Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 486
Invisible : 0
Total : 487
· SélénaéLaLouveFéline
13011 membres inscrits

Montréal: 16 oct 00:05:44
Paris: 16 oct 06:05:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: une déclaration d'amour... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
336 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 20 nov 2011 à 16:13
Modifié:  1er août 2012 à 00:46 par frank .T
Citer     Aller en bas de page

Les mots que l'on se dit sont pleins de nos silences
Au secret des alcôves ils ont un peu de sens
Mais l'aube les blanchit. Linceul de nos pensées
Elle met dans nos bouches un relent de regret,
Un souffle de néant un rien d'incertitude,
A peine murmurés ils sont nos habitudes.

Les mots que l'on dit sont pleins de nos silences
Ils taisent nos pensées, étouffent nos désirs,
Convenus, révoltés qu'importe les sabirs.
Se taire en disant voilà la quintessence,
Cacher en le montrant son plus beau sentiment
Habiller la passion d'un peu de fantaisie
Enrubanner l'amour des fils de l'utopie
Ne jamais se livrer celer effrontément.

Les mots que l'on se dit sont pleins de nos silences.

Puis arrive le temps d'être ce que l'on pense
Faire rimer ses yeux et le discours du cœur
Dénuder ses paroles, abandonner sa peur
Oser avancer nu sous le feu des regards
Revendiquer sa foi ou fouler l'étendard
Etre ce que l'on est au visage du monde
Ne plus vivre caché sortir de cette ronde.

Les mots que je te dis n'ont plus trop de silences
Ils sont toute mon âme, mon amour et ma peine
Les mots que je te dis ont tous le même sens
Ils te disent je t'aime, ils te chantent ma reine

  Au plaisir de vous lire...
pioupiou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
271 commentaires
Membre depuis
25 octobre 2011
Dernière connexion
11 novembre 2016
  Publié: 20 nov 2011 à 16:45
Modifié:  25 nov 2011 à 10:51 par pioupiou
Citer     Aller en bas de page

Les mots au naturel pour dire à sa belle
Ce n'est point bêtises de Paturel
C'est tourterelle pour intemporel
Pimprenelle à lui construire citadelle
Offrir dentelle et toute une aquarelle
Passer les anneaux devant l'autel
Un diamant pour faire neige éternelle ( Heu ... Moineau , c'est toi qui va débourser la " tune " pour le diamant ? Non ! Alors chacun fera ce qu'il pourra en fonction des euros qu'il aura pu mettre de côté au nez et à la barbe de la Sacro - Sarko - Sainte Inquisition administration fiscale )
C'est comme bouffe bio pour le Moineau
Qui se remplit comme un Hippo
Quand il visite vos frigos
Il vous laissera un morceau
A vous donc d'arroser le pot
A remplir votre sac à dos
Chargé comme mule ou bourricot
Pour alimenter votre frigo

 
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
14576 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 20 nov 2011 à 16:46
Modifié:  20 nov 2011 à 16:51 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir , j'aime ton avatar qui ouvre la saison...
Vous, les nouvelles plumes, enrichissez ce site et c'est un plaisir vous découvrir .

J'ai fait une lecture presque silencieuse , car tes mots invitent à entrer dans ton monde en pointe de pieds , malgré le crescendo vers la fin qui devient désir impérieux...


Les mots que l'on dit sont pleins de nos silences
Ils taisent nos pensées, étouffent nos désirs,
Convenus, révolté qu'importent les sabirs.
Se taire en disant voilà la quintessence,
Cacher en le montrant son plus beau sentiment
Habiller la passion d'un peu de fantaisie
Enrubanner l'amour des fils de l'utopie
Ne jamais se livrer celer effrontément.

Les mots que l'on se dit sont pleins de nos silences.

Puis arrive le temps d'être ce que l'on pense
Faire rimer ses yeux et le discours du cœur
Dénuder ses paroles, abandonner sa peur
Oser avancer nu sous le feu des regards
Revendiquer sa foi ou fouler l'étendard
Etre ce que l'on est au visage du monde
Ne plus vivre caché sortir de cette ronde.

