Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 316
Invisible : 0
Total : 320
· doux18 · SélénaéLaLouveFéline · Obarry · Le Poète Masqué
12993 membres inscrits

Montréal: 22 juil 10:29:27
Paris: 22 juil 16:29:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Lola Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
319 poèmes Liste
7191 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 22 sept 2010 à 13:49
Modifié:  16 mai 2011 à 21:26 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Lola

Tu as gravé Lola sur une feuille morte
Et immolé aux vents ta dernière missive
L’amour haïssable de l’idée concessive
D’un flux et d’un reflux au vieux bal des cloportes

Tu cronis transcendée au sein du clair-obscur
Un voile sur l’hymen apaisant tel un cri
Qui ne peut s’éclipser, tu deviens sans-abri
Vomie en pâture aux vivants de l’obscur

Tu rampes dans la boue des amants en cohorte
Superbe d’atrophie acquiesçant l’abjection
Tu éjectes le temps de ton abnégation
Tu as gravé Lola, mais la feuille est morte.

 
Conception


La vie est un long manteau qui traîne pour effacer ses traces...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
725 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2010
Dernière connexion
6 septembre 2017
  Publié: 22 sept 2010 à 15:39 Citer     Aller en bas de page

En effet c'est émouvant...


Amitiés

  Conception
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 22 sept 2010 à 16:43 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ashimati


Tu as gravé Lola sur une feuille morte
Et immolé aux vents ta dernière missive



un bien joli poème, en particulier les deux vers que j'ai bien aimé

Merci Thierry pour cette lecture

amitiés

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1759 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
25 octobre 2016
  Publié: 22 sept 2010 à 18:46 Citer     Aller en bas de page

Lola bouleverse... il y a des choses que j'ai lu et que je n'ose réécrire... Lola m'a touché.

"Tu as gravé Lola, mais la feuille est morte."
une fin bouleversante également.

Amitiés
Pascal

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
760 poèmes Liste
10421 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 23 sept 2010 à 03:55 Citer     Aller en bas de page

Encore un poeme qui me touche et me parle, tes mots sont du velours Thierry en ce moment

Mystic

 
FeudB

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
7039 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
6 juillet
  Publié: 23 sept 2010 à 16:35 Citer     Aller en bas de page

Un petit fond de tristesse , des mots bien choisis.
le cocktail est réussi.. ca touche en plein coeur.
j'aime quand tes mots m'arrivent à la figure, je n'en ressorts jamais totalement pareille qu'avant.
Bisous
F

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
319 poèmes Liste
7191 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 24 sept 2010 à 12:12
Modifié:  24 sept 2010 à 12:13 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Kiona
Je suis ravi que l'émotion soit passé, c'est un texte pratiquement déshumanisé dans le sens ou plus rien n'existe vraiment dans son amour
Bisous
Thierry

Gourmandine
J'espère ne pas avoir ravivé de souvenirs douloureux, mais je te donnerai des nouvelles de Lola.
Bisous
Thierry

Conception
Émouvant, mais ce n'est que la réalité des amours perdus qui souvent nous font lâcher prise., passagèrement, souhaitons le
Bisous
Thierry

Pierre
Je suis ravi que ce poème t'ai plu. J'ai pris plaisir également à l'écrire dans un registre que je découvre en ce moment
Amitiés
Thierry

Pascal
"Lola bouleverse... il y a des choses que j'ai lu et que je n'ose réécrire... Lola m'a touché."

Ce commentaire résume a lui seul, l'émotion que je voulais faire passer, j'espère avoir réussi
Amitiés
Thierry

Lilania
Le première strophe résume effectivement l'ensemble du texte.
J'espère avoir provoqué en toi des émotions
C'est moi qui te remercie pour ton commentaire
Bises
Thierry

Tristamourir
Et bravo pour tes alexandrins parfaitement réussis, mètres et césure.
Ha ha, il y a quand même un petit défaut qui n'apparait pas forcément à la première lecture, petit hiatus.
Merci d'avoir apprécié ce texte qui me touche personnellement
Amitiés
Thierry

Mystic
"Encore un poeme qui me touche et me parle, tes mots sont du velours Thierry en ce moment"
Il y a des moments comme ça, ou la plume écrit pratiquement toute seule, c'est du bonheur de la voir faire, dommage que ce ne soit que passagé
Merci en tout cas d'avoir aimé
Bisous Miss
Thierry

FeudeBelt
"j'aime quand tes mots m'arrivent à la figure, je n'en ressorts jamais totalement pareille qu'avant"
Si j'ai réussi à remuer quelque chose en toi, j'en suis ravi.
On y arrive pas à chaque fois, mais quand on touche quelqu'un c'est du bonheur
Bisous
Thierry

Stille
J'adore tes commentaires qui sont des poésies à eux seuls.
Cronir = Mourir
Le rejet de l'autre met souvent les cœurs à la rue, et l'errance solitaire est désastreuse, jusqu'au moment, ou le soleil darde de nouveau ses rayons sur le corps glacé qui reprend vie
merci de ta visite que j'apprécie
Amitiés
Thierry

 
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
9758 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 1er oct 2010 à 13:55 Citer     Aller en bas de page

Ashimati

J'avoue être venue le lire et le relire, ce poème me touche, pour savoir ce que Lola a pu ou peut vivre

"Tu rampes dans la boue des amants en cohorte
Superbe d’atrophie acquiesçant l’abjection
Tu éjectes le temps de ton abnégation
Tu as gravé Lola, mais la feuille est morte.

