Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 29
· Argynne Aphrodite · Naej · Pipa · Balzak · Lilania · Aude Doiderose
13163 membres inscrits

Montréal: 20 août 03:59:20
Paris: 20 août 09:59:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Distribution des prix............... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 12 juil 2015 à 03:16
Modifié:  12 juil 2015 à 03:21 par Emme
Citer     Aller en bas de page


Chaque fin de l’année, à la distribution
Des prix, il ressentait une étrange pression,
De celle qui vous laisse, détendu et serein,
Sachant qu’aux noms cités, il n’aurait pas le sien !!!

Le français, écrivant façon texto-matique,
Il se savait fort loin des textes dit classiques,
En math aucun espoir, matière qu’il vomissait
Disant c’est pas beau de voir quelqu'un qu’a l’cul laid.

L’histoire il s’en foutait, se moquant du passé,
La Géo, à quoi bon, savoir ou sont placés
Sur le globe terrestre, les pays exotiques,
Où jamais je n’irai, je crains trop les moustiques.

Il lui restait les langues, étrangères, une affaire
Qui lui semblait curieuse, et surtout pour quoi faire ??
Parler une autre langue, quand le mime Marceau,
S’exprimait par des gestes et sans dire un seul mot !!!

Dés lors qu’attendait-il en cette fin d’année,
Sachant qu’aucun des prix ne lui serait donné ??,
Il était juste là, pour voir les arrogants
Qui se pensaient très bons, repartaient comme des glands.

Aujourd’hui, il honnit sur ses erreurs d’hier,
L’ayant empêché de faire honnête carrière,
Son cursus minable, oyez comme c’est triste,
Lui permettant, c’est dur, de n’être que …..…ministre !!!!

  Le Kajoleur
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
3 août
  Publié: 12 juil 2015 à 07:19 Citer     Aller en bas de page



Bonjour TitiKJ,

Merci pour ce sourire en partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
447 poèmes Liste
21878 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
15 août
  Publié: 12 juil 2015 à 07:38 Citer     Aller en bas de page

Il me plaît vraiment ce loufoque et la fin est superbe, et c'est tellement d'actualité...QUE ministre, c'est quand même pas mal pour ce qu'ils touchent comme " salaire " Honnête carrière, il faut en douter pour certains.
Dire qu'il y a des smicards qui ont bac plus plus plus et encore plus mais qui n'ont eu comme chance que celle d'être fils d' ouvriers ( ce n'est pas un déshonneur ) mais les chances sont limitées.
Bon, le prix à quel prix
Merci pour ce superbe loufoque qui m'a bien fait rire.
Merci TITIKJ
ODE 31 - 17

  OM
ecrinf
Impossible d'afficher l'image
Je me retourne encore et d'un regard d'envie Je contemple ces mots que je n'ai pas écrits
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
1520 commentaires
Membre depuis
14 février 2011
Dernière connexion
8 juillet
  Publié: 12 juil 2015 à 17:03 Citer     Aller en bas de page

Une pensée géographiquement politique pour ton ministre :
La Hollande est un plat pays qui a beaucoup de fromages
Au masculin c'est un fromage qui mets à plat le pays
Amitiés

Patrick

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
447 poèmes Liste
21878 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
15 août
  Publié: 13 juil 2015 à 12:00 Citer     Aller en bas de page

Pour ce que ECRINF a écrit, je répondrai, " Dans le fromage, il y a souvent des vers " Ça ronge. Pas ceux de la poésie malheureusement
Bises ODE 31 - 17

  OM
Hermes78
Impossible d'afficher l'image
Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances Charlie Chaplin
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
245 commentaires
Membre depuis
8 juin 2015
Dernière connexion
9 janvier 2017
  Publié: 16 juil 2015 à 14:00 Citer     Aller en bas de page

Une belle réussite
H

 
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
670 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
7 août
  Publié: 17 juil 2015 à 02:28 Citer     Aller en bas de page

Poème pas si loufoque que cela, je le trouve très fin et plein d'enseignements avec une belle écriture.

Gilles

  gilles
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 555
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0352] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.