Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 42
Invisible : 0
Total : 48
· Damon · gattopardo · Fried · ❀ninette1952 · ori
Équipe de gestion
· Emme
13067 membres inscrits

Montréal: 20 mai 17:02:15
Paris: 20 mai 23:02:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Aimer c'est vivre caché... (c&c) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] 2 3 :: Répondre
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 20 juin 2002 à 09:21
Modifié:  30 mars 2008 à 09:14 par (...)
Citer     Aller en bas de page



Tout de suite, je fus sous le charme,
En peu de temps, elle m’a ouvert son âme.
D’abord contemplatif, admiratif, intéressé
Je fus très vite complètement passionné.

Histoire ordinaire et banale, me direz-vous ?
Histoire d’amour à scandale, la comprendrez-vous ?

Messieurs les juges, psychologues et autres tyrans,
Laissez tomber vos usages, et écoutez simplement,
L’histoire extraordinaire d’un couple d’amants ;
Un amour impossible, pour deux cœurs innocents.

Cessez votre mépris, et ouvrez votre cœur enfoui
Pour comprendre comment, vous ruinez notre vie.

Je l’aime, qu’y a t-il à cela d’anormal ?
Sans doute une question d’amour illégal…
Mais laissons plutôt parler le sentimental,
Pour vous expliquer quel est notre mal.

En deux phrases vous allez très vite comprendre,
Mais je vous prie de bien vouloir tout entendre.


Je suis, à mon grand regret, un adulte confirmé.
Elle, c’est une charmante enfant, au cœur léger.
En quelques mots, le problème est ainsi résumé.
Voici au grand jour, notre amour exposé.

Je sens que déjà ce poème vous dérange, vous agace.
Attendez que je vous explique comment elle m’embrasse !
N’y voyez point là un quelconque désir de provocation
Plutôt une envie farouche d’expliquer enfin notre passion.

Elle seule a su m’embrasser avec autant de tendresse
Fermant les yeux, elle m’a donné toute sa jeunesse
Posant lentement sur mes lèvres ses lèvres enfantines
M’offrant la douceur de sa langue sucrée sibylline.

Vous le pensez, mais ce n’était pas vraiment un baiser volé,
Plutôt un gage d’affection qu’elle m’a volontairement donné.

Par ce témoignage de tendresse, elle seule a su me libérer,
Malheureusement, depuis ce jour, aimer c’est vivre caché.

Quel malheur pour une enfant, de croire qu’aimer c’est pécher !
Comment puis-je lui expliquer que la société nous a condamnés ?
Que pourrais-je lui répondre quand elle demande où est le mal,
Si ce n’est qu’à l’heure de l’Euro, le bonheur n’a plus court légal ?


Ce n’est pas une chose aisée pour vous je le comprends
De faire la distinction entre un amant et un tyran
Pourtant c’est là votre métier, celui que vous souhaitez
Alors ne brisez pas son rêve, trouvez la bonne vérité !

Car la réelle vérité est-elle que je lui fais du mal vraiment,
Ou que vous ne supportez pas notre amour, tout simplement ?
Que vous dit-elle, êtes-vous capables de la laisser parler librement ?
Les mots issus du cœur d’une enfant, jamais ne mentent, assurément.

En vérité je vous le dis, moi cette enfant je l’aime tant
C’est pour cela que je lui fais confiance pleinement.

Si jamais elle vous dit, sous la torture ou dans un cri
Qu’un jour, un seul, par ma faute, elle s’est mal sentie
Alors j’accepterai sans haine la vengeance et le châtiment
Car ma vie serait détruite, de la savoir en peine maintenant.

Par contre si elle ne parle que de gentillesse et de tendresse
Alors laissez-nous vivre, tout simplement, notre allégresse.
On ne demande pas l’impossible, pas une entente collective,
Seulement une compréhension, née d’une volonté active.

J’espère que ces quelques mots auront pu vous aider à réfléchir,
Reconnaissez humblement et simplement, que le cœur des enfants
N’est pas forcément un repère de truand, mais il faut savoir l’ouvrir,
Alors croyez-les simplement, ils pourraient vous en apprendre tant !


  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 20 juin 2002 à 09:24 Citer     Aller en bas de page

Ce poème est inspiré d’une histoire vraie, lue dans les journaux il y a quelques temps ; l’ensemble ayant été fortement romancé…

J’ai longtemps hésité avant de le publier… Il s’agir du premier poème que j’ai écris.

