Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 18
Invisible : 0
Total : 18
13165 membres inscrits

Montréal: 20 août 19:38:31
Paris: 21 août 01:38:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Quand je te regarde… Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 5 juil 2011 à 10:18
Modifié:  5 juil 2011 à 10:21 par MISTERWEBY
Citer     Aller en bas de page



Quand je te regarde…

Quand je te regarde, je t’imagine
Je sens ton cœur contre ma poitrine
Mon beau, mon doux, mon tout petit bébé
Oui toi que je vais bientôt pouvoir bercer.

Demain dans mes bras tu t’endormiras,
Avec les douces berceuses que déjà
En silence je répète en m’endormant,
En pensant à nos tendres futurs instants…

J’attends avec impatience ton premier bain,
Et celui de notre tout tout premier câlin.
Parties interminables de chatouilles
Dessins, aquarelles et autres barbouilles

Te susurrer des je t’aime à l’oreille,
Te regarder dormir, quelle merveille !
Sécher tes pleurs en te serrant fort,
Pour te rassurer, mon tout petit trésor…

Caresser tes cheveux, voir briller tes yeux
Et surtout entendre ton rire mélodieux.
Autant de moments forts à partager
Que surtout, je ne voudrais pas rater…

Et enfin, dans un rêve secret interdit,
Dans un jeu, un souffle ou un cri,
T’entendre de ta toute petite voix
Juste une fois, m’appeler « papa »…



Photo : montage photo personnel...

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
bjor
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
18 commentaires
Membre depuis
26 juin 2011
Dernière connexion
12 mai 2012
  Publié: 5 juil 2011 à 11:30 Citer     Aller en bas de page

Très très beau poème de la part d'un futur papa !!

J'ai trouvé la fin très belle

 
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 6 juil 2011 à 03:49 Citer     Aller en bas de page

Je ne suis pas vraiment un futur papa en fait...

Enfin pas comme tu l'imagines

Merci de ton passage

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
1er août
  Publié: 17 août 2011 à 00:37 Citer     Aller en bas de page

je ne sais pas si j'aurais su écrire ces mots, mais ce qui est sur, c'est que je les pense...et je suis heureux de voir que je ne suis pas le seul à m'imaginer dans ce rôle de papa, et je peux te témoigner qu'au vu de ce que tu en dis, tu seras un très bon papa, plein d'amour, et ça, c'est le plus important !
je suis ému par cette lecture.
amicalement.
pyc.

 
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 28 juil 2015 à 08:51 Citer     Aller en bas de page

Merci Laure !

Maintenant que tu me connais un peu, tu imagines a quel point j'avais besoin de l’écrire celui-la !

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1334
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0331] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.