Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 165
Invisible : 0
Total : 165
13279 membres inscrits

Montréal: 22 oct 00:06:12
Paris: 22 oct 06:06:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Beijing Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2798 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 31 oct 2011 à 23:22
Modifié:  26 déc 2014 à 20:02 par SienKieWicz
Citer     Aller en bas de page


On est du même sang,
fille entre toutes;
blancs comme neige sans
l'ombre d'un doute.

Des lèvres le vin blanc
on boit du bout;
quand l'autre tire à blanc,
l'un pousse à bout.

Dame du temps jadis,
c'est tout ou rien,
quitte à mourir en lice
ou corps et biens.

Reine des artifices,
tranche mes liens
pour que t'aimer je puisse
en mal, en bien.





2011
Droits d'auteur enregistrés
no 00049089

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
720 poèmes Liste
15373 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 1er nov 2011 à 04:19 Citer     Aller en bas de page

Reine des artifices,
Tranche mes liens,
Que de t'aimer je puisse
En mal, en bien.

Je n'ai pas compris le titre mais j'aime ...



Amitiés
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20752 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
5 septembre
  Publié: 1er nov 2011 à 07:01 Citer     Aller en bas de page

Beijing = Pékin en langue chinoise, si je me souviens bien
J'ai aimé cette courte lettre... Je ne m'aventurerai pas à essayer d'interpréter, je vous laisse toutes les deux, Beijing et toi...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1027 poèmes Liste
16597 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 1er nov 2011 à 10:08 Citer     Aller en bas de page

ton texte m'a conquis, même avalé...et je pense sincèrement que les rimes y sont pour quelque chose, tant je les trouve intéressantes et réfléchies...et même si le titre paraît mystérieux vis à vis de tes mots, ça ne gâche pas la lecture.
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 1er nov 2011 à 11:14 Citer     Aller en bas de page

Quel beau poème que j'ai failli raté, par manque de temps je viens rarement consulter cette rubrique.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9821 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 1er nov 2011 à 12:13 Citer     Aller en bas de page

SienKieWicz

C'est doux et ça se chante comme une jolie valse ..Trop court à mon goût

Ta plume s'est jouée d'une envolée amicale entre filles, j'aime beaucoup

Sélénaé

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
5697 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 2 nov 2011 à 10:53 Citer     Aller en bas de page

Un texte agréable où les vers se répondent et résonnent d'un quatrain à l'autre.
A le lire ainsi j'ai pris un grand plaisir.
Merci

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15512 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 2 nov 2011 à 11:32 Citer     Aller en bas de page

Un bel exercice avec des rimes qui se rapportent d'une strophe à l'autre...merci pour cette agréable lecture...

Alex

 
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 3 nov 2011 à 15:45 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce dépaysement. J'ai bien apprécié.

Amitiés.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 6 nov 2011 à 01:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour SienkieWicz,

Un poème court comme je les affectionne. je me suis laissée porter par tes mots, leur musicalité jusqu'à cette chute qui m'a conquise

Un beau partage, merci
Bonne journée
Martine


  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2798 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 7 nov 2011 à 12:20 Citer     Aller en bas de page

À vous:

Galatea belga,
Volazurys,
Hindira,
pyc,
Marcel42,
SélénaéLaLouveFéline,
heak1925,
Lacase,
Alphonse Blaise,
Bernylys,
Arabesques


... un grand merci, ça m'a fait bien plaisir de lire chacun de vos commentaires!

mes amitiés

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1075
Réponses: 10
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0324] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.