L’issue de la véritable histoire fut tragique, puisqu’elle s’est terminée par un suicide commun des deux amants, affligés par l’incompréhension de la masse soi-disant bien pensante… fatigués par les jugements de « ceux qui savent », ceux qui prétendent détenir la vérité… Il avait 21 ans, elle en avait 11 ou 12…

Je tiens à m’adresser personnellement à toutes les personnes que j’ai pu choquer ou blesser avec ce poème, je ne parle ici que d’amour, pas de sexe ni de violence et encore moins d’inceste, entendons-nous bien ! Je ne veux que soulever une question : à partir de quel age peut-on réellement tomber amoureux ? Cette histoire semble donner raison au fait que l’on peut aimer dés un age précoce, mais est-ce un cas isolé ?

Avec tout ce qu’on voit, tout ce qu’on entend, et même tout ce qu’on lit sur ce site, je comprends que cela puisse faire peur… Mais justement, à trop vouloir protéger, on peut finir par tuer, la preuve en est la fin tragique de leur histoire… Si certaines personnes avaient pris le temps d’écouter cette enfant, et surtout d’essayer de la comprendre, de faire confiance en ses sentiments, le drame ne serait pas arrivé…

Je ne vante pas les mérites d’une telle relation, mais je me dis simplement que peut-être si l’on était capable de plus écouter les enfants (et que ce soit dans ce cas, pour l’amour, ou dans un autre, pour un appel au secours) cela pourrait éviter bien des malheurs… Apprenez à faire confiance aux enfants, ce n’est pas si compliqué et cela pourrait tellement vous apporter… En tant qu’adulte nous aurions sans doute pas mal de leçons à apprendre d’eux… mais c’est toujours difficile à admettre que quelqu’un de plus jeune, qui plus est un enfant, puisse nous apprendre des choses ; et la première de ces choses, ça serait sans doute l’humilité…

Encore désolé si j’ai choqué des personnes.

Voilà maintenant c’est à vous…

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 21 juin 2002 à 01:49 Citer     Aller en bas de page

bon ben a croire que mon poeme n'est pas si choquant que ça, je m'attendais a une quantité de commentaires...

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
Evelyne


Ne plus vivre pour seulement vivre...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
134 poèmes Liste
795 commentaires
Membre depuis
16 mai 2002
Dernière connexion
9 octobre 2005
  Publié: 21 juin 2002 à 09:49 Citer     Aller en bas de page

Je n'est pas été choquer par cet écrit mais profondément touché...
Tu sais... Il y a encore des gens sur cette planète qui vivent et laissent vivre...
Il y auras toujours des gens pour critiquer l'amour... Mais puisque que je sais très bien que rien ou presque ne peut vaincre l'amour, je ne cherche plus à la comprendre encore moin à la critiquer...
Les préjugés... Voilà... Une jalousie du bonheur, une jalousie de la folie...

  Au lieu de renforcir mon égo je forme mon esprit... Les rêves se forgent ainsi...
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 24 juin 2002 à 03:41 Citer     Aller en bas de page

merci de ta réponse, ça me touche profondément de voir que certaines personnes sont capables de comprendre, quand on prend le temps de leur expliquer .

apparemment les gens sont presque moins choqués que moi-même en l'écrivant !

content de voir qu'apparemment je me suis expliqué correctement...

merci encore de ta réponse qui m'a vraiment beaucoup touchée, et qui m'a permis de voir que certaines personnes, au moins, sont capable de comprendre certains sentiments...

ps : si on pouvait se parler sur MSN ou AIM ça me ferait plaisir

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
BouToN dOr

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
82 commentaires
Membre depuis
31 mai 2002
Dernière connexion
28 janvier 2005
  Publié: 30 juin 2002 à 09:23 Citer     Aller en bas de page

Bon bah viens enfin l'heure de ma réponse... lol
Je crois que l'on peut aimer à la folie dès notre plus jeune âge et c'est problématique effectivement...
Ce n'est pas mal de tomber amoureux loin de là, quelquesoit la personne qu'on aime et nos différences...
Simplement la vie contient certaines étapes à ne pas sauter...Tout particulièrement l'enfance qui aura beaucoup d'incidence sur notre futur. Et le fait qu'une enfant tombe si vite dans une relation à deux je pense que ça n'est pas vraiment positif si on ne fait pas attention... Il faut être très prudent et ne pas la faire plonger dans nos vies d'adultes avant l'heure...Lui laisser sa pureté... Sa joie de vivre... Loin des soucis... Ca peut paraître cruel peut- être mais pour moi l'enfance est digne d'une beauté sans précédent...L'aimer comme un homme aime lui arrache quelquepart ce doux moment à vivre pleinement... D'ailleurs on peut constater ce qui est arrivé aux personnages de ton histoire... Cette enfant n'avait pas la possibilité de faire face. Faire face au monde car c'était trop tôt peut-être...

Je ne suis biensûr pas catégorique, et ce n'est que mon point de vue... Mais laissez aux enfants ce qu'ils ont de plus beau... Et cette distance qu'ils peuvent encore entretenir avec les souffrances du monde des adultes...
Aimez les plus que tout mais à la façon d'un enfant...



