Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 115
Invisible : 0
Total : 119
· ode3117 · ori · Allantvers · Tychilios
13153 membres inscrits

Montréal: 7 déc 10:14:42
Paris: 7 déc 16:14:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: Circulez, M. Kaissy, y a rien à voir! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 8 juin 2010 à 06:28
Modifié:  9 juin 2010 à 15:38 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page


De Casablanca, vous, le seigneur
Kaissy Kaiser, Auguste empereur
"Votre" Galatea Belga ilienne
Aimerait préciser qu'étant sicilienne
Elle tient fort à défendre sa vertu
Devant les assauts fous d'un barde têtu

Je lance mes alarmes
Afin d'essuyer mes larmes
Par les poètes dignes
Qui écrivent belles lignes
Ils m’offrent au passage
Des verbes, des mots sages
Je bois leurs accents,
Les digère sans façons
Et même leurs virgules
Sans me sentir ridicule

Et vous, l’ami au fort accent arabe
Vous m’offrez quoi sous votre barbe ?
Sueur, poux, chaleur ou drame ?
Et moi, honnête et pudique dame
Je me refuse à vous faire créance
Jamais ne serai votre pitance
Ah, quelle innommable offense !
Je vois avancer votre grande panse
En concupiscence devant mes charmes
Circulez, y a rien à voir, même à Parme

Moi, fille de l’Etna, sicilienne volcanique
Je me vois virtuellement biaisée par l'impudique
Qui veut reparcourir, tout comme ses ancêtres
Les ruelles et doux arpents sans s'y connaître
Du corps de ma Sicile aimée toujours proie rêvée
Pour les avides bronzés, conquérants inachevés

Si au fond de moi-même, j'aime bien les arabes
Vous ne correspondez point, avec votre barbe
Au profil idoine ; passez votre chemin, manant
Oubliez-moi, et cherchez-vous une autre maman !

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22198 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 8 juin 2010 à 06:34 Citer     Aller en bas de page

Eh bien, Kaissy, c'est ce qui s'appelle se prendre un râteau.

Bravo la sicilienne ! pan dans les dents de l'outrecuidant !
Poème aussi drôle que vif, et une lecture très plaisante,
BiZ

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Mustang (libre)
Impossible d'afficher l'image
Tais toi et danse...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
3360 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2008
Dernière connexion
19 août
  Publié: 8 juin 2010 à 06:56 Citer     Aller en bas de page

Une lecture plus qu'agréable...

Merci pour lui...et pour nous...


Amitiés...

  Toute action entraine une réaction...
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
328 poèmes Liste
7268 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 8 juin 2010 à 08:25 Citer     Aller en bas de page

Poème d'amitié?
Belle réplique sicilienne d'une femme de caractère
J'aimeeeeeeeeeeee
Bises
Thierry

 
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9807 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 8 juin 2010 à 08:48 Citer     Aller en bas de page

Galatée

Là je me dois d'être là

Monumentale réponse purrééééééééééééééééé il en prend plein sa barbe notre Kaissy lpdpien

Alors là

Sélénaé

 
Elféemère

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1570 commentaires
Membre depuis
10 février 2010
Dernière connexion
1er novembre 2011
  Publié: 8 juin 2010 à 09:06 Citer     Aller en bas de page

Génial et oui le mordant italien héhé t'as vu Kaissy faut se méfier des latines et leur retour de flamme Galatéa t'es trop top j'adore

 
Kaissy Tadrim


Faites l'humour, pas la gueule!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
18 mai 2009
Dernière connexion
27 septembre 2011
  Publié: 8 juin 2010 à 10:25 Citer     Aller en bas de page

