Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 289
Invisible : 0
Total : 290
Équipe de gestion
· Maschoune
13150 membres inscrits

Montréal: 24 févr 13:16:32
Paris: 24 févr 19:16:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Les désirs... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
31 octobre 2019
  Publié: 4 mars 2011 à 13:48
Modifié:  7 mars 2011 à 05:27 par Serge
Citer     Aller en bas de page




Rien ne peut retenir mon envie de ton eau
De feu et sang mêlés. Les rondeurs de ton dos
Lèvent tous mes doutes, de mon cœur à mes os.

Je connais les désirs de bouches et de mains
Que l’amour nous donne sans attendre demain
Dessinant sur nos corps le plus beau des chemins.

Sur le grand lit défait, exulter pour survivre
Devient seule raison du désir qui enivre
Jusqu’à prendre nos peaux comme routes à suivre…

Le désir se ressource au plus fort de l’émoi,
Se transforme à ton corps si tu ne veux que moi,
M’offre tous tes secrets au plus profond de toi…









 
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre 2019
  Publié: 4 mars 2011 à 14:08 Citer     Aller en bas de page

Jusqu’à prendre nos peaux comme routes à suivre…

et sans boussole... j'aime beaucoup cette vision ci Serge..
Une invitation au voyage charnel et passionné..
Arfff de fort jolies images.
Amitiés
F

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
1841 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 4 mars 2011 à 14:28 Citer     Aller en bas de page

Oh oui j'ai bien aimée les belles images merci du partage amitiés Elisa

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril 2019
  Publié: 4 mars 2011 à 18:17
Modifié:  5 mars 2011 à 16:27 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

C'est un heureux mélange ou l'harmonie des mots engendrent les flammes du désir...

Moi je ne dis qu'un mot

Mes amitiés Yvon

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
761 poèmes Liste
10434 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
22 février
  Publié: 5 mars 2011 à 03:28 Citer     Aller en bas de page

Un voyage au pays des désirs tendre et sensuel
de belles images avec une preference pour cette
strophe même si tout me plait

"Sur le grand lit défait, exulter pour survivre
Devient seule raison du désir qui enivre
Jusqu’à prendre nos peaux comme routes à suivre…"


Mystic


 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 26 mai 2011 à 10:58 Citer     Aller en bas de page

sensuel et vivant, tout un programme...on prend plaisir à découvrir ces vers imagés avec intensité !
le désir est tellement intéressant à écrire.
amitiés sincères.
pyc.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1367
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0451] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.