  BouToN dOr
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 2 juil 2002 à 07:05 Citer     Aller en bas de page

la-dessus je te suis entierement... c'est pas toujours rose d'être un adulte, alors laissons-les profiter de l'insouciance de l'enfance...

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
Sav

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
819 commentaires
Membre depuis
6 mai 2002
Dernière connexion
20 avril 2011
  Publié: 23 sept 2002 à 11:45 Citer     Aller en bas de page

superbe ton poème... vraiment touchant, je l'avais pas lu encore.
je pense moi que les enfants peuvent bien sur ressentir de l'amour ou du désir pour des personnes plus agées, seulement l'inverse, un adulte éprouvant du désir sexuel pour un enfant.... pour moi ce n'est pas normal.
sinon ton poème est super beau, comme tous les autres d'ailleurs !
bisous
sève

 
sandra23

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
26 commentaires
Membre depuis
4 août 2002
Dernière connexion
13 novembre 2006
  Publié: 23 sept 2002 à 12:15 Citer     Aller en bas de page

j'adore le poeme je ne dis rien sur moi ni sur mon copain mais ça me fais penser a mon histoire car j'ai eu beaucoup de probleme et les personnes qui me foutaient dans la merde ils ne pensaient qu'au loi et pas au sentiments mais moi je sais que j'ai des sentiments pour lui.

 
{L|L-AnN}


{- Yes I Am A Liar, Yes I Am A Sinner, Please Forgive My Broken Soul -}
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
40 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2002
Dernière connexion
19 février 2003
  Publié: 23 sept 2002 à 15:31 Citer     Aller en bas de page

Le poeme est tres beau mais dans l'ensemble moi personnellement, jcrois qu'un homme de 21 ans avec une fillette de 12 ans sa se fais pas...jsais que lamour c lamour pis on peux pas empecher un coeur daimer mais ya tjours des limites...dans mon coin on appele ca tu détournement de mineur pis hum...ma soeur a 12 ans pis savoir qu'elle aime un homme de 21 ans la...oufff mes parents peterai bin une coches! Adulte vs enfant...hum non vraiment sa sfais pas...dsl mais cé mon opinion!
baon bah faullais jdisse koi je pense...dsl den vexer!
{L|L-AnN}
Sans rancunes!

  Blast oxygen masks, smoke filled cabin,Depressurize, don't be afraid, hold onto me,We're goin down, but not our love,Death don't seem so bad, 'cause I'm with you,My only love, so close your eyes,Kiss me one last time, We're gonna die,but not our love, not our love (Falling in love -NOFX)
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 25 sept 2002 à 02:56 Citer     Aller en bas de page

merci de vos commentaires......

tu sais {L|L-AnN}, mon but n'est pas de vanter les merites d'une telle relation ! plutot de souligner que l'incompréhension et la bétise des gens peut ammener a des catastrophes......
sans rancunes

qd a toi baby ça fait plaisir de trouver des gens tolérants... merci pour ton commentaire........

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
{L|L-AnN}


{- Yes I Am A Liar, Yes I Am A Sinner, Please Forgive My Broken Soul -}
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
40 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2002
Dernière connexion
19 février 2003
  Publié: 25 sept 2002 à 13:30 Citer     Aller en bas de page

WoW!

  Blast oxygen masks, smoke filled cabin,Depressurize, don't be afraid, hold onto me,We're goin down, but not our love,Death don't seem so bad, 'cause I'm with you,My only love, so close your eyes,Kiss me one last time, We're gonna die,but not our love, not our love (Falling in love -NOFX)
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 25 sept 2002 à 13:56 Citer     Aller en bas de page

merci pour ce commentaire trés .......expressif

qd je parlais de gens tolérants je pensais pas a toi mais a ceux qui les ont poussés a bout.....

c'est a cause de ça ce commentaire ?

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
{L|L-AnN}


{- Yes I Am A Liar, Yes I Am A Sinner, Please Forgive My Broken Soul -}
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
40 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2002
Dernière connexion
19 février 2003
  Publié: 26 sept 2002 à 14:46 Citer     Aller en bas de page

Nenon!

  Blast oxygen masks, smoke filled cabin,Depressurize, don't be afraid, hold onto me,We're goin down, but not our love,Death don't seem so bad, 'cause I'm with you,My only love, so close your eyes,Kiss me one last time, We're gonna die,but not our love, not our love (Falling in love -NOFX)
*~AngelChicklet~*


Everytime a star lights up, an angel gets it's wings.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
343 commentaires
Membre depuis
11 juin 2002
Dernière connexion
14 décembre 2006
  Publié: 26 sept 2002 à 19:18 Citer     Aller en bas de page


Alors, comment mettre en mot mes sentiments? Je ne sais pas trop alors, je vais dire ce qui me vient du coeur et si ça sort tout croche, ça sortira tout croche!

