Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 17
Invisible : 0
Total : 20
· Lafleurquirime · rené duruisseau
Équipe de gestion
· Maschoune
13319 membres inscrits

Montréal: 25 oct 03:27:02
Paris: 25 oct 08:27:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: poésie d'autocar Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2801 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 9 févr 2015 à 21:50
Modifié:  27 mars 2015 à 18:12 par SienKieWicz
Citer     Aller en bas de page

par un éclair de génie
- ou de Zeus, c'est selon
Sisyphus voulut publier
une annonce dans l'e-bay

''roche roulante ayant servi depuis l'éternité
pour qui aime l'exercice''

mais des internets ne ressort par qui veut, et bientôt
visionnant juste une dernière vidéo
Sisyphus s'endormit la main dans le sac de chips

----
tout est bla-bla la neige elle tombe
indulgemment sur nos bla-bla
il se peut dire blague à la ronde
il se peut croire ceci cela
---

deux binocleux dans l'autocar
deux binoclards gazéifères
jouent aux dés font du bruit

et ainsi j'en ai perdu le fil de ma roche

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
9721 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 10 févr 2015 à 03:38 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Je ne sais pas si j'ai tout compris. En tout cas, le style m'a bien fait sourire.

Catherine

 
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9821 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 10 févr 2015 à 19:46
Modifié:  10 févr 2015 à 19:46 par SélénaéLaLouveFéline
Citer     Aller en bas de page

SienKieWicz

C'est assez ambigu, mais j'aime beaucoup

Sélénaé

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 juillet
  Publié: 12 févr 2015 à 16:04 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir SienKieWicz,

Je suis du même avis que Catherine et Sélénaé !
Merci de ce partage que j'ai aimé lire !


Mes amitiés

Sybilla


  Le rêve est le poumon de ma vie
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 7 mars 2015 à 09:24
Modifié:  2 avr 2015 à 08:28 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Surréaliste à volonté... On n'essaie surtout pas de comprendre... mais tout simplement de sentir ou plutôt de ressentir l'ambiance à travers la composition des mots... Un sentiment de solitude profonde et de mal de vivre... un recommencement sans fin et sans espoir. Un roche roulante qui a servi depuis une éternité... et quelqu'un veut s'en défaire... car il en a marre de rien faire et de rouler pourquoi, pour qui... le bus de l'internet... une accumulation de bla bla à n'en pas finir. Et un énorme choc entre deux aspects de la Culture. La pierre et la montagne... la mythologie grecque... Sisyphe...??

Voilà mes ressentis cher Poète... mystérieux et pourtant...
Bien à toi avec mes amitiés,
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2801 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 5 mai à 08:21 Citer     Aller en bas de page

Merci (très en retard) à tous! J'avais sans doute effacé mon message de remerciement par inadvertance. Dans tous les cas, si vous repassez ici... Actuaire, très fine observation et compréhension: en plein dans le mille.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 774
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0227] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.