Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 39
· Cioran · Aude Doiderose · Andesine
13088 membres inscrits

Montréal: 24 juin 18:09:54
Paris: 25 juin 00:09:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: quand trop aimer tue un amour (mariesarah et pyc) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 22 nov 2007 à 12:49
Modifié:  22 nov 2007 à 14:51 par Deirdre
Citer     Aller en bas de page

quand trop aimer tue un amour

mariesarah et pyc

Mes yeux délirent de nuit
Les tiens s’approprient le jour
Je marche l’amour dans un ciel gris
Tes rêves se teintent d’un toujours.

Un toujours qui résonne,
Si fort que tu n’entends plus.
Mon ciel me paraît bleu, pourtant, il tonne,
Quand je déambule en ta rue,
Possessif du plus beau, je déraisonne.

Tu empruntes d'un pas muet et sourd
Les dédales de la jalousie
Ma rue perd sa magie sous ton jour
Les réverbères s'éteignent en agonie.

À aimer dans la folie,
J’en ai oublié ta liberté d’être…
Si cette solitude de nous t'a nui,
Comme on brise un sceptre
Alors brise tout ce qui nous unit.

Mon identité se délite sous ton emprise
Un pan de nuit revêt tous les plis de ma vie
Mes sentiments lentement se dégrisent
Je te fuis, c’est moi que je choisis.

Je meurs à la vie si je t'imagine aux bras
D'un autre...Mon alliance offerte à la suspicion,
A la rage de te voir,si loin, là bas.
Le rose de mon âme est en désertion,
pour avoir fait mal tant et tant de fois.

Dire que nos âmes auraient pu s’étioler au bout de nos vies !

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
760 poèmes Liste
10424 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
7 octobre 2018
  Publié: 22 nov 2007 à 14:55 Citer     Aller en bas de page

Une réalité sur l'amour qui m'a beaucoup parlé, le veritable amour est celui ou chacun s'epanouit et ou personne ne perd son identité, j'ai beaucoup aimé votre duo, il permet la reflexion


Mystic

 
Ellea Lee
Impossible d'afficher l'image
Garde tes rêves, tu ne peux jamais savoir à quel moment tu en auras besoin ...(Carlos Zafon)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1372 commentaires
Membre depuis
23 septembre 2007
Dernière connexion
19 mai 2018
  Publié: 23 nov 2007 à 02:27 Citer     Aller en bas de page

Réussite !

Amitiés à tous deux

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 23 nov 2007 à 14:44 Citer     Aller en bas de page

Mystic,

Merci d'être passée sous notre duo.... malheureusement l'amour possessif fait tant de ravages... que nous avions envie pyc et moi d'en faite un poème.

Merci encore et bisous, Marie et pyc


Ellea,
Heureux que notre duo te plaise, au plaisir...

Amitiés, Marie et pyc


Mélusine douce fée,

Oui le partage devrait l'apanage de toute relation harmonieuse et heureuse....

Bisous et merci d'avoir aimé,

Amitiés, marie et pyc

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
xebeche


please send me more, yellow birds...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
1454 commentaires
Membre depuis
31 octobre 2006
Dernière connexion
24 juin 2009
  Publié: 27 nov 2007 à 12:26 Citer     Aller en bas de page

un très beau duo
vos plumes forment un joli mélange ainsi enlacées
et j'aime bien le propos.. assez doux dans sa mesure.

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 27 nov 2007 à 14:28 Citer     Aller en bas de page

Lounna,

Merci de ta visite sous nos mots....
J'espère t'y revoir...

Amitiés, marie et pyc


Xebeche,

Merci Xebeche, c'était mon premier duo et certainement pas le dernier avec pyc.

Tes commentaires me touchent.

Ta présence également.

Merci.

Amitiés, Marie et pyc

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
10 novembre 2014
  Publié: 2 déc 2007 à 14:32 Citer     Aller en bas de page

"Pyc", mon ami, tes mots me laissent sans voix.
"MarieSarah", quel beau duo tu nous offres là !!!

Merci à vous deux pour ce texte qui m'a tant touché.

Bravo !

Amitiés***

°Atalanta°

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 4 déc 2007 à 13:12 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi pour ton passage Atalanta !
Nous sommes ravis que ce poème t'interpelle.

pyc et mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 13 avr 2008 à 09:39 Citer     Aller en bas de page

Oh, un duo de vous deux qui me ravit, et me laisse un goût de sel et de rêve sur la langue...


Merci

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Ptit-ange


A coeur vaillant rien d'impossible.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
17 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2008
Dernière connexion
22 avril 2014
  Publié: 29 oct 2008 à 13:31 Citer     Aller en bas de page

Bravo, beau texte, beau duo, très touchant, très réel, la réflexion s'impose... Et je doit dire que vos plumes s'accorde à merveille...
Bonne continuation à vous deux,
Amitiés, Ptit-ange

  P'tit-ange...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3186
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0525] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.