Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 39
· trapanel
Équipe de gestion
· Bestiole
13167 membres inscrits

Montréal: 13 déc 09:52:09
Paris: 13 déc 15:52:09
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Un époux passionné! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
2 novembre
  Publié: 4 déc 2015 à 05:42 Citer     Aller en bas de page

Il adorait chez sa fiancée,
Ses forts ravissants petits pieds
Ornés de bottines brodées.

Elle était très coquette
La gentille Henriette,
S'habillant fréquemment
A la mode d’antan.

Le jour du mariage,
En superbe attelage,
Il la buvait des yeux,
Rêvant d'être tous deux.

Ses bottillons très blancs
De longs lacets s'ornaient,
Il ne put résister.

Dès la fête achevée
Ils partirent coucher,
A l'auberge rétro
De la ville d'en haut.

Fou d'amour, il tenta,
Pour voir ses beaux appas,
De la déshabiller,
Mais l'échec fut complet,

Car elle se vêtait
Du haut jusques en bas,
De vêtements serrés
Qu'il fallait dégrafer!

Guêpière bien moulée,
Jupons très volantés,
Bas blancs fort ajustés,
Jarretières brodées,

Et fins bottillons blancs
Lacés sur le devant!
Il lui fallut du temps
Pour les ôter vraiment..

Hélas, pauvre mari,
Son désir avait fui!
Elle fut si vexée
Qu'elle se rhabilla,
Et seule, se coucha...

**Si ton Aimé prend trop de temps
Pour découvrir ton corps brûlant,
L'amour vexé, comme le vent,
S'envolera assurément!**

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
22026 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 4 déc 2015 à 09:38 Citer     Aller en bas de page

Merci chère JOSETTE, pour ce nouveau loufoque fort intéressant, elle aurait du mettre un habit de scaphandrier ou une armure du moyen âge;
Mais il est vrai que bien des hommes, ne savent pas apprécier la beauté des atours de leur femmes trop empressés par leur désir.
Une belle morale dont tu nous régales chaque fois.
Bises amicales ODE 31 - 17
De nos jours c'est vite fait, sauf si une fermeture éclair se coince.

  OM
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4207 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 4 déc 2015 à 10:17 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Josette

"Et seule se coucha"....pas pour bien longtemps je l'espère.
Très amusant et bien enlevé si je puis dire

Amitiés
jean-louis

  Poésie, la vie entière
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 4 déc 2015 à 10:41 Citer     Aller en bas de page

quelle idée aussi de s'affubler de la sorte, la pauvre sera longtemps sœurette je crois
merci du partage et belle soirée

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2778 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 4 déc 2015 à 11:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Josette.

J'ai bien aimé ta petite histoire ... et tout çà à cause d'une histoire de bottines trop lacées ...

Amicalement,
Christophe

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
4441 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 4 déc 2015 à 14:05 Citer     Aller en bas de page

C'est une histoire qui m'botte, on la dirait vécue.
Et vierge elle le resta ,car elle l'avait vaincu.

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
2 novembre
  Publié: 5 déc 2015 à 05:50 Citer     Aller en bas de page

merci pour vos délicieux et humoristiques com:

ODE,

JEAN-LOUIS,

VENUSIA,

CHRISTOPHE,

Lechantdupossible,

QUOIQOUIJE.

c'est vraiment très gentil et vous ne manquez pas d'humour... j'ai bien ri!

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 978
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Eros Tique (Loufoques)
Auteur : Catwoman
Trouver chaussette à son pied (Loufoques)
Auteur : Oliv
Quand on aime quelqu'un (Citations personnelles)
Auteur : Pichardin
Zestes d’octobre (Tristes)
Auteur : Lacase
Premier jour du Printemps (acrostiche) (Autres)
Auteur : josette
Président ou le cas Amber* (Loufoques)
Auteur : Lacase
Un dimanche de mai (Autres)
Auteur : latortue59
Le marché aux chiens, au siècle dernier. d'après une lecture (Autres)
Auteur : josette
Le chiot et l'enfant (Autres)
Auteur : GJL26
barbouillage (Autres)
Auteur : pengyou42
Le Saule (Autres)
Auteur : Manu Edouard Moulin
Diurne (pantoum) (Autres)
Auteur : Lacase
La prophétie des papes / Ii. Le prestige de Rome (Autres)
Auteur : Le Poète Masqué
L'âne, le boeuf et le merle (Autres)
Auteur : Jean-Louis
(Amitié)
Auteur :

 

 
Cette page a été générée en [0,0671] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.