Le mal d'amour est très bien décrit, des mots forts à la hauteur de sa douleur, la vie n'épargne pas les cœurs qui se donnent jusqu'à la déchirure.....

Et des mots magiques pour sublimer sa peine

Sélénaé touchée

Amitiés dans les mots

 
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
319 poèmes Liste
7191 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 4 oct 2010 à 12:29 Citer     Aller en bas de page

L'abandon, tu sais , ce moment ou face à la vérité, le monde, ton monde s'écroule, poumons sans air, boyaux torturés, rien, il ne reste que le "rien", le vide, le néant.
La surface est trop loin, tu coules, tu te laisses couler, loin, loin, très loin
Jusqu'au jour ...
Je suis heureux que tu sois passé me dire un mot
Bisous
Thierry

 
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
319 poèmes Liste
7191 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 7 oct 2010 à 11:57 Citer     Aller en bas de page

Alors je suis ravi de t'avoir fait plaisir
Merci de ton intérêt
Amitiés
Thierry

 
M♥l♣ka


Un jour, ma mère m'a acheté en soldes une robe. J'étais si contente que j'ai dormi avec
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
1589 commentaires
Membre depuis
8 mai 2010
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 14 oct 2010 à 09:34 Citer     Aller en bas de page




très beau ..... émouvant

  Je déteste le mistral, il est sec et souvent violent, son bruit est comme les youyous d'une sorcière
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
319 poèmes Liste
7191 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 14 oct 2010 à 12:15 Citer     Aller en bas de page

Merci de ta visite
Cela me touche
Amitiés
Thierry

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1004 poèmes Liste
16179 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
4 juillet
  Publié: 20 oct 2010 à 11:16 Citer     Aller en bas de page

une atmosphère qui nous cueille tout de suite, une atmosphère qui marque fortement, et dont on ne se sépare pas avant le dernier vers qui finit très tristement ! Ton écriture est méticuleuse, et ne s'égare à aucun moment !
oui, moi comme d'autres avant, je peux dire que je ne suis pas du tout insensible à ton poème !
amitiés chaleureuses à toi.
pyc.

 
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
319 poèmes Liste
7191 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 25 oct 2010 à 17:54 Citer     Aller en bas de page

Amitiés Pierre-Yves et merci d'être passé me lire

 
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 28 oct 2010 à 03:28 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien aimé Thierry l'incarnation poétique de cette Lola ...

Le dernier quatrain est à mon sens moins bon que les deux premiers : le second vers est un peu lourd à mes yeux et le dernier marque une coupure rythmique étrange ... Mais peut être est ce fait exprès ... En tout cas cela s'entend à l'oreille ...

Amitiés de Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
319 poèmes Liste
7191 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 31 oct 2010 à 10:10 Citer     Aller en bas de page

Merci de ton commentaire toujours aussi enrichissant
Le second vers est plus difficile à lire, le participe présent étant plus "lourd" à prononcer.
dans le dernier vers, il y a un pieds en moins, d'où la cassure
Amitiés
Thierry

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
391 poèmes Liste
1041 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 5 juil 2011 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

cela nous mets lola a la bouche...

 
Elle Lucas


Et après ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
489 commentaires
Membre depuis
14 mars 2010
Dernière connexion
14 octobre 2016
  Publié: 21 juil 2011 à 08:45 Citer     Aller en bas de page

Wahou !!!

 
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
319 poèmes Liste
7191 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 25 juil 2011 à 13:11 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous deux
Amicalement
Thierry

 
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
319 poèmes Liste
7191 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 23 sept 2011 à 18:55 Citer     Aller en bas de page

Ce n'est pas bien grave

 
Nargo

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
7 commentaires
Membre depuis
27 septembre 2011
Dernière connexion
4 avril 2015
  Publié: 24 oct 2011 à 07:29
Modifié:  24 oct 2011 à 07:30 par Nargo
Citer     Aller en bas de page

On a tous eu une Lola dans nos cœurs, un amour et une rage de soi mélangés pas toujours définissable.

Je ne suis pas sur d'avoir saisi tous les vers mais j'ai un énorme faible pour les poèmes qui baignent dans une sorte de non-langage. Un petit océan partagé entre des mots pivots qui va déverser des vagues d'émotions. Ton très beau poème m'a touché, mention particulière pour le vers "L’amour haïssable de l’idée concessive".

Amicalement
Nargo

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 6212
Réponses: 30
Réponses uniques: 17
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2
Poèmes de l'année 2010
Décerné le 20 mars 2012
1ère position dans le choix des membres.
Poèmes de l'année 2010
Décerné le 4 juillet 2011
1ère position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0947] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.