Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 9
Invisible : 0
Total : 9
13368 membres inscrits

Montréal: 10 juil 10:59:20
Paris: 10 juil 16:59:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Coup de poème dans l’eau Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 20 oct 2010 à 10:13
Modifié:  20 oct 2010 à 10:14 par Mariesarah
Citer     Aller en bas de page

Coup de poème dans l'eau




Départ sans empreinte, sans raison ni écho.
Il est parti sans se retourner, sans saluer.

Le passage d’une étoile filante dans l’œil de ma vie.

Le cristal de son sourire, l’onyx de ses yeux,
l’éclat de son amour
perdus aux gouffres du néant.

La main des ténèbres vole tout ce qui brille !

Il ne reste que mes prières sous la terre immobile.
Il ne reste que l’ombre de son visage sur le sol de ma mémoire.
Il ne reste que le miroir noir de la solitude, et la peur
de l’ultime périple vers un espace inanimé.

Il ne reste rien, rien que le tic-tac de la pendule
dans les veines de mon quotidien.

J’écris pour qu'il revive.

Les mots respirent à tire-d'âme sur mes doigts.


Cris d’encre à l'infini de mes plaies.




Mariesarah, le mercredi 20 octobre 2010

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Pein-sama (Sara)


La mort est une amie de tous les jours....
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2008
Dernière connexion
22 février 2015
  Publié: 20 oct 2010 à 10:26 Citer     Aller en bas de page

La main des ténèbres vole tout ce qui brille !

Il ne reste que mes prières sous la terre immobile.
Il ne reste que l’ombre de son visage sur le sol de ma mémoire.
Il ne reste que le miroir noir de la solitude, et la peur
de l’ultime périple vers un espace inanimé.



J'ai bien aimé vous lire

  Quand on a beaucoup souffert dans la vie chaque douleur en plus est à la fois insupportable et insignifiante...
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
332 poèmes Liste
7281 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 20 oct 2010 à 10:40 Citer     Aller en bas de page

Un doux poème Carole, d'une douleur à fleur de peau et contenue.
L'amour est présent dans tes mots et cette phrase résume toute une vie : La main des ténèbres vole tout ce qui brille
Je suis content de te revoir
Bisous
Thierry

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 20 oct 2010 à 10:44 Citer     Aller en bas de page

Merci Thierry, contente d'être retour.....tes mots sont toujours aussi chaleureux

Merci Sarah d'être passée sous mes lignes.

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 20 oct 2010 à 11:28
Modifié:  20 oct 2010 à 15:59 par Mr Barnabooth
Citer     Aller en bas de page

Pour une fois que le nb de commentaire est en osmose avec mes préférences ...

C'est en effet à mes yeux le plus réussi des trois poèmes que tu viens de publier ... Le plus réussi dans le sens de celui qui procure le plus de "retour en bouche" si tu veux bien me pardonner cette expression œnologue.

Je suis d'accord aussi avec Thierry : tout est résumé dans ce vers : "La main des ténèbres vole tout ce qui brille !" qui semble un balancier au cœur de ton poème, entre rose et gris, entre amour et désarroi, entre espoir et fatalité ...

Tous les mots ont un sens et c'est cela la poésie, libre ou non, un puzzle étrange et merveilleux ou toutes les syllabes s'emboitent pour recréer un corps parfait, dans sa sonorité, ses images et sa syntaxe, et qui ne semblait pas véritablement l'être dans son désordre et dans son origine.

Heureux aussi de te revoir ... Et de te relire ...

Amitiés de Mr B

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 20 oct 2010 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

Saphariel - heureuse de te voir sous mes lignes et un grand merci pour ton commentaire.

Mon ami S (Mr. B.) - c'est également mon favori, mon dernier né, mon bébé chéri. Je l'ai écris avec une un poing au fond de ma poitrine..... il est vraiment un CRI D'ENCRE. C'est banal mais pourquoi la mort au bout de la vie......merci d'être là. Tu es "spécial" à mes yeux.....(émue).

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15511 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 20 oct 2010 à 12:22 Citer     Aller en bas de page

Quel bonheur de te relire....Ce poème est rempli de métaphores qui illuminent mon coeur malgré leur tristesse...

Alex

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1025 poèmes Liste
16565 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
4 juillet
  Publié: 2 août 2011 à 02:15
Modifié:  2 août 2011 à 02:18 par pyc
Citer     Aller en bas de page

en te lisant, j'imagine une poète qui pose sa plume sur une rupture, avec cette main des ténèbres qui a volé ces sentiments brillants...c'est triste, et on ressent une douleur qu'on aimerait pouvoir calmer, à défaut de la faire disparaître totalement...je veux croire que ton encre a pu et pourra t'aider à formuler ces maux, comme ici et pour d'autre fois si c'est nécessaire, et que tu as réussi, réussira à t'en relever si tu parles de toi, de ta réalité dans ces vers....
amitiés très sincères.
pyc.

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 27 avr 2014 à 13:05 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Mariesarah,

Je passe sous un de tes poèmes que je n'avais pas lu

Merci de ce partage , toujours autant de beauté dans tes créations

Bisous James

  Membre de la Société des poètes Français.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1736
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0350] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.