Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 22
Invisible : 0
Total : 22
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 21:12:59
Paris: 21 sept 03:12:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: Lucielle ou la légende des lucioles...( poésie en prose) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15481 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 10 juil 2009 à 12:49
Modifié:  1er nov 2014 à 11:24 par Alponse BLAISE.
Citer     Aller en bas de page

Texte, photo et peinture protégés par Copyright

n° 00042597


Lucielle ou la légende des lucioles...


Il était une fois, une petite Etoile...
Dans sa robe lumière de nacre blanche, elle dansait et riait sur les draps sombres de la nuit.
Parfois, un voile de tristesse déposait quelques peaux de chagrin sur son regard si doux et son tendre sourire s’envolait comme une plume au vent.
De grosses larmes alors, coulaient le long de son joli visage et posaient sur son cœur des perles de cristal.
Pour éponger sa peine, elle s’asseyait alors sur un petit nuage et lui confiait d’une petite voix tremblante la raison de ses pleurs.
« Depuis toujours, je rêve de rencontrer l’amour, le vrai, celui pour qui l’on peut mourir et se damner, celui qui met le feu à nos envies, cet amour sans lequel la vie ne vaut d’être vécue… »
Ainsi passait le temps et la petite Etoile entre rires et larmes, attendait sans jamais se lasser l’amour de sa vie.
Par une tiède soirée d’été, dans un rayon de lune argenté, elle vit virevolter le plus ensorcelant des papillons de nuit. Ses grandes ailes sombres aux reflets d’or veloutés, en mouvement gracieux enlacèrent tendrement son petit cœur bleuté.
L’Amour ouvrait ses ailes et la petite Etoile n’eut plus qu’un seul désir : aller à la rencontre de cette créature en qui elle avait reconnu l’âme - sœur.
Hélas, les étoiles sont filles de la lune et du ciel et son bel amour, lui, vivait sur la terre.
Elle devint inconsolable…
Son ami le nuage, en sage qu’il était, lui conseilla d’en toucher mot à sa Mère la Lune, afin de trouver une solution à ce dilemme.
Dame Lune consentit à donner vie à cet amour si fort. Mais avant, elle mit sa fille en garde, la prévenant des dangers et des épreuves qu’il lui faudrait traverser pour réaliser son rêve merveilleux.

" Je vais te plonger dans une totale inconscience et te transformer en humain. Tu deviendras une belle jeune fille et il t’appartiendra de conquérir celui pour qui tu sacrifies ta lumière et ton éternité. Quant à lui, il perdra son enveloppe de papillon et prendra forme humaine à son tour, sous les traits d’un jeune homme d’une très grande beauté.
Mais surtout, n’oublie pas, il a l’âme- papillon et comme tel, l’esprit papillonnant et volage.
Si tu ne réussis pas à cristalliser cet amour en sentiment éternel, tu resteras sur terre et tu connaîtras le triste sort des humains qui dans cet enfer, souffrent mille tortures dans leur âme et dans leur corps. Le souvenir de ta vie antérieure dévorera lentement ton cœur et ton esprit ne connaîtra pas le repos."
Aveuglée par son amour et son rêve, elle n’eut cure des avertissements qui lui furent donnés et elle accepta sans l’ombre d’une hésitation, le terrifiant marché.

Quelques années plus tard…

Une belle jeune fille répondant au doux prénom de Lucielle, tournait chaque soir son regard vers les étoiles en implorant la lune d’amener jusqu’à elle, l’élu de son cœur.
Un soir d’été, doucement enlacée par la brise aux effluves parfumés, elle fit
la rencontre d’un jeune homme aussi beau qu’un dieu, aussi puissant qu’un lion, au sourire envoûtant et aux yeux de braise.
Il se prénommait Oseus.
L’attirance fut réciproque et immédiate.
Ils tombèrent follement amoureux l’un de l’autre . L’harmonie était parfaite et il semblait que le rayonnement de cette union frôlait l’éternité….
Mais le garçon se lassa vite de cet amour fou qui l’emprisonnait tel un papillon dans le cocon d’une toile d’araignée.
Son cœur volage s'envola par monts et par vaux, papillonner vers d’autres lieux, d’autres amours.

