
351 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 26 août 2014 à 03:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Samamuse,
Belle et amusante inspiration sur le sort de ces bouchons qui une fois leur premier travail accompli peuvent resservir pour d'autres fonctions.

QUOIQOUIJE,
Ton jeu serait encore plus attrayant si on remplaçait les bouchons par des bouteilles pleines. Seul le perdant de chaque tour ne pourrait boire sa bouteille.

Amicalement
Pichardin

  Pichardin
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 27 août 2014 à 10:00 Citer     Aller en bas de page

merci à vous deux.

MUSE et SAM, dans l'esprit d'ESOPE ou de LA FONTAINE,
ont voulu donner vie, à un sans vie, ce fameux bouchon.

les analogies humaines, sont dans les non dits.
combien de mes semblables, pour ne pas dire moi-même,
ont eu leur usage, et furent éliminés, par des licenciements,
avec de virtuelles possibilités de réutilisations.

ce genre d'évocation, est classé dans mon stock de textes,
sous la rubrique "poésie K", avec d'autres textes, qui en découlent.

j'ai aussi dans le même esprit, 14 textes, qui sont des prolongements,
de la cigale et la fourmi, en "poésie A (pour animalière) en développement, d'une des morales, des aléas de la société.

 
Gaby
Impossible d'afficher l'image
Tout ce qui ne nous détuit pas , nous rend plus fort !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
101 commentaires
Membre depuis
24 août 2014
Dernière connexion
16 décembre 2014
  Publié: 30 août 2014 à 09:31 Citer     Aller en bas de page

Très joli poème, samamuse et ... surtout très drôle !

  Ange Gaby
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 10 sept 2014 à 11:13 Citer     Aller en bas de page

bonjour GABY,

ce texte, est issu, de vécus, en 1974 et en 2004,
deux éjections, d'usages, mes savoirs retenus,
ne m'appartenant plus,
philosophiquement, je ne peux pas,
comme le bouchon, me plaindre,
le retour dans le goulot, étant impossible.
remet un bouchon de champagne en place.
vos commentaires, critiques, ou demandes d'explications,
sont pour MUSE et SAM, très attendus.
N° du texte, N° de la ligne, choix de mots différents.
merci de prendre de vos temps sacrés,
pour nous faire évoluer.

MUSE et SAM.

 
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9803 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 16 déc 2014 à 09:55 Citer     Aller en bas de page

Re-Bonjour

Original .....

Sélénaé

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 17 déc 2014 à 04:07 Citer     Aller en bas de page

merci SELENAE.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 910
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0276] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.