Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 29
Invisible : 0
Total : 30
· Laheli
13284 membres inscrits

Montréal: 18 jan 07:54:29
Paris: 18 jan 13:54:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Étalonnage Momentané Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
268 poèmes Liste
3818 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
29 décembre 2020
  Publié: 3 déc 2014 à 21:30
Modifié:  26 août 2018 à 18:05 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page

Étalonnage Momentané

Il patientait sur le palier,
Il m'a semblé, depuis longtemps,
La mine triste, le poil abîmé,
Aux portes d'un appartement,

Dans ma marche, un brin, trop pressée,
Je lui talonnais le museau,
En m'excusant dans la foulée,
Parcouru, là, d'un coup de chaud,

Il patina tout paniqué,
Me gratifiant d'un grognement,
Le pelage brun, tout hérissé,
Désorienté sur le moment,

Bien remise de mes émotions,
Je m'approchais d'un pas serein,
Pour replacer le paillasson,
Avant de reprendre mon chemin.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
14714 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 4 déc 2014 à 00:48
Modifié:  4 déc 2014 à 00:48 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Il faut bien le brosser pour lui redonner de l'entrain à ce coco

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
501 poèmes Liste
10037 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 4 déc 2014 à 02:31 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Il est rare de te voir dans cette catégorie. Bien joué, il ne faut pas trop le brosser dans le sens du poil, hein. Hahaha

Mes amitiés poétiques,
Catherine

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet 2020
  Publié: 4 déc 2014 à 02:55 Citer     Aller en bas de page

Bonjour La Brume Colombe,

Sublime la chute !



James

  Membre de la Société des poètes Français.
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
4638 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 4 déc 2014 à 06:37 Citer     Aller en bas de page

Tu pourrais en faire une chanson
T'as pas regardé sous le paillasson si des fois y avait pas la clé ?

Sympa

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
12 décembre 2020
  Publié: 4 déc 2014 à 08:07
Modifié:  5 déc 2014 à 18:49 par Sybilla
Citer     Aller en bas de page


Bonjour chère Brune Colombe,

Je ne m'attendais pas à cette chute dans ton poème...
Très belle créativité originale que j'ai adoré lire !
Bravo !!! Cinq étoiles !!!


Toutes mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
268 poèmes Liste
3818 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
29 décembre 2020
  Publié: 4 déc 2014 à 09:30
Modifié:  4 déc 2014 à 13:27 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page

Ishtar: je n'y manquerai pas si je le recroise Merci

Catwoman: j'avais envie de changer un peu d'encre, je suis contente que cela te plaise un petit peu quand même

James: Merci d'avoir apprécié ma chute

QUOIQOUIJE: Je t'avoue que je n'y avais pas penser ! Je lui ai marcher dessus, j'allais pas en plus le soulever

Charmante: c'était un peu mon but c'est réussi je crois, merci.

Sybilla: Tout est dans la chute Merci d'être passé


Mes Amitiés à tous,
La Brune Colombe

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
3480 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
1er novembre 2020
  Publié: 4 déc 2014 à 13:02
Modifié:  4 déc 2014 à 13:02 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir La Brune Colombe,

On ne parle jamais des paillassons ;
c'est un objet dédaigné par tous les auteurs ;
objet pourtant très utile.

Tu as rendu justice à cela,
en des vers qui ne manquent pas de nous donner le sourire.

Bravo.

A bientôt.

