Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 39
· coeursolitaire62 · aigredoux · Tychilios
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 12:48:38
Paris: 20 sept 18:48:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: D’odin Courant Animalier Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 14 mars 2017 à 04:06
Modifié:  16 mars 2017 à 08:57 par Emme
Citer     Aller en bas de page

CIGALE qui n’est pas si galle,
Hors de four mis pour FOURMI
CIGALE FOURMI qui dévalent
En donnant le tournis.

Oh douceur de douce heure
Quand raisonne ton heure qui résonne.
Par donnes (offrandes) qui pardonnent,
En donnes (offrande d’une montre, ou d’une pendule) heure de donneur.

CIGALE FOURMI des insensés,
Où les sons sont tels qu’ils sont.
FOURMI sans CIGALE en sans « C ».

CIGALE FOURMI duo du haut
Là, sans sons, est-ce SANSON (c’est tiré par les cheveux)
Quand DALIDA, nous fit « ho ! »

« ÇA » n’a ni queue ni tête (comme le Yin et le Yang)
« ÇA » a de sens qui entête ?

En sons différents
Naissent d’autres horizons
Et situations
.

MUSE et SAM, te proposent d’autres extravagances.
Richesses que certains regards qui acceptent d’être catalogués comme étant décalés, pour permettre d’entrevoir de temps en temps, les voies de gauche et de droite, que nous n’empruntons pas en continuant tout droit.
Merci à certaines provocations qui font naître des horizons différents.

 
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
18 avril 2018
  Publié: 14 mars 2017 à 16:31 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce poème Sam. Ça s'entête à n'avoir ni queue ni tête et du coup ça résonne dans ma tête qui en perd la raison et entrevoit des voies de sorties car tu me fais prendre conscience que la ligne droite n'est bien souvent qu'une voie de garage camouflée.

Amitiés

  Libellules
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 16 mars 2017 à 03:43 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci LIBELLULES
pourquoi au pluriel ?
cette allure d'helicoptère qui servi beaucoup
dans notre ancien protectorat de l"ALGERIE",
à eu tellement de voies dérivées
pour les y ayant vécu.
nous n'aurions pas actuellement
autant d'antipathies pour ces ayant de cultures
si nos regards avaient accepté d'apprendre à les connaître
en quittant la route principale des médias.
jusqu'au premier rond-point,
pour revenir sur notre culturel ittineraire. la dite ligne droite.

 
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
18 avril 2018
  Publié: 21 mars 2017 à 10:19 Citer     Aller en bas de page

Au pluriel pourquoi pas?
Quelqu'un c'était déjà inscrit sur le site sous le nom de 'libellule' alors je n'ai pas hésité
un seul instant et j'ai tout de suite ajouté un "s". J'allais tout d'même pas abandonner
si facilement cette bestiole à 4 ailes.
Je est une autre . . . il y a tellement de monde en moi que j'ai parfois du mal à la saisir au vol

Amitiés,
Libellules

  Libellules
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 22 mars 2017 à 03:22 Citer     Aller en bas de page

merci "S", je trouve ce raccourci très mignon.
grosse(S) bise(S) (S)am

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 août
  Publié: 18 août 2017 à 00:43 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

J'adore ce superbe travail dans les mots, comme dans les sonorités...C'est réellement loufoque, tout autant que vivant, et ça se laisse lire avec grande facilité. Je peux voir que tu sais aborder des registres différents, avec application dans ta plume.
amicalement.
pyc.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 18 août 2017 à 03:41 Citer     Aller en bas de page

bonjour PYC

je fais vivre 20 domaines d'exploitations, par MP tu comprendrais.
j'ai plus de 6000 textes viables, 3000 haikus, 25 contes, un certain nombre de nouvelles, plusieurs dossiers d'accompagnements dans les développements de mes partages avec des attentes sur ce site. (grâce à mes accompagnements énergétiques je sauvegarde de 1 à 2 textes par jour)

j'adore LA FONTAINE et ESOPE. et j'en prolonge en les actualisant à notre 21 ième siècle ces invitations à des prises de consciences. ça n'interesse personne dans le fond, l'effet de surprise semble suffire.

A+ de SAM

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 10 mai 2018 à 01:38 Citer     Aller en bas de page

merci à (S), PYC, ODIN
j'ai fais une (fin de semaine) il doit exister en anglophone une autre formulation. à limoges grâce à VARH et MASCHOUNE les 05-06 du mois de mai.
elle (cette expérience) est devenu une ouverture pour 22 textes, et un dynamisme que j'essai d'entretenir.
où mes pensées cambraient, elles faisaient naître des bêtises ?avec les contributions de CIGALE et FOURMI.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 500
Réponses: 7
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0264] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.