Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 669
Invisible : 0
Total : 672
· Tychilios · Coeur Noir · ori
13143 membres inscrits

Montréal: 23 févr 09:05:41
Paris: 23 févr 15:05:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Ephémères (juin 2010) : "Le temps des cerises" :: Pour une poignée de cerises Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
5222 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 8 juin 2010 à 17:13
Modifié:  28 mars 2014 à 13:52 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Hier sur les hauteurs de Cassis
Ou était-ce d’Orange ?
A la pointe d’un sein en poire
S’érigeait une fraise
Aux faux airs de framboise.

Pour seul témoin, ma pomme.
Quinze ans et des cerises,
Griottes et burlats.

L’époque était aux fruits rouges...

J’épiais la peau de pêche,
Sous le corsage abricot.
Devinais les raisins et la treille
Le pampre et le merlot.

La prunelle en alerte,
tremblant, mangue pendante,
Je guettais la pomme cannelle
Et le fruit du dragon…

Quand soudain, quelle guigne !
La prunelle d’un oeil kaki
Me mit à l’amande.

A regrets, le teint groseille,
J’ai laissé Clémentine
Et rejoint Grenade.

Fini le jeu de drupes…
J’étais marron !

Bien plus tard
J’ai revu l’ananas.
Elle avait dit : « kiwi »
A un petit avocat.


  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22263 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 février
  Publié: 8 juin 2010 à 17:27 Citer     Aller en bas de page

Excellent un vrai tableau d'Alcimboldo !
J'adore !!

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9809 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 8 juin 2010 à 17:33
Modifié:  8 juin 2010 à 17:42 par SélénaéLaLouveFéline
Citer     Aller en bas de page

Lacase

je vais dire comme Venisia excellent et mieux encore fabuleux, oui un vrai marché de Provence...Et joliment bien tourné ...c'est un régal pour les yeux et les oreilles, ça chante, c'est beau quoi ....ça émoustille

Merci pour toutes ces senteurs

Sélénaé

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
23 février
  Publié: 8 juin 2010 à 17:42 Citer     Aller en bas de page

Un vrai régal ce panier de fruits...

Alex

 
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre 2019
  Publié: 8 juin 2010 à 17:45 Citer     Aller en bas de page

C'est un festival d'Avignon à lui tout seul ce poeme..
On en prend plein les papilles, et joliment bien tourné.
L'eau à la bouche il donne...
Merci beaucoup.
Amitiés
f

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 9 juin 2010 à 03:26 Citer     Aller en bas de page

ça sent le sud, le soleil, l'humour...on lit ça et on est tout de suite de bonne humeur !
Superbe de bout en bout !
je te remercie pour ce chaleureux partage !
amitiés sincères.
pyc.

 
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 9 juin 2010 à 03:33 Citer     Aller en bas de page

Les Marchés de Provence viennent à l'esprit ( Dieu sait que ces souvenirs là sont bien ancrés en moi ) mais , mais comme Aude, j'ai pensé à ces portraits de fruits et de légumes de Arcimboldo.
Magnifique! J'aime! Merci l'Oncle

Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
701 poèmes Liste
14963 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
23 février
  Publié: 9 juin 2010 à 03:59
Modifié:  9 juin 2010 à 04:00 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Du vrai Lacase fruité , enivrant m sensuel, juteux et si riche.... d'humeur.

Un vrai , digne retour.

Merci.

votre nièce Italienne

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 9 juin 2010 à 05:24 Citer     Aller en bas de page

Une jolie performance que cet "étalage". Moi aussi j'ai bien aimé la première strophe très évocatrice.

Amitiés

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
761 poèmes Liste
10434 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
22 février
  Publié: 9 juin 2010 à 05:39 Citer     Aller en bas de page

Tonton t'es trop fort avec tes jeux de mots, j'adore ta façon de jongler , ton aisance

Mystic

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
212 poèmes Liste
4102 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
19 février
  Publié: 9 juin 2010 à 12:16 Citer     Aller en bas de page

il fait bon se promener sur ton étal

c'est joli comme tout !

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
10 mai 2016
  Publié: 9 juin 2010 à 12:19
Modifié:  9 juin 2010 à 12:21 par J'oséphine
Citer     Aller en bas de page

!

Tu es décidément un joueur (de mots) invétéré !

J'adore ton jeu de drupes et ta mangue qui pend !
Et aussi la fin : je trouve ça très frais ! (presque une petite histoire à illustrer (quoique !... ) et à lire aux... grands !)