Je trouve Christopher que tu as su captiver tellement de sentiments dans ce poème c'est vraiment incroyable...en lisant ce poème, je n'étais pas choqué ou blessé dans le sens de penser que tu as écrit quelque chose qui ne se dit pas...bien au contraire, j'étais attristée à cause de la situation et ensuite, après avoir lu ton premier commentaire, j'étais tellement boulversée de voir qu'il a fallu que ces deux amants prennent le suicide comme moyen de secours....Moi je suis bien contente que tu as décidé de publier ce poème, car je crois vraiment que c'est tout un réveil pour ceux qui ne veulent justement pas se réveiller!! C'est vrai qu'il faut écouter les enfants, car les âmes les plus sincères, sont bien ceux des enfants...

Alors, j'espère que mon blabla a fait au moins un peu de sens pour toi et j'espère que les gens pourront prendre ton poème comme avertissement et non comme quelque chose l'où il faut fermer les yeux...

Continu toujours d'écrire Chris, car tu es une vraie inspiration!!!

Bisoux grand frère!!!

  I'd rather die a man than live for an eternity as a machine.{br}-Bicentenial Man{/br}
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 27 sept 2002 à 01:35 Citer     Aller en bas de page

Rassure-toi j'ai parfaitement compris le sens de ton blabla...

Et je vois que tu as parfaitement saisi le but de mon poéme et ça me fait plaisir... Et je suis sontent si d'aprés toi ça peut être une "réveil" pour certains, une inciatation au dialogue, car c'était exactement le but recherché... C'est vrai que j'ai longtemps hésité avant de le mettre sur le site.... mais finalemeent en te lisant je me dis que j'ai eu raison... a quoi bon écrire un poéme sur un tel sujet si c'est pour le garder pour soi ?

bisous p'tite soeur

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
*~AngelChicklet~*


Everytime a star lights up, an angel gets it's wings.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
343 commentaires
Membre depuis
11 juin 2002
Dernière connexion
14 décembre 2006
  Publié: 27 sept 2002 à 19:22 Citer     Aller en bas de page


Je suis vraiment contente que tu as compris ce que je radottais dans mon message!

Je trouve que tu as bien raison en disant, "quoi bon écrire un poème sur ce sujet, si c'est pour le garder pour moi"...tu as totalement raison et je trouve que oui, ce poème sera quelque chose de bon pour les gens qui prennent le temps de le lire. C'est sûre, il y aura des gens qui ne comprendras pas le vrai sens de ton poème, mais heureusement, tu en as beaucoup qui l'on comprit et qui ton laissés de bons commentaires!

Bisou l'grand frère

  I'd rather die a man than live for an eternity as a machine.{br}-Bicentenial Man{/br}
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 9 jan 2003 à 01:56 Citer     Aller en bas de page

Juste un ptit commentaire pour faire remonter mon poeme en 1ére page...

Hooo c pas bien !

En fait je suis surtout revenu sur ce poeme pour voir a quelle date remonte mon 1er contact avec Baby girl... Que de chemin parcouru depuis !

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
larme_de_crystal


La délicatesse est une façon de parler et l'amour une façon de faire. (Michel Audiard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
2664 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2002
Dernière connexion
12 février
  Publié: 9 jan 2003 à 04:41 Citer     Aller en bas de page


Malgré nos différents, je sais reconnaitre le talent.
Très beau procés contre les non-croyants, aimer c'est sans compter, sans regarder et sans se cacher(normalement).
Des points similaires je trouve quand même avec "votre" histoire ...

Bonne route

  Quand tout semble perdu, accroche toi au mot ESPOIR
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 9 jan 2003 à 14:20 Citer     Aller en bas de page

merci pour ton commentaire.....

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
angel


Les moments passé a tes cotés ne seront jamais oublier
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
205 poèmes Liste
939 commentaires
Membre depuis
6 mai 2002
Dernière connexion
18 juin 2006
  Publié: 9 jan 2003 à 17:20 Citer     Aller en bas de page

Ton poeme est si merveilleux,mais il est triste aussi.Tu écrit tellement de belle phrase.Tes rimes sont si belles...L'histoire si touchante.
Les mots me manque tellement qu'il est beau.JE te félicite!!Vraiment tu as une tres belle plume.

  Ce que les yeux peuvent regarder et les oreilles écouter,nest rien comparer a ce que le coeur peut éprouver
Page : [1] 2 3 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 7587
Réponses: 54
Réponses uniques: 25
Listes: 2 - Voir

Page : [1] 2 3

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0801] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.