Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 384
Invisible : 0
Total : 390
· Rose-Amélie · Chlamys · Argynne Aphrodite · Dacie · ori
Équipe de gestion
· Catwoman
13154 membres inscrits

Montréal: 25 févr 15:40:15
Paris: 25 févr 21:40:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Affection est un mot passe-partout Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
MonCielEstCrypté


Penser l'impensable, Nommer l'inommable, Contester l'incontestable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
13 mars 2011
Dernière connexion
9 février
  Publié: 3 oct 2011 à 02:09
Modifié:  3 oct 2011 à 02:11 par MonCielEstCrypté
Citer     Aller en bas de page

affectionnée
J’ai peur de ne pas être à la hauteur de mes mots

Personne ne veut plaire qu’en rêve

Esclave d’un code génétique
Silhouette dissoute dans la fumée

L’attente m’a rendu dingue et lorsque t’es arrivée j’étais un fantôme
Tu es repartie trop vite, je ne suis pas qu’un drap! Je ne suis pas qu’un drap!
Attends!
Tu n’as pas à t’enfuir, tu n’as pas à rester figée là
Tu n’as pas à être fière, arrête. Arrête…

Où vois-tu le louable dans la distance, toi?
Car mes lèvres dans ton cou sentent l’orgueil glacer tes veines
Et comme je viens pour t’embrasser tu te transforme
en immobile statue de givre
Tes ongles dans ma peau deviennent des couteaux et des aiguilles
et ton souffle se carambole en un blizzard de grandes banquises

Mais, j't'en prie, reste...

«S’il faut me languir de quelque chose…»

  T'es bien jolie, mais est-ce que tu fond sur la langue?
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
701 poèmes Liste
14963 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
23 février
  Publié: 3 oct 2011 à 02:36 Citer     Aller en bas de page

Cher Encrypté...

(sourire large et profond, disons ...plein de gratitude )

j'aime la fraîcheur de tes mots , ta sensibilité d'esclave d'un code génétique, tes images canadiennes et la découverte ingénue de ton monde... en te lisant je redeviens petite et rêveuse...

Pas mal..pas mal...

Une mégamonstrueuse affectionnée

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
660 poèmes Liste
18604 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
23 février
  Publié: 4 oct 2011 à 17:52 Citer     Aller en bas de page

Citation de MonCielEstCrypté

J’ai peur de ne pas être à la hauteur de mes mots



Le truc : c'est que ça.... Tu ne le sauras jamais

Le delta entre ce que toi, tu penses dire est généralement rattrapé par le delta que toi, tu n'entends pas de tes maladresses de mots... Et la hauteur de tes mots au final la même que celle du récipiendaire... Sauf qu'y en a un qui mesure en pouces et l'autre en centimètres... ^^

Ce n'est pas une peur... c'est la certitude que la transmission d'un message n'est pas symétrique... Et c'est heureux... Nan ?

(désolé, j'ai focalisé sur cette phrase mais je crois que c'est elle qui donne la ligne "générale"...)

@+

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
MonCielEstCrypté


Penser l'impensable, Nommer l'inommable, Contester l'incontestable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
13 mars 2011
Dernière connexion
9 février
  Publié: 13 oct 2011 à 06:04 Citer     Aller en bas de page

C'est moi qui est plein de gratitude Lilia. Ça fait tout drôle comme commentaire. Une fois j'ai lu une histoire a des enfants... ils avaient les yeux comme le personnage dans mon image.. ça m'a fait pensé à ça. Merci

Ouais, Éric. c'est vrai. Et ça rend tellement triste des fois. merci d'être passé

  T'es bien jolie, mais est-ce que tu fond sur la langue?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 909
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0315] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.