Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 23
13121 membres inscrits

Montréal: 18 févr 00:06:49
Paris: 18 févr 06:06:49
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Anissa Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 30 avr 2011 à 03:29
Modifié:  30 avr 2011 à 15:34 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

Oran la radieuse dort et s'étire jusqu'au port.
Sous sa terrasse ombragée, Mohamed se repose.
S'il lève les yeux, de l'autre coté de L'oued Rhi,
Il aperçoit la mosquée où il va prier.

Mohamed prie en français.
Il ne sait pas pourquoi.
Il chante en arabe la chanson d'Anissa.
Il ne sait pas pourquoi.

Anissa miel et soleil.
Anissa sent le jasmin.
Anissa sur moi veille.
Anissa soirs et matins.

Mohamed c'est en français qu'il rêve
Qui peut lui dire pourquoi.
Annie et Michel, une vespa rouge.
Qui peut lui dire pourquoi.
Et le rêve s'efface.
Et c'est un grand trou noir

Anissa mon bel amour.
Ta main sur mes blessures
Anissa jour après jour
Mon île posée sur l'azur.

Mohamed deux fois blessé
Qui peut lui dire pourquoi
Abandonné, laissé pour mort
Anissa l'avait ramassé
Elle ne sait pas pourquoi.
Combien de linges rougis
Pour laver son pauvre corps
Une première fois.

Anissa miel et soleil
Tes lèvres de dattes mures
Anissa mon corps s'éveille
Tes mots à l'assaut de mes murs.

Mohamed deux fois blessé
Et s'ajoute les pourquoi
Et cette bombe au nom de quoi
Oran meurtrie, Oran qui saigne
Et Mohamed encore lui
Et Anissa toujours, toujours,
A l'hôpital l'a retrouvé.

Le temps qui passe et les enfants,
Papou les bercent sur ses genoux,
Le temps qui passe les voilà grands.
Papou, c'est Mohamed qui l'a nommé
Dieu sait pourquoi. Alla est grand.
Lequel des deux lui a dicté,
D'ouvrir ce tiroir réservé.

Anissa çà veut dire quoi
Deux noms, les deux c'est moi
Mohamed et Michel
Mohamed aime Anissa
Michel aussi puisque c'est moi.
Annie m'aimait sur ma vespa.
Annie me pleure et ne sait pas.
Et moi je t'aime mon Anissa.

Je suis allé voir là bas
Anissa déjà me manque.
Je ne suis plus d'ici.
Mon frère et mes sœurs,
Anissa attends moi.
Je les ai dans le cœur,
Anissa me revoilà.


Anissa ma berbère,
Je sais pourquoi le sable est d'or.
Anissa dans tes yeux clairs,
Je veux plonger. Mon oasis,
Mon Anissa, ma lumière.
Voici Oran, je rentre au port.

Anissa miel et soleil.
Anissa sent le jasmin.
Anissa sur moi veille.
Anissa soirs et matins.

Mars 2010

Note : ce poème, écrit à la demande de Pétros, raconte l'histoire rapportée par l'un de ses proches : Celle d'un soldat français laissé pour mort sur le terrain pendant la guerre d'Algérie et recueilli, soigné par Anissa qu'il épouse. Amnésique, sa mémoire lui revient par bribes, alors que, victime d'un attentat terroriste, il se trouve une seconde fois alité et dépendant. En fouillant, il découvre sa véritable identité, retourne en France, Mais son amour pour Anissa est le plus fort ...
Évidemment je n'ai pu vérifier la véracité de cette histoire.

  Marcel
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 30 avr 2011 à 12:57
Modifié:  21 août 2011 à 02:34 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Un poème émouvant.. qui touche le coeur..
J'ai aimé la répétition du prénom Anissa.. comme une plainte, comme un appel, une prière..Je le perçois de cette façon..
J'ai toujours du mal à mettre un commentaire sur un texte qui me plait.
Je ne sais pas faire dans l'originalité.
Je voudrais juste écrire : c'est beau.. ça me touche..
voilà.. Juste ça..
Amicalement.
S.



  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 1er mai 2011 à 03:27 Citer     Aller en bas de page

Merci Philippe et Sidonie de vos commentaires. L'histoire que m'a raconté Pétros est en effet émouvante. La répétition du prénom est effectivement volontaire. J'espère que la maigre documentation que j'avais sur Oran ne m'a pas fait écrire de bêtises sur cette ville.
Cordialement à vous, Marcel.

  Marcel
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 11 mai 2011 à 02:36 Citer     Aller en bas de page

Merci de vos commentaires dont je suis sûr, si un jour Anissa lit ce poème, qu'il lui iront droit au coeur.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
541 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
20 juillet 2019
  Publié: 19 août 2011 à 03:10 Citer     Aller en bas de page


Marcel !



« Mais son amour pour Anissa est le plus fort ».

Comment ne pas tomber amoureux de Wharan El Bahia, de sa vieille ville,
de ses femmes, arabes et musulmanes.

Fouzia, ma Glorieuse, ma Première.
et Nora, Aujourd'hui, ma Lumière !

J'aime ton poème, si simplement écrit.



Amitiés, éric.

  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 19 août 2011 à 05:17 Citer     Aller en bas de page

Merci Éric, d'avoir passé un moment avec Anissa.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 21 août 2011 à 02:32 Citer     Aller en bas de page

Et puisqu'il remonte cet écrit que j'ai aimé..
Un des premiers que j'ai commenté, sans savoir exactement comment fonctionnait le site..
J'en profite pour y mettre, maintenant, "mon coup de coeur"..
Sidonie.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 21 août 2011 à 05:08 Citer     Aller en bas de page

Une fois de plus merci Sidonie.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 22 août 2011 à 03:29 Citer     Aller en bas de page

Merci Zacmako, j'ai seulement essayé de rendre ce que me rapportait Pedro, un amis sur un autre site, qui cherchait vainement à transcrire sous forme de poème l'histoire d'un de ses proches.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
joli-coeur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
3 commentaires
Membre depuis
9 mars 2012
Dernière connexion
12 mars 2012
  Publié: 10 mars 2012 à 13:00 Citer     Aller en bas de page

joli ce poème:

 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 11 mars 2012 à 04:10 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3581
Réponses: 10
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0761] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.