Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 28
· Didier
13020 membres inscrits

Montréal: 21 oct 06:39:30
Paris: 21 oct 12:39:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Textes d'opinion :: À bas les titres!!!(ou le cheval brun) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
°ZooZik°


Je n'ai qu'un mot à dire : «Péninsule» !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
65 commentaires
Membre depuis
1er février 2003
Dernière connexion
3 janvier 2012
  Publié: 7 juil 2003 à 13:20
Modifié:  6 oct 2008 à 17:48 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Je déteste les titres...Je déteste trouver un titre pour mon poème...

Pourquoi en donner un? Pour donner une vue d'ensemble du poème...ou pour tout autre chose pouvant porter un titre...On donne un titre à quelque chose pour le représenter...Mais la personne qui lui a donné un titre, avec ses pensées et ses philosophies à elle ( car tout le monde est unique et ne pense pas pareil), est-ce que ça représente bien l'ensemble de son poème ? Et si elle se trompait ? Bien sur vous me dites : C'est elle qui l'a écrit, elle doit savoir ce qu'elle veut dire . Oui, mais pas toujours...En tout cas, pas dans mon cas...

J'écris ce que je ressens, et lorsque je viens de trouver un titre, je bloque...Ce que je vis et ce que je ressens n'est pas toujours aussi clair et net...

Les titres me donnent l'Impression que l'on appose une étiquette, que l'on juge. J'ai l'impression que l'on dit au poème: C'EST ÇA QUE TU VEUX DIRE. Ça me donne une impression de préjugé, comme si ce poème doit être comme ça...C'est comme si on disait que les homosexuels sont tous effémines et portent des gilets roses serrés...Les personnes ne voient pas forcément la même chose et ne perçoivent peut-être la même morale que l'auteur...

Exemple: J'ai écrit un poème sur la solitude, est-ce que je doit l'appeler solitude ou tout autre synonyme ? Pourquoi je ne l'appellerai pas le cheval brun ??? Ce qui est important pour moi, ce n'est pas le titre, mais le contenu de l'œuvre...C'est comme une personne: Que je m'appelle Mathieu ou Conrad ou même Juliette, je suis encore la même personne, je vais rester moi. Alors à quoi bon trouver un titre ?

Le titre est fait aussi pour ceux qui veulent qu'on les remarque, alors leur titre est accrocheur. Même si le titre est bon, est-ce que le contenu sera à la hauteur du titre ? Et le contraire est aussi vrai: Si le titre n'est pas accrocheur comme le cheval brun, Peut-être qu'il est super bon...

le titre est comme une apparence extérieure...On ne devrait pas juger selon l'apparence extérieure...c'est peut-être un peu exagéré, mais c'est vrai...

Alors je dis qu'on devrait abolir les titres......Bien sûr si tous les poèmes n'avaient pas de titre, on ne pourrait pas les classer...Désordre total et tout le monde serait confus...Mais bon...

Ce texte est probablement contradictoire par moments, je suis confus, mais c'est ça que je ressentais...

ThE AbSuRd YoyO...

  °ZooZik°
Diamondust


Il n'y a pas d'amour heureux, mais c'est notre amour à tout les deux.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
99 commentaires
Membre depuis
28 novembre 2002
Dernière connexion
16 juillet 2006
  Publié: 8 juil 2003 à 16:40 Citer     Aller en bas de page

T,a raison! je cite Juliette (roméo & Juliette):
Un nom? Qu'est-ce qu'un nom? Ce n'est ni une main ni un bras ni aucun parti de son merveilleux corps. Alors si une rose n'étais pas une rose ellle garderais son odeur et sa beautée.
J'ai écrit un poème d'amour une fois. Je me suis demander quelle titre lui donner. J,ai décider de pas en mettre. Et puis on m'a demander "Pourquoi tu n,a pas mis de titre?" j'ai dit: "Parseque l'amour n'a pas de nom" Les sentiment et les émotions n'ont pas de nom. Comment dire a quel point on souffre? Comment dire a quel point on est seul? Je suis daccor avec ton principe de l'étiquette.

D'un autre coter, si rien n'a de nom. COmmet savoir les intentions? Si dans les poèmes d'amour quelqu'un écrit une peine d'amour on pourrait être déçu de savoir que ce n'est pas ce qu'on cherche. Écrivons un titre mais peut-être pas exagéré. Un titre du genre "Solitude" "Dépression" et "T'aimer" Sera plus acrocheur pour moi que des titres du genre "Je t'aime Henri-Alfonse!" ou "Je suis désespéré" ou "Soyons tristes en coeur!" Un simple mot est beaucoup plus acrocheur qu'une phrase.

Les titres c,est seulment pour savoir ce qu'on cherche et pouvoir le trouver rapidement.

  Oublier c'est souffrir a un point tel qu'on n'a plus envie d'être heureux
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
358 poèmes Liste
20736 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
7 octobre
  Publié: 23 sept 2008 à 05:32 Citer     Aller en bas de page

Je pense que tu n'as pas compris le rôle du titre, il fait partie du poème, pour moi il ne résume pas le poème, il permet juste de donner une idée, de... Comment dire...


De résumer l'état d'âme du moment en fait, quand tu écris le poème...


Pas de dire "voilà j'ai mis ce titre parce que mon poème parle de ça..."


Amitiés


Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1404
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0233] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.