Galatea, Belga ou non, tu m'as déçu (déçu avec "e"?
Non, sans "e"; pour un correcteur, je passe pour un gueux)
Qu'est ce que je disais? Oui, je suis mortellement déçu
(sans "e", je l'ai déjà dit), que mon beau poème soit perçu
Comme une atteinte ou un outrage, tu as le choix du terme
A ton intégrité morale, voire physique; là on a un problème:
Au moment où les peuples de la planète s'inscrivent en faux
Contre le concept de choc des civilisations et les vils idéaux
Voilà que tu leur fais l'offense d'à la surface faire remonter
De vieux clichés bons pour la consommation, café ou thé
(café ou thé c'est pour la rime), en déclarant, ex-abrupto
Que tu aimes les arabes! Faisant fi, ex-nihilo et in petto
Des non-arabes du site, qui ne t'ont pas envahi ta Sicile
Que tu chéris tant, mais pourquoi cet acharnement
Contre tout ce qui n'est pas arabe? J'ai fait le serment
De saisir l'ONU pour motif d'outrage à la grande Histoire
(encore un truc pour la rime), ça va en faire, des histoires!
Mais puisque ton amour m'écrase, je ne me fais pas prier
Pour occulter mes velléités Onusiennes et me mettre à tes pieds !

Je souhaite que mes propos ne soient pas mal interprétés. En parlant des arabes, notre Galatea nationale oeuvre dans le sens de l'Histoire: nous sommes tous fils d'Adam, nous nous devons de nous aimer, n'en déplaise aux intégristes de tout poils!

Que ça ne vous empêche pas de prendre ma défense, même si vous êtes appâtés par les appâts de la belle sicilienne!

  Viridiane, jamais je ne t'oublierai!
Gryphon


Elle est Babel, la vie?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
457 commentaires
Membre depuis
9 février 2010
Dernière connexion
4 juin 2018
  Publié: 8 juin 2010 à 13:35 Citer     Aller en bas de page

Réponse solide, Kaissy. Que va dire Galatea? J'ai hâte de lire une suite à ce duel épique qui est comme une nouvelle "Gerusalemme liberata" - à moins que ce ne soit "Orlando Furioso"?

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16111 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 9 juin 2010 à 02:58
Modifié:  9 juin 2010 à 04:58 par Guid'Ô
Citer     Aller en bas de page

"A bon rat, bonne chatte"......et la sicilienne est à la hauteur de sa réputation.....je me sens fier d'avoir de ce sang là dans mes veines qui coule, mais il est ce sang de la méditerranée....

vous nous avez offert une belle joutte

des



et un satisfécit tout particulier pour le commentaire de Kaissy...

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 9 juin 2010 à 03:49 Citer     Aller en bas de page

Monsieur Kaissy, vous grand Kaiser
voilà que tout de suite je viens vous répliquer
en vers doux ,peut être aussi salés
une vraie réponse oui, pour vous ,Kaissy aimé

Je vois dans vos nombreux poèmes
sincère dévotion, des mots diadèmes
alors pour vous montrer une sorte d'affection
je vous écris une lettre toute pleine d'émotions
où je confesse ma grande admiration
pour vous , pour tous les hommes
aux rimes d'élection qui savent nous les femmes
chanter en vers simples ,souvent bien composés
qui nous font plaisir , qui sont bien acceptés

Alors en conclusion, vous du Maghréb le grand Seigneur
traducteur au cour battant , mais je sais aussi bon traditeur
vous bronzé barbu à l'âme de poète
vous êtes pour moi , Sicilienne pudique , aussi discrète
entre Arabes , Normands, Français, Italiens , Flamands, je pense
l'homme qui tous les bat avec son gracieux ,unique tour de panse .

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Kaissy Tadrim


Faites l'humour, pas la gueule!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
18 mai 2009
Dernière connexion
27 septembre 2011
  Publié: 9 juin 2010 à 10:19 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga
Monsieur Kaissy, vous grand Kaiser
voilà que tout de suite je viens vous répliquer
en vers doux ,peut être aussi salés
une vraie réponse oui, pour vous ,Kaissy aimé

Je vois dans vos nombreux poèmes
sincère dévotion, des mots diadèmes
alors pour vous montrer une sorte d'affection
je vous écris une lettre toute pleine d'émotions
où je confesse ma grande admiration
pour vous , pour tous les hommes
aux rimes d'élection qui savent nous les femmes
chanter en vers simples ,souvent bien composés
qui nous font plaisir , qui sont bien acceptés

Alors en conclusion, vous du Maghréb le grand Seigneur
traducteur au cour battant , mais je sais aussi bon traditeur
vous bronzé barbu à l'âme de poète
vous êtes pour moi , Sicilienne pudique , aussi discrète
entre Arabes , Normands, Français, Italiens , Flamands, je pense
l'homme qui tous les bat avec son gracieux ,unique tour de panse .