La terrible prédiction se réalisa et l’âme de la trop tendre Lucielle connut les affres de l’enfer.

Par une nuit d’orage, lors que la tempête, le vent, la pluie faisaient rage au cœur des éléments déchaînés, Lucielle s’offrit en holocauste à la nature tout entière.
Un éclair fulgurant, tranchant comme la lame d’une épée la transperça de part en part.
Emue, la Lune dans un élan tendresse posa un baiser sur son front et celle-ci se désintégra en milliers d’étincelles.

Si par un soir d’été, à l’heure où tout est silence et sérénité, dans la douceur feutrée de la nuit, vous vous promenez dans les sous- bois ou dans les prés, vous verrez à vos pieds, éclairés par la lune, de minuscules lumières qui clignotent et scintillent…
Ce sont les Lucioles, évanescentes poussières d’étoiles.










Alphonse BLAISE.




*Peinture de mon ami peintre DOR Guy:
"sommeil de fée" ( détail ).
Une luciole dans mon jardin.

Un baume sur une souffrance d'amour.

 
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
17 juin 2018
  Publié: 10 juil 2009 à 13:55 Citer     Aller en bas de page

"Si par un soir d’été, à l’heure où tout est silence et sérénité, dans la douceur feutrée de la nuit, vous vous promenez dans les sous- bois ou dans les prés, vous verrez à vos pieds, éclairés par la lune, de minuscules lumières qui clignotent et scintillent…
Ce sont les Lucioles, évanescentes poussières d’étoiles."


Tu vas laisser les lecteurs songeur en terminant ce texte par une fin magique.

Je n'ai pas pour habitude de lire un texte en prose, à vrai dire çà dépend de l'auteur...

Vraiment superbe.


 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
19 août
  Publié: 10 juil 2009 à 13:56 Citer     Aller en bas de page

Je n'ai toujours pas les mots pour te dire merci... Juste ça... J'aimerais tellement en dire plus... Juste que même ça j'en suis incapable, pour l'instant...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
760 poèmes Liste
10425 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
7 septembre
  Publié: 10 juil 2009 à 15:25 Citer     Aller en bas de page

Alex , c'est trop beau , une magnifique histoire d'amour que tu as su nous conter avec tendresse, un conte qui devrait etre lu à tous les enfants de la terre et aux amoureux(ses) de l'amour , en lisant j'avais les larmes aux yeux tellement l'histoire m'a prise au coeur et au ventre , merci pour ces emotions suscitées


Mystic

 
Bébinou


L'amour est le gouffre de l'ennui
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
987 commentaires
Membre depuis
7 juin 2009
Dernière connexion
12 décembre 2012
  Publié: 10 juil 2009 à 16:00 Citer     Aller en bas de page

Très beau, très émouvant et surtout quelle magie
Bravo

  Bébinou
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 août
  Publié: 10 juil 2009 à 17:06 Citer     Aller en bas de page

Nul besoin de rimes quand sur le fond, la prose est aussi réussie qu'ici...Je ne suis pas habitué à parcourir ce style, mais sincèrement, l'histoire développée ici m'a enchanté. Et cette fin, cette fin : un bijou, une émeraude posé sur un collier fait d'une infinité de mots brillants de beauté !
Merci à toi de ce partage superbe !
amitiés sincères.
pyc.

 
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 11 juil 2009 à 11:43 Citer     Aller en bas de page

Des images qui en disent trop. J'aime énormément cette toile tissée de rythme, de couleurs, et de poésie. Un profond sourire pour cette bouffée ci-dessous.

"Mais le garçon se lassa vite de cet amour fou qui l’emprisonnait tel un papillon dans le cocon d’une toile d’araignée"

Toujours une Alex plus souple et tendre que jamais.