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
268 poèmes Liste
3818 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
29 décembre 2020
  Publié: 4 déc 2014 à 13:31 Citer     Aller en bas de page

L'inspiration vient de partout, surtout là ou l'attend le moins

Merci pour tes mots


Amitiés,
La Brune Colombe

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 novembre 2020
  Publié: 4 déc 2014 à 19:14 Citer     Aller en bas de page

Admirable chute accompagnée d'un grand fou rire.
Merci pour ce petit moment de bonheur.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
268 poèmes Liste
3818 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
29 décembre 2020
  Publié: 4 déc 2014 à 20:00 Citer     Aller en bas de page

ih
Merci Actuaire et je me réjouis de vous avoir fait rire

Amicalement,
La Brune Colombe

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
410 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 5 déc 2014 à 01:50 Citer     Aller en bas de page

Bonjour La Brune Colombe,
il devrait y avoir une association de défense des paillassons vu le nombre de coups de pompes dont ils font l'objet...
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Klafooty
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
21 avril 2014
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 5 déc 2014 à 05:33 Citer     Aller en bas de page

Très bonne chute.
Tu deviens ainsi membre de SPA : Service des Paillassons Abandonnés.

 
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
268 poèmes Liste
3818 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
29 décembre 2020
  Publié: 5 déc 2014 à 09:52 Citer     Aller en bas de page

Pichardin: Mais c'est pas bête du tout ça dis moi !
Merci d'être passé

Klafooty Eh bah la voila mon assoc' !
SPA: excellent, merci

Encore merci à vous deux,
Mes Amitiés,
La Brune Colombe

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
535 poèmes Liste
24039 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 5 déc 2014 à 12:02 Citer     Aller en bas de page

C'est marrant tout plein avec une fin surprenante.
Ce pauvre paillasson aurait pu dire " Que ces gens me cassent les pieds " lui qui en a tellement senti, des chaussures et des pieds.
Bises amicales ODE 31 - 17
Ça ne le bottait pas tellement

  OM
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
268 poèmes Liste
3818 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
29 décembre 2020
  Publié: 5 déc 2014 à 13:47 Citer     Aller en bas de page

Il m'a quand même, un peu, aboyé dessus, donc c'est tout comme
Je compatis un poil
Merci Ode

Amitiés,
La Brune Colombe

 
dandy d'Hygie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2013
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 8 déc 2014 à 09:17 Citer     Aller en bas de page

bonjour brune colombe.
bravo, voici un bien joli loufoque.
Amitiés, dandy.

 
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
268 poèmes Liste
3818 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
29 décembre 2020
  Publié: 8 déc 2014 à 10:32 Citer     Aller en bas de page

Merci Dandy


La Brune Colombe

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
810 poèmes Liste
22913 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 9 déc 2014 à 04:24 Citer     Aller en bas de page

Très bonne trouvaille et joliment bien écrit !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
810 poèmes Liste
22913 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 9 déc 2014 à 04:24 Citer     Aller en bas de page

Très bonne trouvaille et joliment bien écrit !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
268 poèmes Liste
3818 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
29 décembre 2020
  Publié: 9 déc 2014 à 04:46 Citer     Aller en bas de page

Merci Aude
Je contente de vous voir sous ce petit loufoque


La Brune Colombe

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1956
Réponses: 20
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La Manche (Tristes)
Auteur : Aude Doiderose
Le ménage (Autres)
Auteur : Alanna
Le Moineau (Autres)
Auteur : Maman Luciole
Un coin de ciel bleu (Autres)
Auteur : Rousselaure
Faire connaître sa science (Loufoques)
Auteur : Pichardin
Merci (Autres)
Auteur : Alanna
Je Te Regarde Dormir (Amour)
Auteur : mido ben
Douces heures (Loufoques)
Auteur : Pichardin
Mauvaise rencontre. ( Fantaisie sur réflexions animalière,1) (Loufoques)
Auteur : josette
A la St Valentin (Amour)
Auteur : Sybilla
L'ange de mes nuits (Amitié)
Auteur : Lullaby
La maison oubliée (Autres)
Auteur : josette
La Balade d'arashiyama (Autres)
Auteur : RiagalenArtem
Les Couleurs de la Tendresse (Autres)
Auteur : KYRICE
Ma Musique (Autres)
Auteur : La Brune Colombe

 

 
Cette page a été générée en [0,0555] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.