Chère Galatea, je ne dis pas que je t'aime, tu le sais déjà.
A la lecture de ce qui précède, je me suis dit in petto et en aparté (comme on dit au royaume de Sicilie): mon Dieu, je perds la tête!
Tu m'as fait le plus beau des compliments. En matière de générosité de coeur, je sais que je suis champion. Mais je constate que j'ai des leçons à prendre de ton immense coeur, vaste comme une galaxie elliptique ou spirale, ça n'a pas d'importance. J'ai toujours pris les Italiennes pour des tarées (c'est pas vrai, mais je me donne une contenance, vue mon émotion), mais là j'en reste baba.
Je sais que l'allusion à ma panse (qui n'existe que dans ton imagination), tu l'as faite pour adoucir les compliments que tu m'as balancé.
Or il y a un problème. Nos cher copoètes s'attendent à un combat de gladiateurs, ils veulent du sang; tu as vu comment ils ont réagi (ils ont pris ton parti, ces zigotos).
Alors?
Alors il va falloir revenir à la case départ: je suis le méchant, tu es la gentille opprimée (j'aurais aimé que tu sois vierge opprimée, mais je n'ai pas les moyens de te faire passer une visite médicale). Donc il faut leur en donner pour leur argent. On continue à s'entretuer pour rester dans le contexte.
Blague à part, je te trouve formidable!
L'arabe macho t'envoie plein de bisous (que j'ai piqué à Guido, spécialiste en la matière).

et pour faire bonne mesure:, et

  Viridiane, jamais je ne t'oublierai!
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 9 juin 2010 à 14:30
Modifié:  10 juin 2010 à 03:17 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Ahhhhhhhhh Kaissy grand Kaiser
tu viens de saluer
utilisant une sale ,cruelle émoticone
le party cauchemar qui tue ma raison
Mais alors tu veux la guerre!
Et oui, je viens la faire
J'oublie , sans plus y penser
l'amour pour tous les frères
ma prose universelle
et je devient cruelle

Toi ,le barbu du Maghreb grand seigneur
taré et aussi voleur
de belles dames honnêtes
au verbe sans cachettes
tu dis m'aimer?
voilà ma douce reponse: va droit à l'enfer!

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Kaissy Tadrim


Faites l'humour, pas la gueule!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
18 mai 2009
Dernière connexion
27 septembre 2011
  Publié: 9 juin 2010 à 17:19
Modifié:  9 juin 2010 à 17:26 par Kaissy Tadrim
Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga
Ahhhhhhhhh Kaissy grand Kaiser
tu viens de saluer
utilisant une sale ,cruelle émoticone
le party cauchemar qui tue ma raison
Mais alors tu veux la guerre!
Et oui, je viens la faire
J'oublie , sans plus y penser
l'amour pour tous les frères
ma prose universelle
et je devient cruelle

Toi ,le barbu du Maghreb grand seigneur
taré et aussi voleur
de belles dames honnêtes
au verbe sans cachettes
Tu dis de m'aimer?
voilà ma douce reponse: va droit à l'enfer!



J'irais bien en enfer, si je t'y retrouve à poil
Mais j'en doute, car ton volcanique caractère
Risquerait de porter ombrage au Saint Père
Qui n'appréciera pas une concurrence déloyale!

Je te verrais plutôt au Paradis, évanescente
Dans ton déshabillé à damner un ayatollah
Peut-être que je rêve éveillé, mais bah
Je ferais mieux de me retirer sous ma tente!

J'y rêverai du jour où nos âmes seront unies
Pour le meilleur et pour le rire, tu me suis?
Nos corps s'éclateront comme tes macaronis
Et puis...j'arrête là mon rêve ou bien je poursuis?

