Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 304
Invisible : 0
Total : 308
· Mawringhe · Tychilios · Dacie · ori
13150 membres inscrits

Montréal: 24 févr 13:35:53
Paris: 24 févr 19:35:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: L' ancre de la symbiose Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
31 octobre 2019
  Publié: 20 nov 2010 à 02:32 Citer     Aller en bas de page




C’est à l’encre sympathique que je n’écris rien qu’elle ne puisse découvrir…
Elle sait déjà tout…

Avec elle, entretenir le mystère ne sert à rien car elle est elle-même le mystère !

L’accent, posé sur un rayon de soleil qui l’accompagne sur le seuil de sa porte à l’ heure du café, prête sa vie à la mienne pour faire le sommeil à l‘envers et entrer dans le rêve…

La symbiose jette l’ancre…
La volupté devient sucrée, le visage se dévoile, le tremblement de cœur devient l’aveu…

Je crois bien que je l'aime...

Et puis un soir, unique, à l’avant d’une peur, avec la pluie qui grisaille l’ardeur, révèle l’énigme d’un amour trop rêvé.
Au cœur de l’automne, comme au cœur de la faim et la soif d’elle, je reste sourd et aveugle au craquement de la dernière flamme qui prend la dernière brindille de mon envie d’elle…

L’ancre de la symbiose demeure un feu éternel et tous les chants de douleur le bûcher de ma vie !

 
xav21

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
1497 commentaires
Membre depuis
3 mars
Dernière connexion
9 juin 2018
  Publié: 20 nov 2010 à 11:28 Citer     Aller en bas de page

Ce chant est un soupir, d'aisance ou de confiance il ne sait dire.

S'il suffisait qu'on s'aime, le croire ne suffit à ma peine.

Serge, un soir unique est l'armure d'un corps, tel un solfège écrit en clé de sol, il revit et répète inlassablement l'unique pour en faire l'Eternel...

Bisous mon Serge, je ne sais ou tu es !!! Triste !

Bisous


 
FloRe


Tu es beau, j'aime cette image de toi jouant de la guitare!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
1478 commentaires
Membre depuis
17 mai 2006
Dernière connexion
3 mai 2019
  Publié: 20 nov 2010 à 11:28 Citer     Aller en bas de page

Ce chant est un soupir, d'aisance ou de confiance il ne sait dire.

S'il suffisait qu'on s'aime, le croire ne suffit à ma peine.

Serge, un soir unique est l'armure d'un corps, tel un solfège écrit en clé de sol, il revit et répète inlassablement l'unique pour en faire l'Eternel...

Bisous mon Serge, je ne sais ou tu es !!! Triste !

Bisous


  Toujours l'Amour, Toujours les heures (The hours)
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
761 poèmes Liste
10434 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
22 février
  Publié: 20 nov 2010 à 15:31 Citer     Aller en bas de page

Je ne retiendrais qu"un amour rêvé" meme si tout le poeme me parle, merci Serge ....

Mystic

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1646
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0189] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.