Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 25
13121 membres inscrits

Montréal: 18 févr 00:09:42
Paris: 18 févr 06:09:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amitié :: Chant loyal... (chant royal) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 22 juin 2006 à 09:52
Modifié:  22 août 2009 à 13:46 par (...)
Citer     Aller en bas de page


Vous survivrez mon ami en droiture
Il n’est rien mieux que ce cierge en brûlot
Pour éclairer votre belle écriture
Et repartir naviguer sur ce flot
S’il vous manquait bouée de sauvetage
Voici la mienne offerte à votre étage
Elle sera balisage inédit
Contre ce vent qui parfois contredit
Ce franc parler dont vous aimez rondeur
Car Poésie se rend plus en crédit
Que sainteté ne paye son odeur !

Elle est bien là votre chère nature
Celle qui sert la mer au matelot
Vous qui savez la vague en créature
Attachez donc à ses pieds un grelot
Ainsi sonnée, votre muse en otage
S’en voguera sur vos eaux en partage
En seriez-vous autrement interdit
Sur ce bateau qui tangue mais qui dit
‘’J’ai à mon bord l’armada de l’ardeur
Pour rembourser bien moins en discrédit
Que sainteté ne paye son odeur !’’

Vous survivrez mon ami en culture
Il n’est rien mieux que votre ardent falot
Pour vous guider à votre signature
En tamponnant votre sceau du complot
S’il vous connaît cet horrible chantage
Que de risquer vous noyer davantage
Resservez-vous cet élan qui prédit :
‘’J’ai à mon bord la passion qui bondit
Et j’offrirai sur l’océan frondeur
Mille fois plus de ce radeau maudit
Que sainteté ne paye son odeur !’’

D’ores tentez une autre dictature
Votre œuvre d’art ne sera bibelot
Porté au mât d’une voile en pâture
Pour effrayer l’aimable cachalot
C’est le requin qu’il vous faut au pointage
Son aileron brigue votre héritage
Et si la houle un jour vous étourdit
Hissez vos mots, que ce fieffé bandit
Retourne alors régler en profondeur
Son intérêt, ainsi qu’il fut susdit
Que sainteté ne paye son odeur !

Vous survivrez à la désinvolture
Il n’est rien mieux que de boire au goulot
Cette ambroisie qu’un autre dénature
En confondant l’hermine et le mulot !
Et si un rat se risque au canotage
Sachez qu’il est une verve en laitage
Qui n’est rongée lors que lui la médit
Ou que sa dent de laid vers vous brandit
Votre rafiot ne sombre de fadeur
Entendez-vous sa coque qui redit
Que sainteté ne paye son odeur ?

Usez vos dons quand l’encre dégourdit
Votre plumet qui d’un trait rebondit
Sur l’ancien temps, garanti de verdeur
Souvenez-vous que sa valeur ourdit
Que sainteté ne paye son odeur !


© LR

offert à Maître Hypérion et posté à sa demande

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5035 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 22 juin 2006 à 10:11 Citer     Aller en bas de page

il ne nous reste plus qu'à admirer le bijou finement cisélé qui s'offre à nos yeux ébahis ...

  La musique danse, la poésie chante
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 23 juin 2006 à 07:14 Citer     Aller en bas de page

Je ne vais plus savoir où mes Maîtres .... vont encore m'emmener..... Un grand merci à vous deux...

Chimay, merci pour ton oeil avisé qui m'a permis de corriger des petits couacs que mon apprentissage avait laissé passer... Maître enchanteur...

Romain, merci à nouveau pour m'avoir mis cette musique en tête... Et oui ! Tu méritais bien une dédicace au moins pour ça, et une autre pour cette passion qui t'anime... Maître "chanteur"..

----

Merci beaucoup Max...

-----

sùmi.. c'est un chant, et j'aime tellement chanter ! Je te remercie....

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 28 juin 2006 à 15:49 Citer     Aller en bas de page

Je sais pas ce qui me retient Pascal

Il t'a pas fallu longtemps pour les capter ces subtilités-là hein ? En tout cas merci d'être venu partitionner ici...

----

Moui pour l'époque, à voir ce qu'il nous a chanté à son tour..
Jouvencelles et Jouvenceaux ça irait Romain ?
c'est joli aussi nan ?

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1446
Réponses: 3
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0298] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.