  Viridiane, jamais je ne t'oublierai!
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 9 juin 2010 à 18:22 Citer     Aller en bas de page

euh.. je m'immisce, mais c'est trop bon..
Joutez encore tous deux
de vos vers je suis fan
un florilège d'images
où l'on rame d'un coté à l'autre de la méditerranée
sans même se fatiguer de souquer

a tous les deux..

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 10 juin 2010 à 16:03 Citer     Aller en bas de page

Merci Frédérika pour ton comment ...mais j'ai l'impression que notre Kaissy est vite entré en hibernation....


Amitiés

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Kaissy Tadrim


Faites l'humour, pas la gueule!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
18 mai 2009
Dernière connexion
27 septembre 2011
  Publié: 10 juin 2010 à 17:10
Modifié:  10 juin 2010 à 17:51 par Kaissy Tadrim
Citer     Aller en bas de page

En hibernation? Comment le pourrais-je?
Puisque tu viens de m'envoyer en enfer
Ça a refroidi mes velléités réfractaires
Tu es demeurée de glace: un sacrilège!

Je saute du coq à l'âne, étant encore svelte
Et te remercie au passage, pour le tuyau
Qui vaut son pesant d'or et de joyaux
Concernant la pseudonommée FeudeBelt

Elle porte le doux prénom de Frédérika
Bon à savoir, et si tu veux être ma copine
File moi son e-mail et son tour de poitrine
Je ne te tromperai pas, ne te fais pas de tracas!


  Viridiane, jamais je ne t'oublierai!
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 11 juin 2010 à 01:33 Citer     Aller en bas de page

Mazette , j'avais raté ta réponse Galatéa! Tu as un sacré esprit de réparti et le talent pour l'habiller en poème! Je suis très admirative. C'est que face à la vivacité créative de Messire Tadrim, il faut avoir du répondant! Bravo ma chère!

Ce post, et sa guirlande de commentaires, valentt le détour! Quel régal et quelle rigolade!

Merci pour ce bon moment passé chez toi!


Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 11 juin 2010 à 05:00 Citer     Aller en bas de page

un grand merci à vous Galatea et Kaissy, pour m'avoir permis de rigoler sous vos mots....

J'adore votre humour ! ! !

amicalement

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 11 juin 2010 à 17:41
Modifié:  11 juin 2010 à 17:42 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

j'ai toujours un métro de retard, ....
kaissy :
le tuyau de Galatéa n'en est pas un percé
maintenant je l'avoue vous savez mon secret
Et pour ce qui concerne mon tour de poitrine
Dans mes jeunes années, mon surnom ; Freda-twin
(à vos manuels de mécanique moto)




  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 12 juin 2010 à 05:02
Modifié:  12 juin 2010 à 12:45 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Mon Kaissiu, cher loulou
le mesures de l'amie tu les déjà eues
je ne l'aurais jamais données
mais tu sais
par toutes tu es aimé!
A ce point je préfére
me tenir de ton enfer.
bien loin et toute entière
Moi jalouse ,
moi orgueilleuse
je me retrouve en somme
avec toutes les femmes
faire la pagaille
elles ont des plumes belles
et je risque, pauvre moi d 'y laisser ma belle *pelle

Mon Kaissu , cher loulou
je demande attention
par mon homme d'élection
tu sauras me la donner?
J'ai peur , je confesse de rester
sur mes fesses!
Comme hommage ,en cet instant
je te laisse seulement
une triste chanson
car tu es un lazzarone!!!

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 12 juin 2010 à 05:27 Citer     Aller en bas de page

Oups...chers poètes....spectateurs -involontaires - de ce drame en vers.

Merci pour votre passage très, très apprécié mais, comme vous pouvez bien comprendr, en ce moment j'ai une matasse très difficile à débrouiller et je suis très empansée!

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2663
Réponses: 22
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Ecris-moi ... (Amour)
Auteur : Idou

 

 
Cette page a été générée en [0,0813] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.