Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 22
· Tychilios
13169 membres inscrits

Montréal: 22 août 19:02:28
Paris: 23 août 01:02:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Quelques rides , là aux coins des yeux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
20 août
  Publié: 27 févr 2011 à 13:36
Modifié:  3 juil 2013 à 09:12 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Vivaldi -Le quattro stagioni
Nom du site


Quelques rides au coin
De nos yeux
Et la peau de nos mains
Qui a perdu sa blancheur immaculée
Et les fils comme d’argent
Qui illuminent
Tes mures tempes
Sont le signe de plusieurs milliers de jours
Ont laissé leur blanche trace
Pas toujours bienveillante
Mais jamais dévastante
Sur nos corps
Les sanctuaires qui protègent nos âmes

Dans nos cœurs
Stalagmites d’émotion
Montrent et indiquent
Que tempêtes et vents séchants
Certaines pluies d' eaux rouges débordantes
Ont déposé écailles et cendres
Sans former aucune plaque
Carapace ou filtre épais
Sans faiblir nos éloquentes fibres de l'âme

Certains jours nos regards
Sont opaques

Montrent toutes nos angoisses
nos chagrins

Mais ils gardent la douceur
Et savent dire
Que dans l’autre trouvent encore
Leur désir
Leur plaisir

Traduzione in italiano

Qualche grinza, là all'angolo degli occhi


Qualche grinza

Là all'angolo degli occhi

E la pelle delle mani

Che ha perduto il suo biancore

Immacolato

E i fili un po' d'argento

Che illuminano le tue tempie

Ormai mature

Sono il segno

Dei mille e passa giorni

Che passando hanno lasciato

Una traccia qualche volta poco benevola

Ma non ancora devastante

Sui nostri corpi

I santuari protezione per le nostre anime


Nei nostri cuori

Stalagmiti di emozioni

Mostrano e indicano

Che tempeste e venti che asciugano

O troppe piogge dalle acque rosse e debordanti

Hanno lasciato scaglie e ceneri

Senza mai formare una placca

Una corazza o un filtro spesso e duro

Senza mai indebolire

Le nostre eloquenti fibre dell'anima




Certi giorni i nostri sguardi

Sono opachi

Mostrano le nostre angosce e le nostre pene

Ma conservano la loro dolcezza

E sanno dire


Che nell'altro trovano ancora

Il loro loro piacere e il loro amore

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Rabab


"Si Dieu n'avait pas fait la femme, il n'aurait pas fait la fleur..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
1520 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2010
Dernière connexion
23 janvier 2018
  Publié: 27 févr 2011 à 14:53 Citer     Aller en bas de page

J'ai préféré la version française vu que je n'ai absolument rien compris à l'italien

J'avoue que c'était une très belle lecture, merci beaucoup lilia


Bonne soirée,

  Tout ce qui brille, offre à l'âme... Son parfum ou sa couleur... Si Dieu n'avait fait la femme, Il n'aurait pas fait la fleur... (V. Hugo)
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21887 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 août
  Publié: 27 févr 2011 à 15:41 Citer     Aller en bas de page

Gala , j'ai bien aimé ce poème , je le trouve aussi doux à lire en langue italienne , la tendresse s'y prête...
Fort joli texte
Merci de cette lecture
Amitiés ODE 3117

  OM
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 28 févr 2011 à 01:43 Citer     Aller en bas de page

"Mais ils gardent la douceur
Et savent dire
Que dans l’autre trouvent encore
Leur désir
leur plaisir"

C'est l'amour vrai, éternel, merci Lilia de nous dire avec toute ta tendresse, que ça existe encore...

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
16104 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 28 févr 2011 à 03:41 Citer     Aller en bas de page

Tes vers, sables blancs

Absorbent l’écume du vague à l'âme

Et sublime les êtres

A aimer davantage

et qu'importe la langue, bien que j'ai cette douce faiblesse d'aimer cette langue maternelle qui est notres.

tanti baci

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
20 août
  Publié: 1er mars 2011 à 06:39 Citer     Aller en bas de page


A vous tous chers amis un immense merci pour avoir lu et commenté mes mots: chaque fois je me sens honorée pour votre attention et generosité.
A plus parmi vos lignes...

lilia







  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 1er mars 2011 à 15:19 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème où l'amour, intact, a traversé le temps...
J'ai une préférence pour :

Dans nos cœurs
Stalagmites d’émotion
Montrent et indiquent
Que tempêtes et vents séchant

Amitiés
Bernylys

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
20 août
  Publié: 17 mars 2011 à 01:33
Modifié:  17 mars 2011 à 01:35 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Stille Genieter
Chère amie,

Tout d'abord je suis content pour vous et certainement pour toi
La longévité de la passion que vous avez pour vous nous donne foi
Dans la résistance de l'amour à l'attaque du temps
Et aux séduisantes airs d'ailleurs apportées par le vent

J'aime ta manière d'en parler et de nous rappeler de continuer à faire confiance dans la force de l'amour

Je t'embrasse



Cher Stille ...
l'amour qui dure... : chance et ...cultivation, permanente .


lilia





Citation de Bernylys
Très beau poème où l'amour, intact, a traversé le temps...
J'ai une préférence pour :

Dans nos cœurs
Stalagmites d’d'émotion
Montrent et indiquent
Que tempêtes et vents séchant

Amitiés
Bernylys



Chère amie moi aussi j'aime cette image de l'amour que jours après jours laisse des traces belles ...
Belle journée


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1601
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0343] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.