Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 25
13285 membres inscrits

Montréal: 18 jan 18:15:02
Paris: 19 jan 00:15:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Phrase Terminale Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
22 septembre 2020
  Publié: 19 avr 2016 à 04:19 Citer     Aller en bas de page

Phrase Terminale




Des déterminants indéterminés se baladent,
Entre les verbes trop hauts qui verbalisent
Un sujet assujetti qui emprunte sous caution.
Un adjectif souffre d'addiction aux additions
De compliments de complément sans prise
Sur une couverture de gribouillage crade.

Une phrase est en phase, un article tique,
Un adverbe observe, obtempère sans réserve
Une grammaire grand-mère des abrégés.
La nouvelle redore les anciennes nouveautés.
Les abréviations vont abréger les brèves
Devant des cycles de terminaison drastique.

Une conjonction insubordonnée se perd
Dans les sursis des récits, quelle conjoncture,
Sacrée histoire qui broie le noir du désespoir.
L'anecdote prend son verre au comptoir,
Relate des souvenirs de vieilles cultures,
Basées sur des poèmes qui désespèrent.

Un paragraphe agrafe sur les lignes
D'un roman aromatisé maniant les rimes,
Dans des chapitres baissant le chapeau.
L'orthographe sert une baffe aux défauts.
Les groupes en troupe cessent la frime
Devant des mots motivés qui s'alignent.

Un texte prétexte sans cesse être un esthète.
Un livre délivre ses pensées d'une traite.
Un manuscrit crie ses soucis de thème.
Alors vient voler un essaim de poèmes,
Et un recueil accueille les estafettes
De virgules qui circulent, les coquettes.

L'infinitif biffe les fautifs qui indisposent
Des points interrogatifs sur leur suspension.
Une ligne aligne alors des signes indignes.
La fable affable nous contera des guignes.
Les liaisons de saison fleuriront par passion
Avant que des prépositions ne proposent.

La table perd ses matières et s'attable.
Un index ambidextre devient hors contexte.
Un participe passe sans participer à la création.
Le pronom ânonne des fières prononciations.
Un pamphlet effraie les effets de textes
Avant que la dernière phrase ne soit terminale.


  ODH MAD
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12726 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 19 avr 2016 à 05:27 Citer     Aller en bas de page

C'est juste EXCELLENT !!! quel beau travail

Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
3480 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
1er novembre 2020
  Publié: 19 avr 2016 à 12:02 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

un poème époustouflant !!

Des jeux de mots incroyables,

à couper le souffle !

Un grand bravo !

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
5875 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 20 avr 2016 à 11:03 Citer     Aller en bas de page

idée originale, beau boulot il fallait l'écrire ce poème - bravo !!!

Yvon


  YD
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
22 septembre 2020
  Publié: 23 avr 2016 à 15:44 Citer     Aller en bas de page

Merci Maschoune, Le Poète Masqué, Yvon de votre passage dans ce délire de mots

  ODH MAD
PAT'

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
22 commentaires
Membre depuis
25 mai 2014
Dernière connexion
15 juin 2016
  Publié: 8 juin 2016 à 13:20 Citer     Aller en bas de page

la richesse de savoir jouer avec les mots d'une telle manière rend ce texte très original !! Bravo

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3967 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
4 janvier
  Publié: 9 juin 2016 à 03:54 Citer     Aller en bas de page


Et quel délire de travail acharné ... Un peu maso, non ?

J'espère bien que ta phrase ne sera jamais terminale..... pour notre plus grand plaisir !

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 818
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0236] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.