Les mots que je te dis n'ont plus trop de silences
Ils sont toute mon âme, mon amour et ma peine
Les mots que je te dis ont tous le même sens
Ils te disent je t'aime, ils te chantent ma reine




Bienvenue !
Amicalement
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 21 nov 2011 à 04:29 Citer     Aller en bas de page

"Puis arrive le temps d'être ce que l'on pense
Faire rimer ses yeux et le discours du cœur
Dénuder ses paroles, abandonner sa peur
Oser avancer nu sous le feu des regards
Revendiquer sa foi ou fouler l'étendard
Etre ce que l'on est au visage du monde
Ne plus vivre caché sortir de cette ronde.

Les mots que je te dis n'ont plus trop de silences
Ils sont toute mon âme, mon amour et ma peine
Les mots que je te dis ont tous le même sens
Ils te disent je t'aime, ils te chantent ma reine"

J'adore ! Bienvenue Franck

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 21 nov 2011 à 08:51 Citer     Aller en bas de page

Un premier poème digne d'intérêt.
Cordialement,
Maarcel.

  Marcel
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
336 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 21 nov 2011 à 11:42 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous pour votre gentil accueil, peut être un jour pourrai je raconter comment est né ce premier poème
A bientôt dans vos mots
Frank

  Au plaisir de vous lire...
ephemere99

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
309 commentaires
Membre depuis
5 décembre 2009
Dernière connexion
17 novembre 2012
  Publié: 21 nov 2011 à 15:40 Citer     Aller en bas de page

2 ème lecture sur tes pages, et j'en suis ravi de ma découverte.

bienvenue à toi dans cette communauté poétique, pour notre plaisir à tous.

FMR

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1011 poèmes Liste
16290 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 25 nov 2011 à 08:49 Citer     Aller en bas de page

un bien beau texte, et surtout le dernier quatrain qui a achevé de me convaincre que je faisais la une lecture que j'apprécierais...il y a du sens dans ce que tu développes, ce n'est pas une simple suite de mots ou d'images !
et en effet, pour une entrée en matière, il y a tout lieu de se réjouir !
que l'avenir s'inscrive sur les mêmes pas !
amicalement.
pyc.

 
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
336 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 2 déc 2011 à 14:05 Citer     Aller en bas de page

J'ai un peu tardé à répondre à toutes vos visites sur ces quelques lignes, j'ai commis là mon premier poème, il n'est que le pale reflet de ce à quoi je crois.
Je vous remercie tous pour votre gentillesse, votre mansuétude et votre patience, je vous lirais tous dés que possible,
encore merci
Frank

  Au plaisir de vous lire...
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
9763 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 10 jan 2012 à 19:33 Citer     Aller en bas de page

Franck

J'avoue sincèrement que ce soir j'ai pas perdu mon temps à vous lire....

Magnifiquement beau

Sélénaé

 
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
1197 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 26 mars 2012 à 16:58 Citer     Aller en bas de page

Je lis et relis cette merveilleuse invitation au silence, si juste et si belle, et dans laquelle je me retrouve tellement... Un merveilleux poème d'amour, vraiment. Pour moi, un des plus beaux. Quelle musique...
Merci pour ce cadeau !
Je comprends que tu te sois senti en phase avec mon poème "N'aie plus peur"; pour moi, la lecture de ton poème a ajouté du sens au mien... Chercher sa vérité dans le silence, la trouver dans l'amour, ne plus avoir peur alors des mots qui trichent...


Blottie

 
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
336 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 15 juin 2012 à 15:16 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous ceux qui sont passés ici...j'aurais tellement aimé que le millieme visiteur me laisse un petit mot, mon premier milliéme,...ce n'était que pour rire....bise à tous
Frank

  Au plaisir de vous lire...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2864
Réponses: 11
Réponses uniques: 9
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0582] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.