Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 293
Invisible : 0
Total : 295
· PaulMUR · ori
13150 membres inscrits

Montréal: 24 févr 12:58:43
Paris: 24 févr 18:58:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Il nous reste un peu d’amour... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
31 octobre 2019
  Publié: 30 sept 2011 à 10:59 Citer     Aller en bas de page






Il nous reste un peu d’amour de la veille à dévorer
Ce jour de tous les jours sans regrets à laver
Nous offrira bien quelques pains de jouvence
Pour nous rassasier et remercier la providence

Je t’ai souvent crié moi aussi ne me fuis pas encore
Dans un bruit de mots qui mélangent cœur et corps
Du haut de l’escalier je cherche un sourire à ma fièvre
Et sur la porte close s’imprime la forme de tes lèvres

Alors comme un oiseau muet je plane sur un songe
Souvenir de la veille de cet amour qui ronge
Jusqu’aux plis des habits de la peau et des os
Indélébile envie sans fin désaltérée de ton eau

Il nous reste un peu d’amour d’hier à boire
Comme un jet d’eau brûlante lancée à ma mémoire
La porte et l’escalier conduisent à tes couleurs
Sans regrets à laver au fond de nos deux cœurs…






 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22273 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 février
  Publié: 30 sept 2011 à 12:55 Citer     Aller en bas de page

" Il nous reste un peu d'amour de la veille à dévorer "
Que j'aime cette phrase, tu devais avoir fait une provisions de " victuailles " vraiment importante, j'espère que pour les jours qui vont suivre, ton appétit sera récompensé.
M'a bien plu ce poème
Amitiés ODE 3117

  OM
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 30 sept 2011 à 16:50 Citer     Aller en bas de page

Faire des petits stocks, les cacher un peu partout, pour les jours de faim et de soif....
J'aime... merci Serge

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 1er oct 2011 à 04:07 Citer     Aller en bas de page

Très tendre, le petit déjeuner risque d'être succulent.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16122 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 1er oct 2011 à 09:18 Citer     Aller en bas de page

un piaccere questo !

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
24 février
  Publié: 1er oct 2011 à 12:14 Citer     Aller en bas de page

"Alors comme un oiseau muet je plane sur un songe
Souvenir de la veille de cet amour qui ronge
Jusqu’aux plis des habits de la peau et des os
Indélébile envie sans fin désaltérée de ton eau"...

Un coup de coeur....

Alex

 
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
31 octobre 2019
  Publié: 3 oct 2011 à 13:18 Citer     Aller en bas de page



Merci à vous tous qui nourrissez sans cesse mes émotions et ressentis !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1314
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0245] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.