Tu marchais à travers noix
Ecoutant le clafoutis d'un ruisseau
Perdu dans tes pensées...
Elle est venue vers toi,
à petits pois comptés.
Tu l'as trouvée des érables
Bien qu'un peu pimpêche
Mais quand elle a dit "Viens, mon chou",
Te fixant d'un regard de fraise,
Sa voix était si juteuse
Que tu l'aurais suivie
Jusqu'au milieu du dessert.
Tu l'as poussée dans un coing
Et lui as fait un baie-baie...
A l'été suivant,
- j'ai oublié la datte exacte -
naquit le fruit de votre méli-pomélo
T'es donc devenu papaye
Elle, mamangue...

Et tutti bien qui frutti bien !


Rassure-moi, ta vie n'est pas un long fleuve tranquille !?




  Nul n'est une île...
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
5222 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 9 juin 2010 à 14:55
Modifié:  20 nov 2011 à 09:01 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Aude Doiderose
C'est vrai que j'ai fortement pensé à ces tableaux d'Arcimboldo... Pour un peu j'ajoutais même des légumes.... Mais non ce sera pour une prochaine fois.

Sélénaé La Louve
Ah les marchés de Provence et d'ailleurs. C'est le beau temps qui émoustille... Pas de doute il est joli le temps des bécots.

Alphonse Blaise
Merci pour ton passage sur mon étal.

FeudeBelt
Content de t'avoir donné faim. Mais tu sais c'est toujours pareil... on commence par croquer la pomme et puis... on ne peut plus s'arrêter.

Pyc
Je suis toujours heureux si je peux faire sourire et mettre de bonne humeur. Merci pour ta lecture.

Arabesque
J'imaginais bien que tu ne passerais pas à côté d'Arcimboldo. Content d'avoir également rallumé des souvenirs de marchés.

Galatea belga
Merci pour ta fidélité sous mes mots. Je ne reviens pas (je ne suis pas parti) je retrouve juste le goût de rire après une période un peu compliquée, bref, je me retrouve... Heureux d'avoir une nièce Sicilienne.

Corwin
La première strophe est venue puis... J'ai construit le reste. Comme quoi, partir d'un sein était de bon augure...

Mystic4Ever
Que veux tu je suis très joueur et j'adore les mots. Alors je tache de jongler le mieux possible. Pas tellement pour la performance mais véritablement pour m'amuser. Si j'en amuse d'autres c'est un beau cadeau.

Ladysatin
Merci pour la visite

Roseds
Je suis en veine puisque je t’inspire ce petit texte… Comme hier, chaque fois tu me tues ! Cela dit tu triches… Il n’y a pas que des fruits… C’est toujours un bonheur de te savoir là.

Un grand merci à vous tous pour vos réaction. Je suis un peu surpris (et ravi) de tant de commentaires à la fois.
Amicalement

L’oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
bulle_d'oxygène


Le poème est un mystère dont le lecteur doit chercher la clé (S.Mallarmé)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
931 commentaires
Membre depuis
10 mai 2010
Dernière connexion
2 janvier 2016
  Publié: 11 juin 2010 à 06:21 Citer     Aller en bas de page

Excellent !! Envie de croquer dans cette superbe corbeille de fruits. Je les vois, je les imagines bien murs et juteux. Merci pour ce délicieux moment de douceurs

 
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
12 mars 2019
  Publié: 11 juin 2010 à 12:00 Citer     Aller en bas de page

C'est mignon, doux et fruité. Un poème qui regorge de fantaisie.
J'ai adoré.
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
5222 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 14 juin 2010 à 16:02
Modifié:  20 nov 2011 à 09:01 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Bulle d'oxygène,
Je lis les poètes parce que chez eux c'est connu le ver est dans le fruit.... Mes vers à moi sont inoffensifs mais sur LPDP prends garde à toi!*
*Evocation de Carmen

Rousselaure,
Merci pour ton passage et ton sympathique commentaire.

Merci à vous deux

L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3444 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
23 février
  Publié: 18 août 2015 à 21:25 Citer     Aller en bas de page


J'aime bien fouiller dans les greniers d'LPDP, hum..j'y trouve souvent de petites merveilles

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
5222 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 24 août 2015 à 05:27 Citer     Aller en bas de page

Lil'
C'est toujours agréable d'être lu longtemps après.
Merci pour ton agréable commentaire

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1980
Réponses: 17
Réponses uniques: 15
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Poètes de tous les temps (Autres)
Auteur : Nicolas Reuge
Il paraît qu'on meurt seul... (Autres)
Auteur : Tysha'Na
Suicide d'une prostituée (Autres)
Auteur : PAPEMICH
Sang et cris (Amour)
Auteur : Lunastrelle

 

 
Cette page a été générée en [0,0984] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.