Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 26
· Jean-Jacques
13246 membres inscrits

Montréal: 3 déc 18:30:12
Paris: 4 déc 00:30:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: L' appareil Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Alanna

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
30 août 2012
Dernière connexion
4 janvier 2015
  Publié: 4 jan 2015 à 05:01
Modifié:  4 jan 2015 à 08:47 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

L'autre soir sur une chaîne éducative
À une heure somme toute pas si tardive
Passait un film des plus anglais
Qui je l'avoue laisse stupéfait.

C'est une ville anglaise au siècle dernier
La population féminine est bien ennuyée
Des femmes laborieuses se plaignant de leurs charges
Travail enfants mari elles veulent qu'on les décharge.

Il est un médecin qui alors diagnostique
Une maladie que l'on nomme hystérique
Pour les soulager ce dernier a du doigté
Chaque rendez-vous pour elles en aparté.

Celles-ci se pâment et retrouvent le sourire
Sur les conseils d'un ami le médecin respire
En inventant l'appareil électrique à jouir
Il calme chez les femmes le feu du désir.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
526 poèmes Liste
23822 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 4 jan 2015 à 16:50 Citer     Aller en bas de page

C'est chaud, mais il me semble que les médecins sont en grève...Je comprends mieux qu'il en fut un pour créer une telle invention
Marrant ce loufoque...Ça détend
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
268 poèmes Liste
3818 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 4 jan 2015 à 18:20 Citer     Aller en bas de page

Chaîne éducative tu dis... Pour adulte alors

Bel écrit

La Brune Colombe

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
399 poèmes Liste
4403 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 5 jan 2015 à 01:43 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Alanna,
un appareil à jouir qui a l'avantage de réjouir bien des femmes.
Merci pour ce loufoque ...instructif et jouissif.
Meilleurs voeux
Pichardin

  Pichardin
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 juillet
  Publié: 5 jan 2015 à 11:16 Citer     Aller en bas de page



Bonjour Alanna,

Une poésie pleine d'humour !
Merci de ce sourire en partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 765
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0213] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.