Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 284
Invisible : 0
Total : 284
13277 membres inscrits

Montréal: 17 jan 00:55:38
Paris: 17 jan 06:55:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Mauvaise rencontre. ( Fantaisie sur réflexions animalière,1) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 novembre 2019
  Publié: 11 avr 2015 à 07:17 Citer     Aller en bas de page

Un soir entre chien et loup,
Il faisait un froid de canard,
Adèle avait la chair de poule.
Elle prit un remède de cheval
Qu'elle avait payé en monnaie de singe!

Elle reprit du poil de la bête.
Il n'y avait pas un chat dans la rue.
Se couchant comme les poules,
Elle courut tel un zèbre,
Versa des larmes de crocodile
En sentant qu'elle était perdue!

Près d'une porte cochère
Un homme la regardait en chien de faïence.
Il parlait Français comme une vache Espagnole,
Et s'ennuyait comme un rat mort.

Il lui demanda d'être copains comme cochons,
Comme elle avait des fourmis dans les jambes,
Elle lui tira les vers du nez et déclara:
"Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées!"

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
535 poèmes Liste
24024 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 11 avr 2015 à 10:30 Citer     Aller en bas de page

Hi hi , pas mal du tout chère Josette...L'homme devait avoir une voix de coq châtré , sans aucun doute et ça lui a mis la puce à l'oreille...
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
12 décembre 2020
  Publié: 11 avr 2015 à 13:35 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère Josette,

Bravo pour ce super loufoque qui met en scène tous ces animaux !
Tu m'as beaucoup amusée !


Belle soirée !
Amitiés de James et moi


  Le rêve est le poumon de ma vie
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
4638 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 11 avr 2015 à 13:51 Citer     Aller en bas de page

T'es comme un poisson dans l'eau sur le sujet
Avec des images d'un idiotisme animalier
Passant du coq à l'âne avec aisance
Faut quand même avoir une araignée au plafond

GMÉ

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet 2020
  Publié: 11 avr 2015 à 21:25 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Josette,

Heureux de te relire cette nuit ou la création est pour moi en ces instants obscurs de la vie

Un très beau tableau versifié

Bisous james

  Membre de la Société des poètes Français.
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 novembre 2019
  Publié: 21 avr 2015 à 07:34
Modifié:  21 avr 2015 à 07:35 par josette
Citer     Aller en bas de page

merci infiniment pour vos adorables com pleins d'humour!:

ODE,
VENUZIA,
GRG,
SYBILLA,
QUOIQOUIJE,
JAMES.

j'ai beaucoup ri en les lisant, quel régal!

douce journée,
bien amicalement,
Josette


 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 962
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Je Te Regarde Dormir (Amour)
Auteur : mido ben
Le ménage (Autres)
Auteur : Alanna
Faire connaître sa science (Loufoques)
Auteur : Pichardin
Eros Tique (Loufoques)
Auteur : Catwoman
Un langage peu distingué! (Loufoques)
Auteur : josette
Douces heures (Loufoques)
Auteur : Pichardin
Les Couleurs de la Tendresse (Autres)
Auteur : KYRICE
La Balade d'arashiyama (Autres)
Auteur : RiagalenArtem
Hors de la ville (Loufoques)
Auteur : Catwoman
L'ange de mes nuits (Amitié)
Auteur : Lullaby
Merci (Autres)
Auteur : Alanna
La maison oubliée (Autres)
Auteur : josette
Une perruque vagabonde (Loufoques)
Auteur : josette
Elle était mon bonheur (Amour)
Auteur : Vincendix
Un coin de ciel bleu (Autres)
Auteur : Rousselaure

 

 
Cette page a été générée en [0,0230] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.