Poétiquement, ton lecteur

 
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15481 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 12 juil 2009 à 09:41 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous chers lecteurs, ce geste d'amitié est venu spontanément et mon seul espoir c'est qu'il soit source d'apaisement sur les brûlures d'une petite âme blessée...
merci à
Fleur du Vent
Ma petite étoile.....
Hermes
Mystic
Stella
béninou
pyc
Katia
Mon Bigmoustache
Rimeur
demon
Mon poète lointain
De part et d'autre
Odile
Alex

 
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
12 mars
  Publié: 12 juil 2009 à 10:33 Citer     Aller en bas de page

Un merveilleux conte à raconter à nos enfants. J'ai passé un délicieux moment à cette lecture. Bravo!. Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15481 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 13 juil 2009 à 08:44 Citer     Aller en bas de page

rousselaure, je prends ce com pour un compliment.... Alex

 
Viridiane

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
1220 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2008
Dernière connexion
19 novembre 2009
  Publié: 15 juil 2009 à 14:33 Citer     Aller en bas de page

Quel bonheur en revenant sur le site de lire ce merveilleux conte. Tu as toujours la délicatesse de la fée.
Merci infiniment pour ce doux moment.

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 octobre 2018
  Publié: 16 juil 2009 à 03:16 Citer     Aller en bas de page

Je l'avais déjà lu sans avoir eu l'occasion de te laisser quelques mots.
Je m'en voudrais de ne le faire, car cette lecture m'a vraiment enchanté. Le plaisir du conte dans toute sa magie, la nostalgie de l'enfance aussi...
Et puis je crois avoir compris pourquoi (pour qui) tu l'as écrit. C'est un bel acte.



LYKAN

 
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15481 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 16 juil 2009 à 07:56 Citer     Aller en bas de page

douce viridiane ....
cher lykan, ravie de ton com sous mes lucioles et puis, il faut bien se tendre la plume de temps en temps...
Alex

 
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 16 juil 2009 à 11:34 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Alex,

Je découvre une autre de tes petites merveilles. Tu es une magicienne. Ta plume se fait légère et tendre pour nous conter cette belle histoire.
Merci chère Alex . .

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15481 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 17 juil 2009 à 09:37 Citer     Aller en bas de page

ma douce et gentille petite artiste Martine..... Alex

 
Nymphette


Aimer jusqu'à la déchirure. Aimer même trop, même mal... J. Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
690 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2008
Dernière connexion
21 juin 2013
  Publié: 23 juil 2009 à 13:50 Citer     Aller en bas de page

C'est triste, magnifique, et beau à la fois

Un talent immense, tes mots sont au delà des miens, ne parlons pas des miens, ils n'arrivent pas à ta cheville, tu sais ensorceler, tu as la manière et l'art de nous envoyer dans tes rêves, de nous emmener au coeur de l'histoire, je suis toujours cet être que tu racontes si merveilleusement bien.

A quand ton livre ???

Tendrement Sabine

  Aimer, sans songer à aimer
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15481 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 25 juil 2009 à 15:48 Citer     Aller en bas de page

merci petite nymphette.....tu me vois ravie de tes mots....mon livre? oui, c'est parti ...je mettrai dans journal à sa sortie.... Alex

 
Mustang (libre)
Impossible d'afficher l'image
Tais toi et danse...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
3360 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2008
Dernière connexion
19 août
  Publié: 31 juil 2009 à 08:23 Citer     Aller en bas de page

Mon avis se résume à trois mots:

- Magnifique

- Magique

- Favoris



  Toute action entraine une réaction...
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15481 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 31 juil 2009 à 08:29
Modifié:  24 déc 2009 à 08:34 par Alponse BLAISE.
Citer     Aller en bas de page

Merci cher mustang ...ces trois mots me suffisent......
Alex

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 7198
Réponses: 18
Réponses uniques: 13
Listes: 2 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

L'echo des silences... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alponse BLAISE.

 

 
Cette page a été générée en [0,0962] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.